Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 76164
Temps de recherche: 0.0577s

néolibéralisme

Dire que la technocratie spéculative actuelle ne s’appuie pas sur la terreur policière pour asseoir son pouvoir ne permet pas d’en conclure qu’elle ne se fonde sur aucune coercition. Celle-ci prend la forme d’une normalisation des comportements individuels pour obtenir de la performance, servir le projet économique et atteindre les objectifs prescrits.

Auteur: Gomez Pierre-Yves

Info: Interviewé par Thibault Isabel sur l'inactuelle.fr

[ big brother ] [ standardisation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

yogisme

Le Nada Yoga est une pratique de concentration connue de l'hindouisme aussi bien que du Bouddhisme qui consiste à fixer l'attention sur un son que l'on peut entendre à l'intérieur des oreilles et de la tête.
Ce qui caractérise ce son est qu'il augmente d'intensité en fonction du degré de concentration du méditant.
Dans le Shurangama Sutra, essentiel dans la tradition du Bouddhisme mahāyāna chinois, Avalokiteśvara déclare qu'il a atteint l'illumination grâce à la concentration sur le subtil son intérieur. Le Bouddha félicite alors Avalokiteshvara et déclare que ce moyen est la suprême voie de l'Éveil.
Ce son est également connu en Inde et a été utilisé largement par le mouvement des Radha Soami (en).
Il y est fait référence dans le traité sur le yoga intitulé Hatha Yoga Pradipika :
"Cette sonorité qui est le Son primordial d'où découle toute la Création est perçue comme une vibration sonore à l'intérieur du Sushumnâ. Pour l'écouter, il faut adopter une mudra spéciale. Les phases de l'écoute du son sont liées aux étapes de la remontée de la Kundalinî."
En Occident, Edouard Salim Michael a consacré plusieurs chapitres de son premier ouvrage La voie de la vigilance intérieure au Nada Yoga. Ce support de concentration est également enseigné par le vénérable Ajahn Sumedho de la tradition des moines de la forêt du Bouddhisme theravāda qui y fait référence notamment dans son ouvrage The Sound of Silence.

Auteur: Internet

Info: Wikipedia

[ acouphène ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

pôle spirituel

Dans la littérature religieuse des Accadiens*, la demeure des dieux était désignée sous le nom de Kharsag ou encore de Khurra, la Montagne céleste où vécurent les Seigneurs Annunaki dans un royaume paradisiaque situé sur les hauteurs et constitué de jardins, de vergers, de temples et de champs irrigués s’élevant sur sept étages ou stations. A la manière des Veilleurs du Livre d’Enoch, l’Annanage était régi par un conseil de sept sages qu’on peut aisément identifier aux sept archanges du judaïsme ou aux six Amesha Spentas, "esprits généreux" qui, en compagnie du dieu suprême Ahura Mazda, présidaient sur les hiérarchies d’anges dans la tradition iranienne. Comment ne pas penser non plus aux "sept Dormants de la Caverne", que mentionne le Coran ou bien encore aux sept Aqtâbs, transfuges des rois de rigueur d’Edom qui régissent le monde dans l’ésotérisme islamique. On raconte aussi dans la cosmogonie hindoue que les sept Rishis ou "gardiens du temps" résident sur les hauteurs enneigées des montagnes du monde. Un symbolisme similaire se trouve dans le "récit de Zozime" et de son voyage vers les "îles des Bienheureux".

Auteur: Anonyme

Info: Dans "Les magiciens du nouveau siècle", page 334. *Du pays d'Akkad en Mésopotamie sumérienne

[ septénaire ] [ mythologie ] [ centre ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

conscience

La matière, saisie par elle [la pensée humaine] comme mana – ce que nous appelons énergie radiante – ne voile pas les essences. Le cosmos est dès lors un cosmos de la pensée pure, de la matière pure et de la liberté, au sein duquel l’idée rejoint immédiatement l’existence, et où tout vouloir instantanément se réalise. A ce niveau, l’homme, comme l’indiquent toutes les traditions reculées, est un surhomme, un "dieu" et l’univers où il se meut mérite pleinement la qualification de dynamique (dynamis = force, puissance). Au niveau mental inférieur, la pensée, ne bénéficiant plus du même potentiel et de la même acuité mentale, n’a plus la force de percer l’écran des sensations ; elle est arrêtée par l’obstacle ; ce qu’elle synthétise et objective, ce sont, par suite, non plus les objets eux-mêmes dans leur essence, mais les impressions de surface qu’ils procurent à l’animalité pour faciliter son comportement. Cette objectivation abusive d’états psychologiques tout subjectifs engendre l’univers phénoménal ou univers de la Maya, qui est un univers du mécanisme, où règnent en souverains le temps et l’espace. A ce niveau, l’être humain cesse d’être un surhomme ou un "dieu". Il devient un homme.

Auteur: Gordon Pierre

Info:

[ immédiate ] [ séparation ] [ sujet-objet ] [ être humain ] [ animal particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

guerre religieuse

Le prophète Mahomet en personne avait annoncé l’Etat islamique et la montée croissante du salafisme, islam parodique qui à la fin des temps contrôlerait la majorité du monde musulman, dans le Hadith bien connu qui affirme qu’à la veille de l’Apocalypse, les Khawarij, ce qui signifie tout bonnement les Chiens de l’Enfer imposeront leur diktat sur le monde et seront responsables de crises innommables. Ces Khawarij étaient décrits le "crâne rasé" et la barbe "hirsute", ce qui est l’apanage de l’ensemble des salafistes, qu’ils soient par ailleurs qualifiés de "piétistes" ou de "djihadistes" comme on peut le lire dans la presse internationale. Nous pouvons aujourd’hui aisément observer à quel point ces djihadistes sont avant tout des "idiots utiles" aliénés et endoctrinés par la propagande religieuse à rebours qui caractérise les sectes salafistes et wahhabites.

Auteur: Anonyme

Info: Dans "Les magiciens du nouveau siècle", page 282

[ extrêmisme ] [ prédiction ] [ intégrisme musulman ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

chair-esprit

Les habitudes concernent soit des idées de sentiments, soit des habitudes à propos d'actes de réaction. L'ensemble de toutes les habitudes sur les idées de sentiment constitue une grande habitude qui est un Monde ; et l'ensemble de toutes les habitudes concernant les actes de réaction constitue une seconde grande habitude, qui est un autre Monde. Le premier est le Monde Intérieur, le monde des formes de Platon. L'autre le monde extérieur, ou univers de l'existence. L'esprit de l'homme est adapté à la réalité de l'être. Par conséquent, il existe deux modes d'association des idées : l'association intérieure, basée sur les habitudes du monde intérieur, et l'association extérieure, basée sur les habitudes de l'univers.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: Recreations in Reasoning. MS [R] 205. 1897

[ introspection ] [ réalité ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

confiance

G : Qu’est-ce qui en moi ressemble le moins à ton image ? Je l’arracherai.
- L’incertitude.
G : Je ne comprends pas.
- Ne vacille pas.

Auteur: Mallasz Gitta

Info: Dans "Dialogues avec l'ange"

[ abandon ] [ foi ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

parapsychologie

Au GERP il était donc évident que le psi n’est pas plus reproductible à volonté que par exemple l’état amoureux, l’anxiété, ou les rêves. Non concernés par la fièvre toute scientifique de la reproductibilité, ses membres les plus actifs se sont centrés sur la question du sens du psi. Ils rejoignaient ainsi les réflexions et propositions de Jung autour des synchronicités, ces coïncidences qui font sens entre dispositions psychiques inconscientes et événements matériels extérieurs ; c’est-à-dire que le sens d’un événement psi, c’est l’horizon qu’il nous ouvre, son but, son message, le commentaire ou l’avertissement qu’il nous apporte et dont nous ne sommes pas suffisamment conscients. En somme, le psi est un porte-parole, hors espace et hors temps, des lieux non explicites de la psyché de la ou des personnes concernées.

Dans cette perspective j’ai eu l’idée de proposer une machine matérielle se déplaçant au hasard, laissant sur un papier la trace écrite de son parcours aléatoire: le tychoscope. L’idée était que cet appareil était susceptible à mes yeux non pas de déclencher le psi par lui-même, mais de mobiliser les affects pouvant ouvrir au psi. Il allait pouvoir dans ce cas produire des tracés – des tychogrammes - portant la marque du psychisme de la personne présente à l’expérience, un peu comme notre écriture reflète notre personnalité voire nos humeurs du moment.

Auteur: Janin Pierre

Info:

[ expérimentale ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

réverbérations

J’ai soudain réalisé que dans le langage, ou en tout cas dans l’esprit du ‘Jeu des perles de verre’, tout élément était significatif du tout, chaque symbole ou combinaison de symboles ne menait pas à des exemples, expérimentations et preuves uniques, mais au centre, au mystère et au plus profond du cœur du monde, à la connaissance originelle.
Je réalisai à en ce moment éclatant que chaque transition de majeur à mineur dans une sonate, chaque transformation d’un mythe ou d’un culte religieux, chaque formulation classique ou artistique, quand elle est perçue par un esprit véritablement méditatif, n’était rien d’autre qu’une voie directe vers le cœur du mystère cosmique où, dans l’alternance entre inhalation et expiration, entre ciel et terre, entre Yin et Yang, la sacralité est créée à jamais.

Auteur: Hesse Hermann

Info: Le jeu des perles de verre

[ échos ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

relations

Personne ne doit s'étonner que les hommes soient si loin les uns des autres, qu'ils ne se comprennent pas, qu'ils se fassent la guerre et s'entretuent. Il faut plutôt s'étonner que les hommes croient être proches les uns des autres, se comprendre et s'aimer. Il y a encore deux choses à découvrir. La première, c'est l'abîme infini qui sépare les hommes les uns des autres. La seconde, c'est le pont qui pourrait relier deux individus. As-tu jamais songé combien d'animalité insoupçonnée te permet la proximité avec l'homme?

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "Le livre Rouge"

[ instincts ] [ domestication ] [ rapports humains ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson