Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.   ... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 69647
Search time counter: 0.0702s

Etats-unis

Nous vivons à présent dans un pays où:
Les médecins détruisent la santé,
Les avocats détruisent la justice,
Les universités détruisent la connaissance,
Les gouvernements détruisent la liberté,
La presse détruit l'information,
La religion détruit la morale,
Et nos banques détruisent l'économie...

Auteur: Hedges Chris

Info:

[ pervertis ]

Commenter

Commentaires: 0

narcissisme

La vie vécue en l'absence de l'expérience psychédélique sur laquelle se fonde le chamanisme primordial est la vie banalisée, la vie refusée, la vie esclave de l'ego.

Auteur: McKenna Terence

Info:

[ fermeture ]

Commenter

Commentaires: 0

question

L'alcool est consommé par des millions de personnes, hommes et femmes, et je ne me ferai pas d'amis en affirmant que la culture de l'alcool n'est pas politiquement correct. Mais comment expliquer la tolérance légale de l'alcool, la plus destructrice de toutes les substances intoxicantes, et les efforts presque frénétiques pour réprimer presque toutes les autres drogues ? Est-ce possible que nous soyons prêts à payer le terrible tribut que l'alcool nous fait payer parce qu'il permet la continuation du genre de domination répressive qui nous maintient tous dans un monde tyrannique infantile et irresponsable, caractérisé par la commercialisation de fantasmes sexuels non gratifiants ?

Auteur: McKenna Terence

Info: Food of the Gods: The Search for the Original Tree of Knowledge

[ drogue légale ]

Commenter

Commentaires: 0

singularités

Vous devez prendre au sérieux l'idée que la compréhension de l'univers est votre responsabilité, car la seule compréhension de l'univers qui vous sera utile est celle de votre propre compréhension.

Auteur: McKenna Terence

Info:

[ irremplaçables ]

Commenter

Commentaires: 0

indépendance

Il faut créer de la culture, ne pas regarder la télé, ne pas lire les magazines, ne pas même écouter la radio. Crée ton propre roadshow. Le lien entre l'espace et le temps où tu te trouves maintenant est le secteur le plus immédiat de ton univers, et si tu t'inquiètes pour Michael Jackson, Bill Clinton ou quelqu'un d'autre, alors tu te perds, tu te donnes aux icônes, des icônes qui sont entretenues par un média électronique pour que tu aies envie de te saper en X ou de te faire des lèvres comme Y. Des pensées à la con, des idées à dormir debout. Ce qui est réel, c'est toi et tes amis et tes associations, tes hauts et tes bas, tes orgasmes, tes espoirs, tes plans, tes peurs. Et on te dit "non", vous n'être pas importants, vous êtes périphériques. "Obtiens un diplôme, trouve un emploi, obtiens ceci, obtiens cela". Mais en fait tu es joueur, tu ne veux même pas jouer à ce jeu. Tu veux récupérer ton esprit et le sortir des mains des ingénieurs culturels qui veulent faire de toi un crétin mi-cuit qui consomme toutes ces ordures fabriquées à partir des os d'un monde en train de mourir.

Auteur: McKenna Terence

Info:

[ libre arbitre ]

Commenter

Commentaires: 0

vacherie

Chirac est un De Gaulle sans 18 juin mais disponible pour un 13 mai.

Auteur: Mitterrand François

Info:

Commenter

Commentaires: 0

lucidité

On ne guérit pas les plaies en les léchant avec une langue de bois.

Auteur: Giscard d'Estaing Valéry

Info: 10 décembre 1990, Libération

[ défaite ] [ jeu de mots ]

Commenter

Commentaires: 0

absence

Le deuil est un amour qui n'a plus d'endroit où se loger.

Auteur: Delacourt Grégoire

Info: Danser au bord de l'abîme

[ manque ]

Commenter

Commentaires: 0

enfance

Seulement, une fois que Johan eût franchi la porte et que les veilleuses du couloir furent éteintes, je fus pris par cette peur qu'on éprouve tout gamin lorsqu'on se retrouve face à un couloir affreusement noir, un couloir dont notre esprit a ôté murs et limites pour en faire un espace illimité de dangers et d'angoisses insurmontables. Un espace que l'on doit franchir coûte que coûte parce qu'on a oublié notre foutu jouet à l'autre bout. Un défi lancé à notre imagination. Sans parler du fait qu'on ne veut absolument pas paraître ridicule aux yeux des adultes qui nous attendent là, en bas, en train de blaguer à la lueur d'une ampoule 100 watts et à mille lieues d'imaginer l'épreuve que l'on s'inflige. Voilà où j'étais à ce moment-là. Face à mon couloir d'adulte.

Auteur: Quentin Emmanuel

Info: Dormeurs

[ peur ] [ obscurité ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

déclic

Je lui coupai la parole comme un môme décidant tout à coup de sauter du cinq mètres à la piscine municipale, après avoir subi les quolibets de fanfarons téméraires ; oui, je me jetai à l'eau comme on se lance pour embrasser une femme, parce que le moment est venu, tout simplement, parce qu'on a trop peur de la laisser partir sans avoir rien tenté ; je franchis la frontière qui sépare l'action de l'inaction, l'indécision de la résolution, ce passage étroit et intangible qui fait qu'un suicidaire passe dans un sursaut de vie à trépas.

Auteur: Quentin Emmanuel

Info: Dormeurs

[ agir ] [ oser ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel