Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 78882
Temps de recherche: 0.0271s

inspiration

En général, le germe d’une composition à venir arrive de façon soudaine et inattendue. [...] Il s’enracine rapidement avec une force extraordinaire, s’élance hors du sol, déploie branches et feuilles pour enfin se couvrir de fleurs. Je ne puis décrire le processus créatif autrement que par cette comparaison. [...] J'oublie tout et me comporte comme un dément: tout, à l'intérieur de moi, se met à vibrer et à frémir; à peine ai-je commencé l'esquisse que déjà les idées se précipitent l'une après l'autre. Il arrive souvent qu’au beau milieu de ce processus magique, une quelconque interruption de l’extérieur vienne m’éveiller de cet état somnambulique. [...] Ces interruptions sont vraiment épouvantables... Elles brisent le fil de l’inspiration.

Auteur: Tchaïkovski Piotr Ilitch

Info: In J. Lane, Life and Letters of Peter Ilich Tchaikovsky (1906), pp. 274-312

[ musique classique ] [ composition ] [ création ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

récoltes

Le début de l’automne est une saison abondante, avec le soja et les petits azukis rouges, beaucoup de fruits, légumes et différentes céréales jaunes mûrissant tous en même temps. Aux célébrations de la lune d’automne on apprécie les gâteaux au millet. On y sert du soja à demi bouilli avec des tubercules de taro. Comme l’automne avance on mange souvent et on apprécie le maïs et le riz cuits à l’étuvée avec des haricots rouges et des champignons matsutake ou des châtaignes. Le plus important, le riz, qui a absorbé les rayons du soleil tout l’été, mûrit à l’automne. C’est-à-dire qu’une denrée principale qu’on peut largement obtenir et riche en calories, est fournie pour les mois froids de l’hiver.

Auteur: Fukuoka Masanobu

Info: Dans "La révolution d'un seul brin de paille", page 154

[ japon ] [ rythme naturel ] [ aliments ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

sagesse

Un homme un peu simple d'esprit cherchait à attraper son ombre. Mais, lorsqu'il avançait d'un pas, elle avançait aussi. S'il courait, elle courait. Et, lorsqu'il se retournait, il la voyait qui le poursuivait. Cette scène cocasse se déroulait sur la Grand-Place d'un village.
Et toutes les personnes assemblées riaient de le voir faire;
Mais un homme qui passait par là s'arrêta, fit un geste pour capter leur attention, et leur dit :
- Si vous riez de ce simple d'esprit, riez aussi de vous-mêmes, car vous êtes pareil à lui. Sans cesse vous poursuivez des ombres qui s'enfuient : honneurs, richesses, beauté, pouvoirs... Jamais vous n'avez le cœur en paix !
Les rires cessèrent et l'homme passa son chemin.

Auteur: Krylov Ivan Andreïevitch

Info: L'Ombre et l'Homme, fables (V, 12)

[ histoire courte ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

anticivisme

(...) je détestais Paris, cette ville infestée de bourgeois écoresponsables me répugnait, j’étais peut-être un bourgeois moi aussi mais je n’étais pas écoresponsable, je roulais en 4x4 diesel – je n’aurais peut-être pas fait grand-chose de bien dans ma vie, mais au moins j’aurais contribué à détruire la planète – et je sabotais systématiquement le programme de tri sélectif mis en œuvre par le syndic de l’immeuble en balançant les bouteilles de vin vides dans la poubelle réservée aux papiers et emballages, les déchets périssables dans le bac de collecte du verre. Je m’enorgueillissais quelque peu de mon absence de civisme, mais aussi je tirais une mesquine vengeance du montant indécent du loyer et des charges (...)

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Sérotonine

[ justification ] [ rumination ] [ vandalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

colonialisme

Les Bretons vivaient en sauvages, toujours prêts à la guerre ; pour les accoutumer, par les plaisirs, au repos et à la tranquillité, [Agricola] les exhorta en particulier ; il fit instruire les enfants des chefs et leur insinua qu’il préférerait, aux talents acquis des Gaulois, l’esprit naturel des Bretons, de sorte que ces peuples, dédaignant naguère la langue des Romains, se piquèrent de la parler avec grâce : notre costume fut même mis à l‘honneur, et la toge devint à la mode ; insensiblement, on se laissa aller aux séductions de nos vices ; on rechercha nos portiques, nos bains, nos festins élégants ; et ces hommes sans expérience appelaient civilisation ce qui faisait partie de leur servitude…

Auteur: Tacite Publius Cornelius Tacitus

Info:

[ soft power ] [ éducation ] [ flagornerie ] [ plaisir ] [ abrutissement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

athéisme

Car ceux-ci ne sont pas devenus incroyants parce que Dieu en tant que Dieu leur est devenu incroyable, mais parce qu’eux-mêmes ont renoncé à toute possibilité de croyance dans la mesure où ils sont devenus incapables de chercher Dieu. Ils ne sont plus capables de chercher, parce qu’ils ne sont plus capables de penser. Les voyous publics ont aboli la pensée et mis à sa place le bavardage, ce bavardage qui flaire le nihilisme partout où il sent son bavardage en danger. Cet aveuglement de soi face au véritable nihilisme, cet aveuglement qui ne cesse jamais de prendre le dessus, tente ainsi de se disculper lui-même de son angoisse devant la pensée. Mais cette angoisse est angoisse de l’angoisse.

Auteur: Heidegger Martin

Info: Dans "Le mot de Nietzsche "Dieu est mort"" in Chemins qui ne mènent nulle part, page 322

[ fuite ] [ facilité ] [ pensée automatique ] [ quête interrompue ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

quadri-dimensionnalité

Supposons que les trois dimensions de l'espace soient visualisées de la manière habituelle, et substituons une couleur à la quatrième dimension. Chaque objet physique est sujet à des changements de couleur et de position. Un objet peut, par exemple, être capable de traverser toutes les nuances du rouge au bleu en passant par le violet. Une interaction physique entre deux corps n'est possible que s'ils sont proches l'un de l'autre dans l'espace et par la couleur. Des corps de couleurs différentes se pénétraient mutuellement sans interférence... Si nous enfermons un certain nombre de mouches dans un globe de verre rouge, elles peuvent encore s'échapper : elles peuvent changer de couleur et devenir bleues, puis pénétrer dans le globe rouge.

Auteur: Reichenbach Hans

Info: Traduit par Maria Reichenback et John Freund. La philosophie de l'espace et du temps. Article 44 (p. 281, 282) Dover Publications, Inc. New York, New York, États-Unis. 1958

[ spéculation ] [ quatrième dimension ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

lecture

Il y a quelque chose d'une relation charnelle entre un livre et son lecteur. Le premier contact d'abord, avec un titre qu'on lit la tête penchée en trahissant l'air de rien une ébauche d'inclination. Et puis le regard que l'on porte sur la couverture en cherchant dans une illustration les indices d'un plaisir. L'objet de ce désir qui naît et que l'on retourne sur la quatrième de couverture dans la quête d'un élan décisif, une bascule... L'acte de lire qui vient ensuite : le contact délicieusement rugueux avec les pages, et l'odeur de l'encre, intemporelle, universelle, qui accompagnent le voyage. Et puis les mots enfin, qui bercent, emportent et chavirent en faisant naître tous les mouvements possibles de l’immobilité.

Auteur: Grima Laurent

Info: Les trois vies de l'homme qui n'existait pas

[ approche ] [ commencement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

Notre choix éthique de base alors que nous considérons le nouveau contrôle de l'homme sur lui-même, sur son corps et son esprit ainsi que sur sa société et son environnement, est toujours le même que celui des hommes primitifs qui se terraient dans les cavernes et faisaient des feux.
Chance contre contrôle. Faut-il laisser les fruits de la reproduction humaine prendre forme au hasard, en gardant nos enfants dépendants des accidents de la romance et du patrimoine génétique, de la loterie sexuelle ou de ce qu'un médecin appelle "la roulette méiotique des chromosomes de ses parents" ? Ou devrions-nous en être responsables, c'est-à-dire exercer notre choix rationnel et humain, ne plus nous soumettre à l'adoration aveugle de la nature brute ?

Auteur: Fletcher Joseph

Info: The Ethics of Genetic Control: Ending Reproductive Roulette. Chapter I. Trying to be Natural (p. 36). Prometheus Books. Buffalo, New York, USA. Fin de la Roulette Reproductive. Chapitre I. Essayer d'être naturel (p. 36). Prometheus Books. Buffalo, New York, États-Unis. 1988

[ transhumanisme ] [ manipulation génétique ] [ eugénisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

argent

[…] le marché des changes où l’on achète et vend les devises de tous les pays enregistre, sur le plan mondial, un montant quotidien d’environ 5 000 milliards de dollars. Or, le montant quotidien des échanges mondiaux de biens et de services s’élève en moyenne à 72 milliards de dollars sur les dernières années. Cela signifie qu’une dérisoire proportion de 1.46% des transactions sur le marché des changes couvre la totalité des besoins en devises des exportateurs et importateurs mondiaux de biens et de services.
A quoi servent les 98.54% restants de l’activité sur ce marché des changes ? A autre chose : des opérations de couverture, des opérations à terme, et surtout, surtout, surtout… à la spéculation.

Auteur: Bouchard Jean-François

Info: L'éternelle truanderie capitaliste

[ virtualisation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel