Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué, recherche mots et extraits tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 71792
Search time counter: 0.0616s

rapports humains

Le prénom est la clé de la personne.
C'est le cliquetis délicat de sa serrure
quand on veut ouvrir sa porte.

Auteur: Nothomb Amélie

Info: Acide sulfurique

[ petit nom ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

beaux-arts

Le but de chaque artiste est d’arrêter le mouvement, qui est la vie, par des moyens artificiels et de le figer, de sorte que, cent ans plus tard, lorsqu’un nouvel arrivant y jettera un coup d’oeil, le mouvement reprendra vie, puisqu’il l’incarnera.

Auteur: Faulkner William

Info:

[ définition ] [ intemporels ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

révolte

- Qu’est-ce que tu penses des gilets jaunes?
- Autant "le printemps arabe", "nuit debout" étaient portés par les médias, autant eux sont méprisés, ce qui me rend ce mouvement plutôt sympathique, il y a une vérité là-dedans, et du réel aussi...
- Tu as vu le tweet de Bernard Pivot sur les événements de Paris samedi dernier?
- Voilà, c’est la confirmation de ce que je te disais...

Auteur: Dubuis Santini Christian

Info:

[ France ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

homosexuels

Il n'y a pas de terme tchétchène pour dire ce qu'il est. On a importé "gay" de l'anglais, et "golouboï" du russe, qui signifie "bleu ciel". Il y a aussi les insultes qui ont contaminé leur langue : "pederast", "pedik".

Un soir, à la télévision, lorsqu'il avait cinq ou six ans, des hommes déguisés dansaient sur des chars décorés de banderoles, en France. Voici le défilé parisien des "stigal basakh vol nakh", des hommes couleur de ciel, avait dit le présentateur. Oumar avait regardé par la fenêtre : le ciel était gris.

Auteur: Llobet Anaïs

Info: Des hommes couleur de ciel, Pages 167-168, L’Observatoire, 2019

[ intraduisible ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

emprisonnement

La captivité n'est pas sans conséquences sur le mental. Cela nous enseigne quel animal primaire sommeille en nous. Que l'on est capable de faire n'importe quoi pour rester en vie et souffrir un tout petit peu moins que la veille.

Auteur: Koethi Zan

Info: La liste de nos interdits

[ révélateur ] [ instinct ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

parents

Mon père avait une façon bien à lui d'aller en montagne. Peu versé dans la méditation, tout en acharnement et en bravade. Il montant sans économiser ses forces, toujours dans une course contre quelqu’un ou quelque chose, et quand le sentier tirait en longueur, il coupait par la ligne la plus verticale. Avec lui il était interdit de s'arrêter, interdit de se plaindre de la faim, de la fatigue ou du froid, mais on pouvait chanter une belle chanson, surtout sous l'orage ou en plein brouillard. Et dévaler les névés en poussant des cris d'indien.
Ma mère, qui l'avait connu enfant, disait que même alors il n'attendait personne, trop occupé à rattraper tous ceux qu'il voyait plus haut : c'est qu'il en fallait de bonnes jambes pour se montrer désirable à ses yeux, et dans un éclat de rire elle laissait entendre qu'elle l'avait conquis ainsi.

Auteur: Cognetti Paolo

Info: Les huit montagnes, p 9, le livre de poche

[ incipit ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel
Is added to chains

communication

Écrire nous libère de la prison du soi et nous entraîne vers l’aventure suprême, qui nous permet de voir la vie à travers les yeux d’un autre.

Auteur: Wolff Tobias

Info:

[ humaine ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

éternel retour

Je redeviendrai poussière, mais poussière énamourée.

Auteur: Monteiro João César

Info:

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

réalité

Je me méfie des résumés, de toute forme de glissement dans le temps, de toute prétention trop grande qu'on contrôle ce que l'on raconte ; je pense que quelqu'un qui prétend comprendre mais qui est manifestement un calque, quelqu'un qui prétend écrire avec une émotion dont il se souvient dans le calme, est un fou et un menteur. Comprendre, c'est vibrer. Se souvenir, c'est y retourner et en être séparé. ...J'admire cette puissance d'être à genoux devant l'événement.

Auteur: Brodkey Harold

Info:

[ insaisissable ] [ écriture ] [ schématisation ] [ mensonge ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

distanciation

Je suis sensible à la dynamique des moments, et en entrant dans cette partie de mon esprit attentif au mouvement du monde, je suis conscient que la vie ne fut et ne sera jamais parfaite. Ce qui procure du contentement, voire du courage.

Auteur: Brodkey Harold

Info:

[ présence ] [ observation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel