Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 68610
Search time counter: 0.0161s

combat

Il n’est de pire danger que de discréditer l’adversaire.
Mépriser l’adversaire, c’est abandonner tout avantage.
Lorsque deux opposants s’affrontent, c’est celui qui ne dévalorise pas l’autre qui l’emporte.

Auteur: Lao Tseu Lao Tzi

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, poème 69, page 171

[ vigilance ] [ concentration ] [ lucidité ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

apophatique

Dans l’Antiquité ceux qui excellaient à faire parler le vide ne le faisaient pas en faveur des connaissances ou pour les lumières de l’esprit, mais bien au contraire, en faveur de l’efficience de l’Obscur.
Car, si les pensées sont difficiles à gouverner c’est souvent dû à l’abus des connaissances.
Se gouverner par les lumières et les connaissances, aboutit à de grandes déceptions.
Alors que se gouverner par l’intuition apporte le bonheur véritable.
En effet, savoir distinguer parfaitement raison et inspiration permet de comprendre toute chose.
C’est ce qui s’appelle utiliser le pouvoir de l’efficience obscure.
Dès lors, on est habile à suivre avec bonheur le rythme naturel de n’importe quelle situation.

Auteur: Lao Tseu Lao Tzi

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, poème 65, page 161

[ naturel ] [ intelligence ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

parabole

Selon la Parole véritable, bien se conduire, c’est comme savoir faire frire les petits poissons.
Aucun côté n’est privilégié, ou interdit.
C’est tour à tout, et à propos qu’ils sont inversés et retournés pour réaliser la cuisson parfaite.

Auteur: Lao Tseu Lao Tzi

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, poème 60, page 149

[ humour ] [ adaptation ] [ contingence ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

insoumis

Le jeune dont je parle est trop stupide pour lire quoi que ce soit, trop agité ou dégoûté pour regarder, trop préoccupé pour se souvenir. La voix collective de l’autorité n’a aucun effet sur lui : il est insurgé. Il s’insurge non pas pour des raisons théoriques ou idéologiques, mais seulement à cause de ce qu’on pourrait appeler son pur égoïsme. […] On ne peut pas le soudoyer, parce qu’il est en mesure de fabriquer, de voler, ou en tout cas d’obtenir ce qu’il veut, de quelque curieuse ou complexe manière que ce soit. On n peut guère l’intimider car, autant dans la rue que chez lui, il a été le témoin ou le protagoniste d’une telle violence que ça ne l’impressionne guère.

Auteur: Dick Philip K.

Info: Si ce monde vous déplaît... et autres essais

[ rebelle ]

Commenter

Commentaires: 0

accueil

L’homme juste estime pareillement tous les mots et tous les noms ordinaires.
Son cœur est sans a priori.
Il reçoit ceux qui sont beaux, comme ceux qui sont repoussants.
Ainsi est-il véritablement bon.
Il se fie aussi bien à ceux qui ont bonne réputation qu’à ceux qu’on qualifie d’imposteurs.
Ainsi est-il véritablement confiant.
L’homme juste reçoit tous les mots et tous les noms ordinaires.
Il les écoute, les voit et les entend.
Pour lui, ils sont tous aussi amusants et inoffensifs que les balbutiements d’un enfant.

Auteur: Lao Tseu Lao Tzi

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, poème 49, page 127

[ jeu ] [ indifférenciation ] [ dépassement ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

unité

Dès qu’on choisit une chose, il semble qu’on perd les autres.
Et nous ne savons plus ce qui fait le plus souffrir : perdre ou gagner ?
Ceux qui connaissent le dire véritable ne souffrent pas de ce dilemme.
Connaissant la face et le dos, ils s’adaptent à tous les changements, et traversent avec bonheur tous les périls.
C’est ainsi qu’ils bénéficient, comme de surcroît, d’une riche et longue vie.

Auteur: Lao Tseu Lao Tzi

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, poème 44, page 117

[ interdépendance ] [ indifférence ] [ acceptation ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

énantiodromie

Avant tout "un", il y a le Dire.
C’est le Dire véritable qui désigne le "un" en tant que "Un".
Cet Un, par le seul fait d’être défini comme tel, engendre le Deux.
Le Deux, sur le même principe engendre le Trois.
Et le Trois, à son tour, engendre les dix mille choses.
Meurs Yin (obscur) et leurs Yang (lumineux) échangent leurs énergies, chacune s’appuyant sur l’autre pour se développer.
Ce que les hommes ordinaires détestent le plus c’est d’être pauvre, orphelin et sans qualité.
Pourtant, les puissants et les célébrités du monde ne s’estiment pas autrement.
C’est qu’ils connaissent le Dire véritable par lequel on grandit en s’abaissant et l’on s’abaisse en grandissant.
Ce qu’il faut retenir :
C’est que tout "Un", en niant qu’il n’est un que par le fait d’être dit "un", disparaît brusquement et jamais de mort naturelle.
Tel est l’enseignement du Dire véritable.

Auteur: Lao Tseu Lao Tzi

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, poème 42, page 113

[ interdépendance ] [ unité ] [ loi naturelle ] [ ontologie ] [ source ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

alchimie

Ainsi, le cœur ou l’essence de la Terre, tu, peut être représenté par la cendre, c’est-à-dire "ce d’où l’on vient et où l’on retourne". En langage chimique contemporain, on dit de la cendre que c’est du potassium […]. Son nombre atomique est 39 et son symbole chimique est R. Retenons que le cœur de la Terre peut donc être figuré par K39.
"Le cœur du métal", métal yin et métal yang, peut être représenté par le fer et le cuivre. Le fer est blanc, nombre atomique Fe56 et le cuivre est jaune, nombre atomique Cu 63 (lune d’argent 56 et soleil de cuivre 63).
"Le cœur de l’eau" de l’eau originelle, c’est-à-dire de la mer, est le sel, shu, son nombre atomique est Na 23.
"Le cœur du Bois" (Les arbres sont les poumons de la terre) est représenté par l’oxygène, mu, nombre atomique O16.
Si l’on fusionnait ces cinq éléments, l’addition de leur nombre atomique donnerait "Au 197", c’est-à-dire de l’or. Soit en résumé :
K 39 + Fe 56 + Cu 63 + Na 23 + O 16 = Au 197.
[…]
Voici donc comment Laozi faisait de l’or : il faisait frapper par la foudre les cœurs des cinq éléments rassemblés et noués ensemble dans quelque jarre de jade enterrée en un lieu opportun. Mais pourquoi Laozi faisait de l’or, lui qui prône si bien la sagesse du détachement ? […] L’or n’est pas ce qui fait le bonheur, mais le bonheur n’interdit aucunement d’avoir de l’or tout en respectant "les trois véritables trésors" : la bienveillance, la frugalité et le discernement. Tel est le secret du véritable pouvoir, le Dé du Dao Dé Jing.

Auteur: Massat Guy

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, préface à la seconde partie, pages 100-102

[ symbolique ] [ richesse ] [ détachement ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

mensonge

La vérité ne fait pas de politique... et réciproquement.

Auteur: Konopnicki Guy

Info:

[ chiasme ] [ gouvernance ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

gouvernance

Notre avenir dépend non de la science politique mais d’une politique de la science.

Auteur: Gendron Marc

Info:

[ écologie ] [ futur ]

Commenter

Commentaires: 0