Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 200
Search time counter: 0.0631s

patrie

Mon seul pays, ce sont mes deux enfants et, peut-être, en second lieu, des moments, des rues, des visages ou des livres que je porte en moi.

Auteur: Bolano Roberto

Info:

[ famille ] [ mémoire ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Le lecteur désespéré (et plus encore le lecteur de poésie désespérée, celui-là est insupportable, croyez-moi) finit par se désintéresser des livres, finit inéluctablement par se transformer en un désespéré tout court. Ou alors il se soigne! Et alors, cela fait partie de son processus de régénération, il revient lentement, comme dans du coton, comme sous une averse de pilules tranquillisantes fondues, il revient, je dis, vers une littérature écrite pour des lecteurs sereins, paisibles, avec l'esprit bien centré. C'est ça qu'on appelle (ou si on ne l'appelle pas comme ça, moi je l'appelle comme ça) le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Par là je ne veux pas dire qu'une fois transformé en un lecteur paisible on ne lira plus de livres écrits pour les désespérés. Évidemment qu'on les lit! Surtout s'ils sont bons ou passables ou qu'un ami nous les a recommandés. Mais dans le fond ils nous ennuient! Dans le fond cette littérature acrimonieuse, pleine d'armes blanches et de Messies pendus, ne réussit pas à nous pénétrer jusqu'au cœur comme y réussit une page sereine, une page méditée, une page techniquement parfaite!

Auteur: Bolaño Roberto

Info: Les détectives sauvages

[ maturité ]

Commenter

Commentaires: 0

sensations

Bobby versa à tout le monde un bourbon bien tassé. Pendant que nous buvions, Lewis alluma du feu à l’abri d’un tas de pierres qu’il avait déterrées sur place ou ramassées autour des tentes. Il avait apporté des steaks. Il fit une flambée, la laissa retomber un peu, puis y posa la viande dans une poêle beurrée.
Le fumet était exquis. Tout le monde se resservit à boire et s’assit sur la rive en regardant briller sur l’eau le feu incertain et têtu. La peur, le parfum d’aventure et la perspective du repas se confondaient en moi. Nous ressentions une sorte de bien-être à savoir que là où nous étions – quoi qu’il se passât ailleurs – personne ne pourrait nous trouver, que la nuit nous entourait et que nous ne pouvions rien y faire.

Auteur: Dickey James

Info: Délivrance

[ mélangées ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Les politiques et les religieux, ils croient qu'on peut tout changer par la force de la volonté. Erreur. Parce que les humains continuent à être des bêtes : infidèles et égoïstes.

Auteur: Gutierrez Pedro Juan

Info: Trilogie sale à La Havane

[ animal ]

Commenter

Commentaires: 0

psychanalyse

Je préfère de beaucoup vivre dans l’obscurité de celui qui n’a pas subi d’analyse… Il n’est peut être pas toujours utile de fouiller dans l’inconscient … Vous croyez que d’analyser nos jambes nous aiderait à marcher ?

Auteur: Einstein Albert

Info: A Sigmund Freud

[ dénigrement ]

Commenter

Commentaires: 0

père-fils

Il (Albert Einstein) a eu tous les courages. Braver la Gestapo, soutenir, un des premiers, la cause des Noirs, aider à la création de l'Etat juif, braver le FBI, ne pas baisser l'échine, ne jamais renoncer, écrire à Roosevelt pour construire la bombe contre l'Allemagne et écrire à Roosevelt pour arrêter la bombe destinée au Japon. Soutenir les Juifs opprimés par le Reich. Pétitionner. Etre en première ligne. Mais aller voir son fils est au-dessus de ses forces. Il a trouvé ses limites. Seul l'univers ne connaît pas de limites.

Auteur: Seksik Laurent

Info: Le cas Eduard Einstein

[ insoluble ]

Commenter

Commentaires: 0

langage

Elle utilisait des formules comme "faire l'amour", "nous pouvons être heureux", "moi je ne dis jamais de mensonges", etc. Elle était très perdue, en réalité. Ça arrive souvent à ceux qui ont trop de gens autour d'eux. Ils commencent à êtres tiraillés entre leur devoir, leurs possibilités et leur volonté. Et entre ce qu'il ne faut pas faire, ce qui n'est pas possible et ce qu'ils ne veulent pas.

Auteur: Gutierrez Pedro Juan

Info: Trilogie sale à La Havane

[ compensation ]

Commenter

Commentaires: 0

exister

Pour aller à West Egg Village, on fait quoi? m'a-t-il demande d'un air égaré.
Je l'ai renseigné. Je suis reparti. Ma solitude était rompue. J'étais devenu un guide, un pionnier, un immigrant ayant droit de cité. Sans le vouloir, il m'avait conféré le statut d'indigène.

Auteur: Scott Fitzgerald Francis

Info: Gatsby le magnifique

[ aider ] [ secourir ]

Commenter

Commentaires: 0

dressage

Le savoureux de l'affaire tient dans le fait qu'ils s'obstine à être un chien quand sa maîtresse voudrait en faire un gentleman.

Auteur: Barbery Muriel

Info: L'élégance du hérisson

[ inutile ] [ animal domestique ]

Commenter

Commentaires: 0

indifférence

L'ombre, c'est la peur de perdre nos richesses, notre confort. C'est la facilité avec laquelle on s'accommode des souffrances de ceux qui sont loin, en fermant les yeux. L'ombre, ce sont les discours de haine et de repli, la croyance que si on s'enferme on se protège, et ça ira mieux. Qu'être réaliste, c'est ne penser qu'à soi, être égoïste en ayant bonne conscience.

Auteur: Stéphane Allix

Info: Lorsque j'étais quelqu'un d'autre

[ égocentrisme ] [ avarice ] [ mesquinerie ]

Commenter

Commentaires: 0