Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 25
Temps de recherche: 0.0329s

émoi

Les humains aiment croire qu’ils sont logiques, mais la façon dont nous menons notre vie prouve le contraire. Nous sommes plutôt guidés par nos émotions, qui ont une logique bien à elles, mais pas une qui a beaucoup de sens.

Auteur: Vaughn S.K. pseudo

Info: Seule dans l'espace

[ guide ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émoi

L'émotion est ainsi faite qu'elle arrive sur commande ; le même épisode vu et revu, le refrain d'une chanson passée en boucle nous met chaque fois les larmes aux yeux, comme si une vérité indicible et sublime se répétait inaltérée.

Auteur: Vuillard Eric

Info: Tristesse de la terre

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émoi

L'émotion est ainsi faite qu'elle arrive sur commande ; le même épisode vu et revu, le refrain d'une chanson passée en boucle nous met chaque fois les larmes aux yeux, comme si une vérité indicible et sublime se répétait inaltérée.

Auteur: Vuillard Eric

Info: Tristesse de la terre

[ immuable ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émoi

En éprouvant une émotion de tristesse, il y a des changements de l'expression faciale, le corps se ferme, se rétracte. Il y a aussi des changements dans le cœur, les tripes : ils ralentissent. Il y a aussi des changements hormonaux.

Auteur: Damasio Antonio R.

Info:

[ bouleversement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émoi

L'émotion consiste en un ensemble très bien orchestré de modifications dans le corps qui a pour but général de rendre la vie plus facile à appréhender en tenant compte du danger, des opportunités, des deux, ou de quelque chose entre les deux.

Auteur: Damasio Antonio R.

Info: Interview avec David Hirschman, bigthink.com. Le 10 août 2010

[ apprentissage ] [ défense ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émoi

Les produits chimiques qui font fonctionner notre corps et notre cerveau sont les mêmes que ceux impliqués dans les émotions. Et cela me dit que.... il vaut mieux porter plus d'attention aux émotions en ce qui concerne la santé.

Auteur: Candace Pert

Info:

[ larmes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émoi

Par rapport à l’émotion, vous pouvez considérer le sentiment comme l’ouverture du cœur. L’émotion, à l’inverse, représente toujours une rétraction du cœur, quand ce n’est pas une fermeture complète dans l’émotion négative que vous ressassez.

Auteur: Prajnanpad Svami

Info: Les formules de Swâmi Prajnânpad

[ projection ] [ laisser-aller ]

Commenter

Commentaires: 0

émoi

L'émotion est ainsi faite qu'elle arrive sur commande ; le même épisode vu et revu, le refrain d'une chanson passée en boucle nous met chaque fois les larmes aux yeux, comme si une vérité indicible et sublime se répétait inaltérée.

Auteur: Vuillard Eric

Info: Tristesse de la terre

[ répétitif ]

Commenter

Commentaires: 0

émoi

Plus tard, je suis resté un moment à contempler attentivement l'agitation de la foule. C'était une des ces journées où tout le monde est pressé, transpirait, se bousculait. Les changeurs se mêlaient au vendeuses de nourriture qui ravivaient avec une certaine impatience le feu de leur braseros avec un éventail de paille. Par moment la circulation bouchonnait ; à d'autres les autos passaient comme des bolides. C'est alors qu'à quelques mètres, j'ai été témoin d'une émotion extraordinaire. Très peu de personnes ont remarqué l'incident.
Une femme âgée, assise dans un fauteuil roulant, avançait sur le trottoir. Un garçon d'environ dix ans, son fils, poussait le fauteuil. Et tout à coup, en passant sur un nid-de-poule, une des roues s'est déboîtée et est allée en roulant heurter les pieds d'un homme. Inquiet parce que sa mère semblait sur le point de tomber par terre, l'enfant a demandé de l'aide. Il n'a pas du tout fait attention à qui il s'adressait. C'était à un fou crasseux qui, à ce moment-là, très contrarié, cherchait quelque chose d'imaginaire qui bougeait en l'air. L'interruption de l'enfant l'a déconcerté et pendant quelques secondes il s'est gratté la nuque. Quand la mère s'est rendu compte de la situation il était trop tard : le fou avait ramassé la roue et s'efforçait de la remettre en place. Ce qu'il a fait avec une habilité et une rapidité surprenantes, s'assurant que les vis étaient bien serrées. L'enfant a attendu en silence qu'il ait terminé son travail et puis, le regardant en face, lui a dit :
- Merci beaucoup, monsieur.
La mère en a fait autant, bien que son remerciement ait été un peu évasif, et mère et fils sont vite repartis. Le fou est resté perplexe un instant. Quand il s'est retourné, j'ai vu qu'il avait les joue ravagées de larmes. Son visage, sale et inexpressif, offrait un spectacle désolant. Qu'est-ce qui l'avait ému à ce point ? Le fait de se sentir utile ? Ou peut-être de s'être senti encore traité comme une personne ? Depuis combien de temps ne l'avait-on pas appeler monsieur ou ne lui avait-on pas dit merci ?
Je deviens peut-être sentimental. Je ne sais pas. Mais ces choses-là arrivent avec le travail. Ça fait partie de la rue, et il n'y a pas moyen de les éviter. On pense que cela nous apprend quelque chose, nous donne l'occasion d'être plus ouverts au monde. De la merde, oui ! Ceux qui savent de quoi je parle n'ignorent pas que le premier coin de rue donne aussi d'autres leçons plus frappantes.

Auteur: Ampuero Fernando

Info: Caramel vert

[ réalisme ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

émoi

Il arrive aussi, toutefois, que je reconnaisse l'intelligence d'un écrivain ou la fluidité et l'élégance de son style, mais que je ne ressente pas grand-chose de plus. De tels livres semblent s'évaporer presque immédiatement après que je les ai lus, sans doute parce que la mémoire est consolidée par l'émotion. Les expériences d'émotion intense s'attardent dans l'esprit; les tièdes, non. Les grands livres, à mon avis, se distinguent par une urgence dans le récit, une nécessité que l'on peut sentir viscéralement. La lecture n'est pas une activité purement cognitive consistant à déchiffrer des signes; c'est l'entrée dans une danse de significations dont les résonances vont bien au-delà de ce qui n'est qu'intellectuel.

Auteur: Hustvedt Siri

Info: Vivre, penser, regarder

[ lecture ] [ conservation ]

Commenter

Commentaires: 0