Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 68610
Search time counter: 0.064s

art pictural

La peinture italienne est jalonnée, de son commencement à son apothéose, par trois génies qui apparaissent à peu près à cent ans de distance l'un de l'autre: Giotto, Fra Angelico, Raphaël. Giotto a voulu rendre les physionomies des hommes qui l'entouraient, reproduire les scènes qu'il avait sous les yeux, les paysages et les monuments qui servaient de cadres à ces scènes. Fra Angelico n'a cherché à exprimer que les sensations des âmes, les extases des bienheureux, la gloire ou la douleur d'un Dieu, et dédaigné de représenter la vie terrestre.

Auteur: Meunier Alice

Info: Giotto

[ renaissance ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Très Saint-Père, nombreux sont ceux qui, portant leur faible jugement sur ce qui est écrit concernant les grandes réalisations des Romains - les faits d'armes, la ville de Rome et l'habileté merveilleuse dont témoignent l'opulence, l'ornementation et la grandeur de leurs bâtiments - en sont venus à la conclusion que ces réalisations sont plus probablement des fables que des faits. Cependant, j'ai toujours vu - et je vois encore - les choses différemment. Car, au vu de la qualité divine de l'esprit des anciens, telle qu'elle est révélée dans les vestiges qui restent à voir parmi les ruines de Rome, je ne trouve pas déraisonnable de croire qu'une grande partie de ce que nous considérons comme impossible leur semblait, à eux, extrêmement simple.

Auteur: Raphaël Sanzio da Urbino

Info: Lettre au pape Léon X, vers 1519 ; Bayerische Staatsbibliothek, Munich, cod. it. 37b; translated as 'The Letter to Leo X by Raphael and Baldassare Castiglione, c.1519', by Vaughan Hart and Peter Hicks, Palladio's Rome: A Translation of Andrea Palladio's Two Guidebooks to Rome; Yale University Press, New Haven, 2006, pp. 179-92

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

vieillir

Le temps est un bandit vindicatif qui nous enlève notre propre beauté.

Auteur: Raphaël Sanzio da Urbino

Info: 1001 quotations to inspire you before you die; Quintessence Editions Ltd., 2016, ISBN 978-1-84403-895-4

[ dégradation ]

Commenter

Commentaires: 0

métropole

Rome est la ville d’échos, la ville d’illusions, et la ville de désir.

Auteur: Giotto di Bondone ou Ambrogiotto di Bondone

Info:

[ Italie ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Il y a quelque chose de merveilleusement cocasse à songer que la littérature est le sous-produit d'un notation numérale inventée par des comptables mésopotamiens.

Auteur: Bellos Alex

Info: Alex au pays des chiffres : Une plongée dans l'univers des mathématiques

[ source ] [ signes ] [ signifiants ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

mathématiques

La plupart des ensembles ne se contiennent pas eux-mêmes : celui des chaussures par exemple n'est pas une chaussure. Mais pour certains c'est le cas : ainsi l'ensemble des concepts est un concept.

Auteur: Bellos Alex

Info: Alex et la magie des nombres

[ langage ] [ esprit ]

Commenter

Commentaires: 2
Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

humanité

La terre est âgée de 4,6 milliards d'année. Ramenons ça à 46 ans. Nous sommes là depuis 4 heures, la révolution industrielle a commencé depuis une minute. Dans cet intervalle nous avons détruit plus de 50% des forêts de la planète.

Auteur: Internet

Info: Septembre 2018

[ virus ] [ efficacité ] [ slogan ] [ écologie ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

pollution

Elle se mit brusquement à trottiner en direction d'un homme.
- Monsieur ! Vous avez oublié quelque chose ! Monsieur !
L'inconnu se retourna, hésitant, soupçonneux. Elle se baissa, ramassa l'emballage qu'il venait de jeter au sol et le lui tendit.
- Vous savez combien d'animaux meurent chaque année à cause des déchets plastique ?
Interdit, le type en âge d'être son fils secoua la tête en acceptant presque malgré lui le bout de cellophane.
- Un million cinq cent mille, continua Colette. Des poissons, des tortues, des baleines, des oiseaux et j'en passe ! Dans les océans, la plus importante zone de concentration des microparticules de nos cochonneries a atteint une taille de 3.5 millions de kilomètres carrés, soit 7 fois la France ! Votre papier, dans deux ans, si ça se trouve, il tuera un gypaète barbu ou il se retrouvera dans votre assiette. Maintenant, vous savez. Chacun de vos gestes a une conséquence. On a été dotés d'un cerveau et d'une conscience pour anticiper la portée de nos actes et en assumer les implications... Et contrairement aux concombres de mer, on a aussi des bras pour ramasser nos saletés !
Qu'il la prît pour une toquée hystérique ou qu'il fût impressionné par son autorité naturelle, l'homme déclara forfait et continua son chemin son ordure à la main.

Auteur: Piacentini Elena

Info: Aux vents mauvais, p. 178-179

[ moralisation écologique ] [ comportement ]

Commenter

Commentaires: 0

description

[…] Otto Gross était l’un des hommes les plus dangereux de sa génération, une menace pour la société bourgeoise et chrétienne de l’Europe allemande. Non qu’il fût violent, bien au contraire. Mais il avait un inquiétant talent pour pousser les autres à agir gratuitement, à suivre leurs pulsions instinctives. Grand briseur de liens, émancipateur-né, adulé par une multitude de femmes qu’il avait rendues folles - fût-ce brièvement -, Gross entraîna l’une de ses amantes/patientes à se suicider, tandis qu’une autre de ses consultantes mourait un peu plus tard dans des circonstances semblables. Ses contemporains le disaient brillant, créatif, charismatique et détraqué. Ce médecin nietzschéen, psychanalyste freudien, anarchiste, grand prêtre de la libération sexuelle, organisateur d’orgies, ennemi juré du patriarcat, morphinomane et cocaïnomane forcené, était adoré et haï avec une égale passion : foyer de corruption pour les uns, agent de guérison pour les autres.

Auteur: Noll Richard

Info: Jung le Christ aryen, p 82

[ marginal ] [ révolutionnaire ] [ personnage ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

technologie

iPhone : Une jeune fille essaie des lunettes et se mire dans son iPhone, fonction "Facetime". A coté d'elle, un grand miroir descend du plafond jusqu'au plancher. Des filles essaient des tenues dans les cabines d'essayage, puis se photographient sous tous les angles avec leurs iPhones. Ensuite, c'est autour de l'écran qu'elles discutent de leurs choix. Le pixel a pris le pouvoir sur la rétine.

Auteur: Gauz

Info: Debout-payé

[ téléphone portable ] [ progrès ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste