Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.234s

ascètes

Méfiez-vous de ceux qui tournent le dos à l'amour, à l'ambition, à la société. Ils se vengeront d'y avoir renoncé.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: Dans "Syllogismes de l'amertume"

[ amertume ] [ énantiodromie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

énantiodromie

Lorsque la pensée mène à l'impensable, il est temps de retourner à la vie simple. Ce que la pensée ne résout pas, la vie le résout et ce que l'action jamais ne pourra décider est réservé à la pensée.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans le "Livre Rouge"

[ lâcher le mental ] [ confiance ] [ sortir de l'impasse ] [ esprit-matière ] [ équilibre ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

définition

L’énantiodromie signifie "aller à l’encontre de". Dans la philosophie d’Héraclite, ce terme est utilisé pour désigner le jeu des opposés dans le cours des événements – le point de vue selon lequel tout ce qui est se transforme en son opposé.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "Types psychologiques", Genève, Librairie de l’Université Georg, 1986, p.424

[ flux-reflux ] [ retournement ] [ dynamique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

énantiodromie

C'est le piège habituel, car dans un moment de grande réussite vous ne pouvez résister au plaisir de vous admirer vous-même. Vous vous croyez un type tellement extraordinaire que vous vous emmêlez les pieds et que vous vous retrouvez le nez par terre. Si bien que la chose la plus difficile à vivre en se tenant droit ce n'est pas la souffrance mais le succès, qui est la pire des choses qui puissent vous arriver : le succès entraîne souvent une inflation vraiment dangereuse.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "L'analyse des visions"

[ déséquilibre ] [ humilité ] [ épreuve ] [ réussite ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

énantiodromie

[…] dans le Taijitu – ce symbole circulaire qui contient deux formes qui ressemblent à des poissons, l’un blanc, l’autre noir – le poisson noir a toujours un œil blanc, et le poisson blanc a toujours un œil noir. Le poisson noir est en état Yin, et le blanc est en Yang, mais au centre même de chacun de leurs états entièrement développés, il existe déjà le germe de son opposé. Dans la forme entièrement développée du Yin, le germe du Yang a déjà commencé à grandir, et dans la forme entièrement développée du Yang, le germe du Yin commence sa croissance. Le voilà, le paradoxe de la pensée chinoise ; pour eux, le coucher du soleil débute à midi, et le lever du soleil recommence dès minuit.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "Analyse des visions", conférence du 21 mai1931

[ orient-occident ] [ renversement ] [ tao ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

énantiodromie

Avant tout "un", il y a le Dire.
C’est le Dire véritable qui désigne le "un" en tant que "Un".
Cet Un, par le seul fait d’être défini comme tel, engendre le Deux.
Le Deux, sur le même principe engendre le Trois.
Et le Trois, à son tour, engendre les dix mille choses.
Leurs Yin (obscur) et leurs Yang (lumineux) échangent leurs énergies, chacune s’appuyant sur l’autre pour se développer.
Ce que les hommes ordinaires détestent le plus c’est d’être pauvre, orphelin et sans qualité.
Pourtant, les puissants et les célébrités du monde ne s’estiment pas autrement.
C’est qu’ils connaissent le Dire véritable par lequel on grandit en s’abaissant et l’on s’abaisse en grandissant.
Ce qu’il faut retenir :
C’est que tout "Un", en niant qu’il n’est un que par le fait d’être dit "un", disparaît brusquement et jamais de mort naturelle.
Tel est l’enseignement du Dire véritable.

Auteur: Lao Tseu Lao Tzi

Info: Dans "Tao te King" traduit par Guy Massat et Arthur Rivas, poème 42, page 113

[ interdépendance ] [ unité ] [ loi naturelle ] [ ontologie ] [ source ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

grâce divine

Les doctrines selon lesquelles l’homme, fondamentalement mauvais, est un instrument impuissant entre les mains de Dieu et qui lui assignent comme seule tâche de se soumettre à la volonté de Dieu qui peut le sauver selon un incompréhensible acte de justice, ces doctrines ne peuvent pas être une réponse acceptable pour un homme comme Luther, poussé à la fois par le désespoir, l’angoisse et le doute et en même temps par un si grand désir de certitude. En 1518, il eut une révélation soudaine. L’homme ne peut être sauvé du fait de ses vertus ; il ne devrait même pas méditer pour savoir si son travail est ou n’est pas acceptable aux yeux de Dieu ; mais il peut avoir la certitude de son salut s’il a la foi. La foi est donnée à l’homme par Dieu ; à peine l’homme a-t-il vécu cette incontestable expérience subjective de la foi, il peut alors être certain de son salut.

Auteur: Fromm Erich

Info: Dans "La peur de la liberté", pages 78-79

[ énantiodromie ] [ réassurance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

fondation de la psychanalyse

[…] le système de Freud lui-même transcendait les notions de "maladie" et de "soin" et se préoccupait plus d’une méthode de "salut" de l’homme que d’une simple thérapeutique à l’usage de malades mentaux. […] De quelle nature était le "mouvement psychanalytique" fondé par Freud ? Quelle était sa vision de l’homme futur ? Sur quel dogme avait-il fondé son mouvement ?
Freud a répondu très clairement à ces questions par la phrase suivante : "Là où était l’Id, sera l’Ego*." Son but était la domination par la raison des passions irrationnelles et inconscientes. Il fallait que dans la mesure de ses possibilités, l’homme se libérât du pouvoir de l’inconscient. Il fallait que l’homme devînt conscient des forces inconscientes qui l’habitaient, afin de les contrôler et de les dominer. Le but de Freud était d’atteindre à la connaissance optimale de la vérité, qui est connaissance de la réalité. […] Bien que Freud représentât le point culminant du rationalisme occidental, il dut son génie d’avoir dépassé l’aspect faussement rationnel et superficiellement optimiste du rationalisme, et d’avoir créé une synthèse avec le romantisme, le mouvement même qui, au XIXe siècle, par son intérêt et son souci du côté affectif et irrationnel de l’homme, s’opposa au rationalisme.

Auteur: Fromm Erich

Info: Dans "Bouddhisme Zen et psychanalyse", pages 90-91. *Selon le modèle Id = instinct, Ego = réalité, Superego = moralité

[ objectifs ] [ énantiodromie ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson