Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 96
Search time counter: 0.1391s

Dostoïevski

Dans la lettre à son frère, il exprime cette intense émotion par ces mots saisissants: "La vie c'est un cadeau, la vie c'est le bonheur, chaque minute peut être une éternité de bonheur... Maintenant, en changeant de vie, je renais sous une forme nouvelle." Ces mots cherchent à communiquer la vérité aveuglante qui pour la première fois de sa vie submerge alors l'écrivain: la vie est sans conteste le plus grand de tous les bienfaits, et l'homme possède le pouvoir de transformer chaque moment en une "éternité de bonheur" dès lors que la confrontation avec la mort l'éveille à cette révélation.

Auteur: Weil Aline

Info: Dostoïevski, les années miraculeuses 1865-1871, page 28

[ vivre ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

Eternel

Ce que je veux dire est simple. En proposant des preuves exclusivement rationnelles de l'Absolu — des preuves qui peuvent aussi bien être défendues qu'attaquées — on se place dans une position lamentable, car lorsque ces preuves minables s'effondrent, c'est un dieu minable qui s'effondre avec elles. De telles erreurs catégorielles retardent en vérité la prise de conscience du fait qu'il existe une preuve instrumentale de l'existence de Dieu; mais l'instrument est la contemplation, non la raison, et la preuve est directe. Ces discussions rationnelles sont très utiles si elles complètent la gnose; elles sont source de graves erreurs si elles remplacent la gnose.

Auteur: Wilber Ken

Info: Les trois yeux de la connaissance

[ révélation ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Chaque entité vivante est, du point de vue cosmique, incroyablement chanceuse d'être simplement là. La plupart de tous les organismes ayant jamais existé - 90 pour cent et plus, sont morts sans descendance viable : alors que pas un seul de vos ancêtres, ce qui nous fait remonter à l'aube de la vie sur Terre, n'a souffert de ce banal malheur. Vous êtes issus d'une lignée ininterrompue de gagnants qui correspond à des millions de générations, vainqueurs qui furent à chaque étape les plus chanceux parmi les chanceux, un sur mille, voire sur un million. Aussi malchanceux que vous soyez aujourd'hui, votre simple présence ici atteste de la chance qui est, et qui fut, la votre.

Auteur: Dennett Daniel C

Info: Freedom Evolves

[ hasard ] [ survivant ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

filles-garçons

Deux souvenirs de montagne. Le premier, celui d'une petite cousine de Bâle, qui monta un jour en téléphérique avec son grand-père sur les hauts de Rougemont dans les alpes vaudoises. Une fois au sommet de la Videmanette et confrontée au décor dantesque des hauteurs, ma cousine se mit spontanément à genoux.
Bien des années plus tard nous prenons la voiture pour aller en famille sur les hauts de Champoussin afin d'y passer la nuit. Une fois rendus à l'hôtel-chalet situé en contrebas du sommet, nous sortons de l'auto et mon fils Sacha, contemplant les vertigineuses perspectives offertes, déclare : - wouaouh, on peut se suicider partout ici !
L'un et l'autre n'avaient pas atteint leurs dix ans.

Auteur: Mg

Info: 26 mai 2013

[ femmes-hommes ] [ nature ] [ impression ] [ réaction ] [ comparaison ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

aube

A l'horizon grisâtre, perçait une lueur rouge. Les arbres, au loin, paraissaient plus noirs. Peu après, le rouge et le gris se mêlèrent ; le ciel devint couleur de raisins mûrs, avec par-ci par-là, des taches gris-violet et d'autres franchement rouge. Un point d'un jaune brillant se forma bientôt à l'horizon, donnant naissance à toute une gamme de couleurs chatoyantes. L'orient tourna au carmin, tandis que le reste du ciel virait au bleu. Soudain, les nuages s'ouvrirent, laissant le soleil darder mille rayons d'or. Une vraie toile d'araignée, tissée de lumière. Les champs, les arbres, les herbes passèrent du vert sombre à l'émeraude scintillant. Les branches de sapin se teintèrent de rouge et les ailes des oiseaux étincelèrent. Tout souriait. Devant le spectacle de cette aurore grandiose, Siang-tse eut envie de pousser des cris.

Auteur: Lao She

Info: Le Pousse-pousse

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

croyance

Comme disait Ûrij Bujda chercher Dieu est un non sens. Au mieux on interprétera les faits selon l'hypothèse de l'existence d'une force "externe", (au demeurant une illusion puisque nous sommes évidemment le "produit" de quelque chose). Croyance envisageable au niveau de l'individu parce que nous sommes des êtres dont la vie repose dessus, un corps présent, suivi de son mental... avant de disparaître. Foi naturelle qui semble vouloir trouver confirmation via certains détails de nos existences, interprétés comme de mystérieux coups de pouce dans nos destinées.
Cette "croyance positive" devrait être une évidence au regard de la totalité des développements de la vie sur terre, fabuleux foisonnement d'intrications, miracle incompréhensible et merveilleux où l'individu isolé parait ridicule ?
Peut-être parce que tout (soi-même, l'humanité tout entière, la planète...) peut disparaître d'une seconde à l'autre sous quelque cataclysme.

Auteur: Mg

Info: 8 juillet 2018

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-homme

Il a appris, durant toutes ces années d'entrainement, que jauger correctement l'autre cavalier est beaucoup plus important que l'impression qu'a pu lui donner le cheval. Mais là, les choses sont complètement différentes. Elle est rapide et manie la cravache avec une adresse remarquable, mais surtout, et c'est là sans doute le véritable avantage de cette fille puisque cela le laisse totalement démuni, il ne peut s'empêcher, même à un moment pareil, de la regarder. Comment ne pas admirer la flexion souple et facile de ses genoux, ses seins qui se soulèvent et que les trépidations de sa monture font trembler, son pantalon d'équitation suffisamment ajusté pour révéler la courbe de ses hanches et le délicat sillon qui les partage, le tout rebondissant comme une belle pêche bien ferme et tout juste mûre que le vent feraient se balancer sur sa branche?

Auteur: Machart Bruce

Info: Le sillage de l'oubli, P115

[ émerveillement ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

enfance

Tout m'était fraternel. J'aimais les papillons amoureux empêtrés dans la trame noirâtre d'un chêne, battant désespérément des ailes en une pluie de poussière blanche, la belle araignée de velours aux pattes sèches qui déroulait dans l'air tremblé son fil argenté pour qu'il vienne s'accrocher au duvet collant d'une feuille ; elle sondait avec sa fine patte le fil avant de s'y élancer franchement pour tisser sa toile. A l'intérieur de ma main, une mouche que j'avais capturée au vol bourdonnait désespérément. Je caressais une chenille, fraîche et lisse, qui se froissait comme un petite feuille morte ; je retenais prisonnière par ses longues ailes bleutées la libellule ; je plongeais le bras dans l'eau pour en ressortir brusquement un petit crapaud au ventre jaune et noir ; l'abdomen d'une guêpe essayait de se tordre contre mon doigt et d'y accoucher de son dard...

Auteur: Scipio Slataper

Info: Années de jeunesse qui vous ouvrez tremblantes..., p 48

[ nature ] [ émerveillement ] [ insectes ] [ contemplation ]

Commenter

Commentaires: 0

rencontre

Nous fîmes l'amour pendant plusieurs heures dans l'appartement de Zimmer où baissait la lumière de fin d'après-midi. C'était sans aucun doute l'une des choses les plus extraordinaires que j'eusse jamais vécues, et à la fin je pense que j'en ai été fondamentalement transformé. Je ne veux pas parler que du sexe ni des permutations du désir, mais d'un écroulement spectaculaire de parois intérieures, d'un tremblement de terre au coeur de ma solitude. Je m'étais si bien habitué à être seul que je n'imaginais pas qu’une telle chose fût possible. Je m'étais résigné à un certain mode de vie et puis, pour des raisons d'une obscurité totale, cette belle jeune Chinoise s'était posée devant moi, descendue comme un ange d'un autre univers. Il aurait été impossible de ne pas en tomber amoureux, impossible de n'être pas transporté par le seul fait de sa présence.

Auteur: Auster Paul

Info: Moon Palace

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

enfance

En-dessous du bois, un peu à l'écart du chemin, il y avait un long bassin en granit rempli d'une eau à demi stagnante, devant lequel il pouvait rester des heures, agenouillé ou accroupi, à contempler l'incroyable guerre des étoiles offerte par les bestioles interagissant dans le sombre décor 3D tapissé de feuilles mortes, de mousses et de brindilles. Tout ensemble réservoir où les abeilles venaient boire et crèche des petits vers de moustiques gigotants, avec au fond de l'eau un complexe enchevêtrement végétal, base de repli des têtards, repaires d'autres insectes fascinants comme les dytiques qui nagent entre deux eaux de leurs deux rames frénétique, souvent accompagnés de trapus et vibrionnant notonectes tout sombres. Parfois le miroitement de la lumière sur les plissements de la surface voilait un instant le petit univers amniotique, coupant la continuité du mystère magique offert à son regard d'enfant humain. Devenu géant.

Auteur: Mg

Info: 4 aout 2015

[ contemplation ] [ nature ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0