Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 750
Search time counter: 0.1331s

zoophilie

Les Mendésiens, ceux des Égyptiens dont j'ai parlé, ne sacrifient ni chèvres ni boucs. En voici les raisons : ils mettent Pan au nombre des huit dieux, et ils prétendent que ces huit dieux existaient avant les douze dieux. Or les peintres et les sculpteurs représentent le dieu Pan, comme le font les Grecs, avec une tête de chèvre et des jambes de bouc : ce n'est pas qu'ils s'imaginent qu'il ait une pareille figure, ils le croient semblable au reste des dieux ; mais je me ferais une sorte de scrupule de dire pourquoi ils le représentent ainsi. Les Mendésiens ont beaucoup de vénération pour les boucs et les chèvres, et encore plus pour ceux-là que pour celles-ci ; et c'est à cause de ces animaux qu'ils honorent ceux qui en prennent soin. Ils ont surtout en grande vénération un bouc, qu'ils considèrent plus que tous les autres ; quand il vient à mourir, tout le nome Mendésien* est en deuil. Le bouc et le dieu Pan s'appellent Mendès en égyptien. Il arriva, pendant que j'étais en Égypte, une chose étonnante dans le nome Mendésien : un bouc eut publiquement commerce avec une femme, et cette aventure parvint à la connaissance de tout le monde.

Auteur: Hérodote

Info: L'enquête. *régions du delta du Nil bien documentée par un corpus papyrologique d'importance

[ religion ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

désinformation

Pour garder un secret, rien de tel que le bavardage ! À notre époque, cela se nomme "information" et "transparence", manière comme une autre de fabriquer des "faux crédible" pour conjurer la vérité.

Auteur: Ben Soussan Patrick

Info: Peut-on vraiment se passer du secret ? L'illusion de la transparence

[ misdirection ] [ manipulation ]

Commenter

Commentaires: 0

synchronicité

Pour Jung, au contraire [de Platon], ce qui va confirmer l’unité de tout ne saurait être appréhendé par elle [la raison] parce que l’acausalité est une voie essentielle pour y accéder. De ce point de vue, tout entraînement du logos se montrera impuissant, inutile.

Auteur: Delaigue Chrystel

Info: Jung/Platon quand le psychologue sort de la caverne

[ interprétation personnelle ] [ coïncidence ]

Commenter

Commentaires: 0

déshydratation

Dans le désert, l'unique dieu est un puits.

Auteur: Nazarian Vera

Info: Dreams of the Compass Rose

[ survie ]

Commenter

Commentaires: 0

tempo

Ne tapez pas du pied quand vous jouez. Ce battement du pied vous maintient dans une certaine époque, l'ère du swing. Ça entrave votre imagination. Ne bougez pas, vraiment, lorsque vous jouez. Le mouvement interrompt votre imaginaire et vous suivez quelque chose de métronomique, qui n'est autre que la continuation de ce que vous appelez "leçons de musique". Vous ne faites que des variations de leçons de musique."

Auteur: Shorter Wayne

Info:

[ liberation ] [ ouverture ]

Commenter

Commentaires: 0

croyances

Je ne prétends pas pouvoir prouver qu'il n'y a pas de Dieu. Je ne peux pas non plus prouver que Satan est une fiction. Le dieu chrétien peut exister, de même que les dieux de l'Olympe, de l'Égypte ancienne ou de Babylone. Mais aucune de ces hypothèses n'est plus probable qu'une autre : elles se situent en dehors de la région même de la connaissance probable, et il n'y a donc aucune raison de considérer l'une d'entre elles.

Auteur: Russell Bertrand

Info: Why I Am Not a Christian and Other Essays on Religion and Related Subjects

[ invérifiables ] [ religions ] [ sectes ]

Commenter

Commentaires: 0

ensorcelé

Quand je suis malade, c’est que je suis envoûté, et je ne peux pas me croire malade si je ne crois pas, d’autre part, que quelqu’un a intérêt à m’enlever la santé et profite de ma santé.
Van Gogh aussi croyait qu’il était envoûté, et il le disait.

Auteur: Artaud Antonin

Info: Van Gogh, le suicidé de la société

[ conviction ] [ maraboutage ]

Commenter

Commentaires: 0

ontologie

Il y a longtemps que j'avais appris à tenir la métaphysique pour la science la plus élaborée, la plus noble, parce que la plus inutile, la plus inutilisable. Ce qui est utile, ou utilisable, est de fait servile et inférieur à ce à quoi il sert. La science, purement contemplative, qui a pour objet de considérer à la fois tout ce qui existe sous l'angle de plus universel, par le seul trait que tout ce qui existe, possède en commun, à savoir l'être, cette science ne peut servir à rien : qu'à voir et à comprendre précisément l'être, à voir et à comprendre les choses par en haut, et de très haut.

Auteur: Bottéro Jean

Info: Babylone et la Bible

[ distanciation ] [ métempirique ]

Commenter

Commentaires: 0

légendes

Certains oiseaux sont associés à des divinités, en particulier sur les kudurru : l'un d'eux symbolise le dieu Papsukkal ; d'autres, représentés au bout d'une perche, constituent des étendards des dieux Shuqamuna et Shimaliya. Plusieurs créatures hybrides empruntent une partie de leurs formes aux oiseaux. L'animal mythique Imdugud (en sumérien) ou Anzû (en akkadien) est un oiseau gigantesque pourvu d'une tête de lion ; le battement de ses ailes provoque les orages. Dans la mythologie, il est associé à la geste du dieu Ninurta.

Auteur: Joannès Francis

Info: Dictionnaire de la civilisation mésopotamienne, p. 605, article "oiseaux"

[ historique ] [ sumer ]

Commenter

Commentaires: 0

gouvernement

Les premiers souverains de Sumer, si grands qu’aient pu être leurs succès de conquérants, n’étaient pas des tyrans entièrement libres de leurs actes, des monarques absolus. Sur les intérêts majeurs de l’Etat, particulièrement sur les questions de guerre et de paix, ils consultaient leurs concitoyens les plus notables, réunis en assemblées. Ce recours à des institutions « démocratiques », dès le IIIe millénaire avant Jésus-Christ, constitue un nouvel apport de Sumer à la civilisation.

Auteur: Kramer Samuel Noah

Info: L'histoire commence à Sumer

[ suffrage universel ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0