Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 9
Search time counter: 0.0678s

fuite

Certains prétendent qu'il est possible de s'échapper de l'enfer en rêvant.

Auteur: Colin Fabrice

Info: Nowhere island

[ songe ] [ échappatoire ]

Commenter

Commentaires: 0

indifférence

On déjoue beaucoup de choses en feignant de ne pas les voir.

Auteur: Bonaparte Napoléon

Info:

[ parade ] [ masque ] [ échappatoire ]

Commenter

Commentaires: 0

fuite

Ayant élaboré tout un réseau d'évasions, nous sommes prisonniers de notre habitude de fuir.

Auteur: Krishnamurti Jiddu

Info: Se libérer du connu, trad. Carlo Suarès, p.26, Livre de Poche n°13820, 2007

[ échappatoire ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Nul n'a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir de l'enfer.

Auteur: Artaud Antonin

Info:

[ échappatoire ] [ thérapie ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Ce que je crois, c'est que les hommes sont fuyants comme du sable, comme de l'eau. Ménagez-leur une ouverture ; ils ne demandent qu'à s'échapper.

Auteur: Aymé Marcel

Info: Les Maxibules, Yolande, première partie, p.27, Gallimard/nrf, 1962

[ fuite ] [ échappatoire ]

Commenter

Commentaires: 0

fuite

Quand vient le temps des grandes décisions, les bonnets de nuit de la pensée ne sont jamais à cours de bonnes raisons pour tenter de repousser l'échéance, et de se rabattre sur des positions plus confortables et conciliantes, centristes et tièdes.

Auteur: Moreau Denis

Info: Je pense, donc je suis, Descartes, p.17, Éd. Pleins Feux, 2004

[ échappatoire ]

Commenter

Commentaires: 0

poésie

je me souviens d'un tableau
japonais sans doute
et qui emplit mon regard
au terme d'une maladie

un tableau sans valeur
pourtant je ne perçus rien d'autre
le mur vivait pour moi à travers cette image
comme une mouche je m'y accrochai.

Auteur: William Carlos Williams

Info: Le monde entier dans une image

[ fenêtre ] [ ouverture ] [ échappatoire ]

Commenter

Commentaires: 0

fuite

Le temps passe. Les temps changent... Et plus je pense au temps de mes vingt ans et plus je me dis : "Pourvu qu'on soit plus tard". J'ai toujours être voulu plus tard que ce que je vivais. Je trouve que c'est mieux. Ça t'empêche de vivre le présent comme un abruti.

Auteur: Sapin Mathieu

Info: Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu

[ échappatoire ] [ futur ]

Commenter

Commentaires: 0

fuite

La plus remarquable des facultés de notre esprit est sans doute sa capacité à faire face à la douleur. Selon la pensée classique, l'esprit est doté de quatre portes, que chacun franchit selon la nécessité qui l'y pousse.
La première, c'est celle du sommeil. Le sommeil nous procure un abri loin du monde et de toutes ses souffrances. Le sommeil facilite le passage du temps, mettant à distance ce qui nous fait mal. Lorsqu'une personne est blessée, bien souvent, elle perd connaissance. De même, quelqu'un qui apprend une nouvelle bouleversante pourra s'évanouir. Franchir cette première porte, c'est la façon dont l'esprit se protège de la douleur.
La deuxième porte est celle de l'oubli. Il est des blessures trop profondes pour guérir, du moins pour s'en rétablir promptement. De surcroît, nombre de souvenirs sont tout simplement trop douloureux et on ne peut en espérer aucun apaisement. Le vieux dicton selon lequel "le temps guérit tous les maux" est faux. Le temps guérit la plupart des maux. Le reste est dissimulé derrière cette porte.
La troisième porte est celle de la folie. Il y a des moments où 'esprit subit un tel choc qu'il se réfugie dans la démence. Bien qu'il semble difficile de pouvoir en tirer quelque bénéfice que ce soit, c'est pourtant le cas : il est des moments où la réalité n'est que souffrance et pour échapper à cette souffrance, l'esprit doit s'affranchir de la réalité.
La dernière porte est celle de la mort. L'ultime recours. Rien ne peut nous atteindre une fois que nous sommes morts, du moins c'est ce que l'on nous a dit.

Auteur: Rothfuss Patrick

Info: Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent

[ refuge ] [ échappatoire ] [ évitement ]

Commenter

Commentaires: 0