Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué, recherche mots et extraits tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 71792
Search time counter: 0.0567s

réductionnisme biologique

En 2011, je me suis fait transfuser du sérum de cheval pour montrer que la barrière entre espèces n’était plus tenable sur les plans éthique, émotionnel et symbolique. J’ai poussé l’hybridation à son extrémité, pour obtenir une modification de conscience, me sentir autrement que comme primate. C’était un acte politique, et un élargissement du champ de conscience. Sur le plan biologique, nous sommes de plus en plus hybrides, simplement car nous sommes livrés à la globalisation qui entraîne un croisement de nos microbiotes [ensemble des microorganismes tels que bactéries, virus… vivant dans un environnement donné, ndlr] avec ceux issus d’écosystèmes étrangers. Ces présences nous rendent plus complexes et hybrides, à notre insu. L’entropie du monde est présente en nous. Je me suis fait greffer le microbiote d’un Pygmée pour pouvoir penser comme une personne vivant dans un contexte écologique différent et menacé. Une expérience extrême… qui m’a surtout rendue très malade. J’ai compris que j’avais fixé en moi des bactéries du monde entier. La globalisation avait fait de moi un être extrêmement hybride, qui n’avait probablement plus rien à voir avec sa lignée génétique. On empile toutes ces existences en nous sans avoir conscience des conséquences possibles, et sans doute nombreuses.

Auteur: Laval-Jeantet Marion

Info: https://www.neonmag.fr/transhumanisme-metissage-allons-nous-tous-devenir-hybride-dans-le-futur-523430.html

[ scientisme ] [ amalgame ] [ chair-esprit ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

écriture

Ne faites pas des histoires ; faites des phrases.

Auteur: Lish Gordon

Info:

[ conseil ] [ recette ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

règles communautaires

...j'en suis venu à être convaincu que seulement un respect inflexible de la coutume peut soutenir la vie dans une circonstance urbaine.

Auteur: Lish Gordon

Info: What I Know So Far

[ villes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

lecture

Il ne s'agit pas de ce qui arrive aux gens sur le papier ; il s'agit de ce qui arrive au lecteur dans son cœur et son esprit.

Auteur: Lish Gordon

Info:

[ analysée ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

beaux-arts

L'art est un artifice qu'on essaye de faire paraître naturel.

Auteur: Lipsyte Sam

Info: www.guernicamag.com, 22 décembre 2017

[ définition ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

légende

L'amour, la seule obsession que tout le monde désire. Les gens se figurent qu'en tombant amoureux ils vont recouvrer leur intégrité, connaître l'union platonicienne des âmes! A d'autres. Moi je pense qu'on a une intégrité de départ et que c'est l'amour qui cause la fracture.

Auteur: Roth Philip

Info: Dans "La bête qui meurt"

[ déception ] [ autosuffisance ] [ tragédie ] [ illusion adolescente ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

singularités périodiques

Les mots consacrés de la postmodernité: sauver la planète, sauver le climat, développement durable, biodiversité, énergies renouvelables, commerce équitable, islamophobe, antisémite, homophobe, pride, LGBT, terrorisme, féminisme, pour tous, mansplain*, queer, bashing, crise, réalité augmentée, troller, flooder, fake news, bio, genre, etc. sont sans connecteur logique complexe, ce qui les rend péremptoires et inadéquats à l’art de la nuance, du paradoxe et de la contradiction qui permettent de nommer correctement, mais aussi de concevoir des stratégies sur la progression et la confusion des forces au sein du combat que se livrent les notions elles-mêmes.

Résister aujourd’hui, c’est d'abord refuser la langue du spectacle, ne pas renoncer à vouloir nommer la complexité, renouer avec l’art de la nuance, la logique, la dialectique que le spectacle voudrait éclipser.

Nous ne savons plus parler, nos lèvres sont sèches et les mots sont déjà morts avant de passer la barrière de nos dents.

Apprendre à parler c'est d'abord apprendre à lire, puis écrire, et aussi dessiner, composer comme on aiguise une lame, comme on répète des enchaînements pieds-poings, apprendre à parler c'est déjà apprendre à se battre.

L'action aujourd’hui c'est d’abord de faire passer une parole d’émancipation véritable, raviver le style, affûter le goût, développer la sensibilité, affiner le jugement, se donner les moyens de nommer avec précision ce qui détermine la subjectivité de notre époque, repérer les forces en présence, les assauts, les contournements, les frappes, les retraites, les conquêtes, les victoires, les défaites...

Auteur: Dubuis Santini Christian

Info: Note facebook du 19.03.19 *situation où un homme explique à une femme quelque chose qu'elle sait déjà, sur un ton généralement paternaliste ou condescendant

[ héritage ] [ réappropriation ] [ novlangue ] [ effet de discours ] [ politiquement correct éphémère ] [ époques ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

gamins

Sa mère ne s’intéressait pas aux enfants, et encore moins aux siens qu’à ceux des autres. Elle détestait les toucher… À ses yeux, l’enfance n’était que l’état ennuyeux après lequel la conversation devenait possible. Encore faut-il avouer que Lady Loveall avait plus besoin d’un muet admirateur que d’un interlocuteur.

Auteur: Wesley Stace

Info: L'infortunée

[ casse-pieds ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

observateur

C'est une solitude d'écouter le plaisir des autres, non pas que j'aie pris l'habitude de ce genre d'écoute clandestine. Il y a de la joie et de la passion dans la chambre d'à côté, dans le lit d'à côté, mais ce n'est pas la tienne.

Auteur: Ben Marcus

Info: "This week in fiction: Ben Marcus" by Deborah Treisman, www.newyorker.com. May 11, 2013.

[ isolement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

écriture

Dans un sens, la prose fiction n'est qu'un moyen de débloquer un espace. Si je peux déverrouiller l'espace, il apparaît, il est vivant, je constate que je tiens à cela et que ça fait partie intégrante de moi.

Auteur: Ben Marcus

Info:

[ création ] [ ouverture ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel