Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres.  EXEMPLES  :  punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.   Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ... Lire la suite >>
Search results: 14
Search time counter: 0.1441s

femmes-hommes

Votre sexe n'est là que pour la dépendance:
Du côté de la barbe est la toute-puissance.
Bien qu'on soit deux moitiés de la société,
Ces deux moitiés pourtant n'ont point d'égalité:
L'une est moitié suprême et l'autre subalterne;
L'une en tout est soumise à l'autre qui gouverne

Auteur: Molière

Info: Arnophle à Agnes, L'École des femmes, p.215, Acte III, scène 2, in oeuvres complètes, Éd. de Crémille, 1971

[ inégaux ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

L'empire que nous avons sur elles est une véritable tyrannie. Elles ne nous l'ont laissé prendre que parce qu'elles ont plus de douceur que nous, et par conséquent, plus d'humanité et de raison.[...] Nous employons toute sorte de moyens pour abattre leur courage. Leur force serait égale si l'éducation l'était aussi.

Auteur: Montesquieu

Info: L'Esprit des Lois

[ égaux ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

[...] telle est la nature des hommes, que, quelque supériorité qu'ils puissent reconnaître à beaucoup d'autres dans le domaine de l'esprit, de l'éloquence ou des connaissances, néanmoins, ils auront du mal à croire qu'il existe beaucoup de gens aussi sages qu'eux-mêmes. Car ils voient leur propre esprit de tout près et celui des autres de loin. Mais cela prouve l'égalité des hommes sur ce point, plutôt que leur inégalité. Car d'ordinaire, il n'y a pas de meilleur signe d'une distribution égale de quoi que ce soit, que le fait que chacun soit satisfait de sa part.

Auteur: Hobbes Thomas

Info: Léviathan, 1651, Dalloz 1999 <Partie I ch.xiii De la condition naturelle des hommes, p.122>

[ égaux ] [ égocentré ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Ce fut principalement contre les Turcs devenus mahométans que nos moines écrivirent tant de livres, lorsqu'on ne pouvait guère répondre autrement aux conquérants de Constantinople. Nos auteurs, qui sont en beaucoup plus grand nombre que les janissaires, n'eurent pas beaucoup de peine à mettre nos femmes dans leur parti: ils les persuadèrent que Mahomet ne les regardait pas comme des animaux intelligents; qu'elles étaient toutes esclaves par les lois d'Alcoran; qu'elles ne possédaient aucun bien dans ce monde, et que dans l'autre elles n'avaient aucune part au paradis. Tout cela était d'une fausseté évidente; et tout cela a été cru fermement.

Auteur: Voltaire

Info: Questions sur l'Encyclopédie 1770

[ inégaux ] [ historique ] [ injustice ]

Commenter

Commentaires: 0