Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 75852
Temps de recherche: 0.0605s

respiration

Tandis que prâna est la force vitale que l’on tente à l’inspir de ramener à l’intérieur du corps dans la région de la poitrine, apâna représente toutes les impuretés tant physiques que psychiques qui s’accumulent dans la région de l’abdomen, et que l’expir va permettre d’éliminer. […] Quelqu’un qui a le souffle court et qui n’arrive pas à faire des rétentions ou à allonger des expirations a davantage d’apâna. Plus on a d’apâna et plus on souffre de toutes sortes de problèmes dans toutes les régions du corps. L’activité du yoga consiste à le réduire en sollicitant toutes les techniques qui attisent la combustion. L’on dit en effet qu’il y a un feu à l’intérieur du corps et qu’il se trouve entre prâna et apâna. Le siège de ce feu se situe près du nombril. Au cours de l’inspir, il se produit un mouvement descendant du souffle. Ce mouvement vers le bas produit un courant d’air qui attire la flamme vers le bas. C’est cette flamme-là qui brûle la "souillure" du corps. Pendant l’expir, le courant d’air est orienté dans l’autre sens en remontant, et conduit l’impureté calcinée à l’extérieur. C’est pendant l’inspir et la rétention à plein qu’a lieu la combustion. Au cours de l’expir, l’apâna calciné se dirige vers prâna et ensuite sort du corps. C’est là l’effet du prânâyâma.

Auteur: Berthelet-Lorelle Christiane

Info: Dans "La sagesse du désir" page 88

[ symbolique ] [ nettoyage ] [ inspiration-expiration ] [ méditation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

asana

Mahâmudrâ est une posture qui stimule et canalise l’énergie. Mudrâ signifie "sceau". Elle scelle l’énergie à l’intérieur du corps. Elle consiste à s’asseoir, une jambe allongée devant soi, l’autre repliée, le talon vers le périnée, et à ainsi attraper avec les deux mains le pied qui est devant soi, ou à poser les deux mains sur le tibia, le dos redressé, la nuque allongée, le menton rétracté contre la gorge. Le Hatha-yoga-pradîpikâ dit qu’elle confère de grands pouvoirs : "les grandes causes de souffrance, et tous les maux, à commencer par la mort, sont détruits par cette mudrâ, dit le texte. C’est pourquoi les sages très avisés la nomment la grande mudrâ." […] Mahâmudrâ, dans la maîtrise qu’elle installe, vise à mettre sous le joug les passions.

Auteur: Berthelet-Lorelle Christiane

Info: Dans "La sagesse du désir" pages 83-84

[ description ] [ symbolique ] [ exercice corporel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

résignation

Quelque chose se joue autour de la trahison, quand on la tolère, quand, poussé par l’idée du bien – j’entends du bien de celui qui a trahi à ce moment -, on cède au point de rabattre ses propres prétentions et de se dire – Eh bien, puisque c’est comme ça, renonçons à notre perspective, ni l’un ni l’autre, mais sans doute pas moi, nous ne valons mieux, rentrons dans la voie ordinaire. Là, vous pouvez être sûrs que se retrouve la structure qui s’appelle céder sur son désir.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Dans le "Séminaire, Livre VII", page 370

[ abandonner le combat ] [ pulsion de mort ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

incomplétude

Vous attendez de l’amour qu’il vous comble mais l’amour ne comble rien, ni le trou que vous avez dans la tête, ni cet abîme que vous avez au cœur. L’amour est manque bien plus que plénitude. L’amour est plénitude du manque.

Auteur: Bobin Christian

Info: Dans "Le très-bas" page 199

[ définie ] [ vide structurel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

Verbe

O Brhaspati, quand fut prononcée à l’origine la première Parole,
et qu’on donna des noms aux choses,
ce qu’il y avait en celles-ci de meilleur,
de pur, et qui était caché, se révéla avec amour.

Auteur: Rigveda

Info: Rig-Veda 10.71, traduction Jean Varenne

[ épanouissement ] [ source ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

étymologie

Issu de la racine sanscrite yuj, le mot yoga signifie "joindre", "unir", "trouver un équilibre entre les contraires". Il vise une unité, le désir de "s’y retrouver", de "faire un avec soi-même". Avant de se situer au regard d’une dimension plus transcendante ou spirituelle, il est avant tout une voie de discernement qui permet, grâce à l’apaisement qu’il procure, d’accéder à un dévoilement.

Auteur: Berthelet-Lorelle Christiane

Info: Dans "La sagesse du désir" page 13

[ défini ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

femme-par-homme

- Fais la entrer et avertis Fazio.
Il la vit arriver du fond du couloir.
Catarella la précédait légèrement plié en deux, tandis que de la main il faisait un mouvement étrange comme s'il nettoyait le sol là où elle devait mettre les pieds. Ou peut-être lui déroulait-il un invisible tapis ?
Et au fur et à mesure que la petite s’avançait et qu'on distinguait de mieux en mieux les traits, les yeux, la couleur des cheveux, le commissaire se levait lentement, en se sentant submergé dans une espèce de très heureux rien.

"Tête d'or pâle
Aux yeux d’azur ciel
Qui t'as donné le charme
Pour que je ne sois plus moi ?"

C'était un quatrain de Pessoa qui chantait en lui.
Il fit un effort, émergea du rien pour revenir dans son bureau

Auteur: Camilleri Andrea

Info: Un été ardent, p. 158

[ envoûtante ] [ fascinante ] [ sous le charme ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

impasse

La tendance vers le Mystique vient de ce que la science laisse nos désirs insatisfaits. Nous sentons que, lors même que toutes les questions scientifiques possibles sont résolues, notre problème n’est pas encore abordé. À vrai dire, il n’y a justement plus alors de questions, et c’est précisément cela qui constitue la réponse.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Carnets 1914-1916, trad. Gilles-Gaston Granger, éd. Gallimard, 1997, 25.5.15, p. 105

[ résolution ] [ stase ] [ cul-de-sac ontologique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

s'endormir

Il y eut encore entre ce moment de somnolence et le sommeil réel un intervalle pareil à celui du crépuscule, qui sépare le jour de la nuit, intervalle bizarre et indescriptible pendant lequel la réalité se confond avec le rêve, de manière qu’il n’y a ni rêve ni réalité.

Auteur: Dumas Alexandre père

Info: Othon l’archer, 1839

[ léthargie ] [ torpeur ] [ engourdissement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

compagnie

Certains hommes forts ne sont pas seuls dans la solitude, mais moi, qui suis faible, je suis seul quand je n’ai point d’amis.

Auteur: Bove Emmanuel

Info: Mes amis

[ fraternité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel