Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 16
Search time counter: 0.0975s

femmes-hommes

L'épousailles, solution désolante de clarté. La livraison d'une femme par un notaire, quelle platitude.

Auteur: Hugo Victor

Info:

[ mariés ]

Commenter

Commentaires: 0

langage

Dans le patois des Flandres, assure un explorateur, "épousailles" se dit "trouwplechtighied". Ce n'est pas un joli dialecte que le flamand.

Auteur: Toulet Paul-Jean

Info: Les trois impostures, Oeuvres complètes, Robert Laffont, Bouquins 1986 <140 p.178>

Commenter

Commentaires: 0

historique

Pasquier dit que Childéric, roi de France, s'étant réfugié vers le roi de Thuringe, devint amoureux de sa femme, laquelle, dit-il, il ravit, et, l'amenant en France, l'épousa sacrilégement, violant le droit d'hospitalité, et que de ce mariage naquit Clovis.

Auteur: Garasse François

Info: La Théorie des dominos

[ Gaule ]

Commenter

Commentaires: 0

propreté

Dufresny le poète, ne pouvant payer sa blanchisseuse, l'épousa, ce qui le mit en linge blanc.
Un jour qu'il reprochait à l'abbé Pellegrin que le sien était sale : "Tout le monde, lui répliqua l'abbé, n'est pas assez heureux pour pouvoir épouser sa blanchisseuse."

Auteur: Voisenon abbé de

Info: in le Dictionnaire encyclopédique d'anecdotes modernes, anciennes, françaises et étrangères d'Edmond Guerard

[ mariage ]

Commenter

Commentaires: 0

dernières paroles

Ecoute, il se pourrait que l'église nous marie par procuration, c'est possible mais ce sera très difficile. Le père Sherwin pourrait le faire. Tu sais que je t'aime. C'est tout ce que j'ai le temps de dire. Je sais que tu m'aimes et je suis très heureux.

Auteur: Plunkett Joseph 1916

Info: il épousa sa fiancée Grace Gifford peu avant l'exécution

[ exécution ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Est-ce qu'on avait comme ça un "vrai destin" qu'on épousait ou non, qu'on attrapait ou qu'on ratait comme un train, et d'autres destins de raccroc, de moins en moins nécessaires, de moins en moins légitimes, sur lesquels on se rabattait, dans lesquels on dégringolait toujours plus loin de sa vérité ?

Auteur: Châteaureynaud Georges-Olivier

Info: La fortune : Et autres textes

[ fatalité ]

Commenter

Commentaires: 0

évolution

La vie se perpétue à sa manière, comme une route sans fin, imprévisible souvent, maîtrisée quelques fois. Elle va son chemin comme va l'eau de la rigole qui rejoint le ruisseau, rencontre une rivière épousant un fleuve, se jette une nouvelle fois dans une autre existence, l'océan, et devient totalement orpheline.

Auteur: Malroux Antonin

Info: La Promesse des Lilas

[ littérature ] [ incertitude ]

Commenter

Commentaires: 0

escadrille

Là-haut, un V blanc d'oiseaux migratoires s'envolait sur un ciel meurtri. Des oies. Il contemplait l'ondulation délicate de leurs ailes, leurs longues plumes épousant la course du vent, leurs pieds palmés joints, serrés. Leurs contours, cou et corps, en forme de bouteille, fendant le ciel avec élégance, leurs os creux, créatures divines et absolues. Elles volaient avec une précision militaire, placées à intervalles réguliers les unes des autres, sans rupture.

Auteur: Brown Taylor

Info: La poudre et la cendre

[ volatiles ]

Commenter

Commentaires: 0

délabrement

Après la mort de papa, c’est un sentiment d’abandon qui domine. Le cours des choses épousait sa pente paresseuse avec un sans-gêne barbare : jardin envahi par les herbes, allée bordée de mousses vertes, le buis qui n'est plus taillé, les dalles de la cour qui ne sont plus remplacées et où l'eau croupit, le mur de briques percé de trous, les objets en attente d’un rangement, les rafistolages dans un éternel provisoire. Plus rien ne s’opposait au lent dépérissement.

Auteur: Rouaud Jean

Info: Les champs d'honneur, Page 85

[ deuil ] [ absence ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Les opérations militaires dans le sud et les possibilités d'enrichissement qu'elles procuraient favorisaient toujours la mobilité sociale et permirent l'émergence d'un groupe de "caballeros" aventuriers, souvent issus d'une petite noblesse urbaine ou rurale ; Rodrigo Díaz de Vivar, "le Cid", né vers 1040 près de Burgos, qui servir Sanche II et Alphonse VI, épousa une nièce du roi Alphonse V de León, aida certains rois musulmans contre leurs ennemis et finit par conquérir Valence en 1094, en fut le modèle.

Auteur: Rucquoi Adeline

Info: Histoire médiévale de la péninsule ibérique

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0