Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 45
Search time counter: 0.138s

homosexualité

Dans les grandes communautés militaires, c'est l'homo, latent ou avéré, qui le plus souvent, j'imagine, se désigne pour les missions suicides. Il est de l'étoffe dont le héros est fait. Détaché par la nature des cycles de la transmission de la vie, il est davantage disponible pour la mort.

Auteur: Merle Robert

Info: Madrapour, Folio no 972

[ spéculation ]

Commenter

Commentaires: 0

habillement

Assez grand, bien pris, paraissant vingt ans, l’air distingué, yeux noirs aux regards doux, cils et sourcils châtains, nez droit, bouche petite, teint clair, moustaches rousses, cheveux blonds qu’il porte longs, air timide. Vêtu d’une jaquette de drap couleur sombre, pantalon et gilet de même étoffe, chemise à grand col rabattu, cravate noire, petit chapeau rond…

Auteur: Bouvier Alexis

Info: La grande Iza, tome 1

[ personnage ]

Commenter

Commentaires: 0

littérature

Il n'y avait là que bergers et routiers au sommeil, enveloppés d'étoffes à la vérité lamentables, sales, effilochées, déchirées, guenilleuses, mais que la magie de la pénombre changeait en molles et nobles draperies de même qu'elle suspendait soies et velours aux murs délabrés. Et si, parfois, dans un visage indistinct, se levait une paupière, l'oeil avait la densité d'un bijou obscur.

Auteur: Kessel Joseph

Info: Les cavaliers

[ beauté ] [ relatif ] [ obscur ]

Commenter

Commentaires: 0

monades

La nouvelle Gnose radicalise la thèse gnostique, l'Esprit ne trouve pas la Matière comme opposant, il la constitue, il en est l'étoffe (stuff), la seule étoffe. La Matière, les corps matériels n'en sont que l'apparence (pour un autre esprit) ou le sous-produit par effet de multiplicité désordonnée.

L'univers n'est fait que de formes conscientes d'elles-mêmes et d'interactions de ces formes par l’information mutuelle.

Auteur: Ruyer Raymond

Info: La Gnose de Princeton. Des savants à la recherche d'une religion

[ théologie ]

Commenter

Commentaires: 0

rationalisme

Mais les hommes fuient le temps de comprendre.
L'implacable geste qui les amène dans la nasse de la fin à remailler la toge de l'horizon, à recoudre l'étoffe de la vie, à bâillonner le bronze muet de la mort.
Les hommes savent trop bien.
Mais ils préfèrent étaler leurs manteaux de mensonge, leurs robes d'apparat et leurs costumes de conquérants.
Ils expliquent le monde et rient de l'énigme.

Auteur: Raharimanana

Info: Il n'y a plus de pays

[ pragmatisme ]

Commenter

Commentaires: 0

dictateur

C'est une responsabilité injuste qui accompagne l'état d'enfant unique - vous grandissez en sachant que vous n'avez pas le droit de décevoir, vous n'avez même pas le droit de mourir. Il n'y a pas de remplaçant pour accourir après vous ; c'est vous, et point. Ca vous donne un besoin irrépressible d'être parfait, et vous vous enivrez du pouvoir qui va avec. C'est de cette étoffe-là qu'on fait les despotes.

Auteur: Flynn Gillian

Info: Les Apparences, p. 364

[ enfance ]

Commenter

Commentaires: 0

complexité

Il avait appris de sa mère la magie des choses tissées, appris des araignées et des chenilles, des oiseaux nidificateurs, des serpents entortillés, des fils et des étoffes. Et puis, il avait dépassé cette connaissance, pour percevoir la structure des êtres vivants, pour reconnaître qu'ils étaient également modélisés, mais à un niveau très profond sous la surface, trop profond pour ce que ce l'oeil humain peut voir. La vie elle-même était l'entrelacement d'une multitude de brins entortillés, de pièces intriquées, avec l'évidence d'une cotte de mailles, aussi incontestable qu'une tapisserie tressée.

Auteur: Eisenstein Phyllis

Info: The Crystal Palace 1988

[ existence ] [ simultanéité ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Le matin, Mamoune s'asseyait dans la cuisine, sur le fauteuil orange qu'elle avait fait sien, avec sa tasse de café à la main, les yeux dans le vague, la tête penchée sur le côté, dans une sorte de ravissement. Ensuite, elles partageaient un petit-déjeuner avant que Jade ne se remette à la correction de son livre. Elle avait l'impression d'être une couturière qui, partie pour raccourcir une jupe, avait au final décider de la transformer en robe du soir. Cela méritait réflexion et nouvelles étoffes mais désormais cela ne lui faisait plus peur.

Auteur: Deghelt Frédérique

Info: La grand-mère de Jade

[ routine ]

Commenter

Commentaires: 0

couturière

Elle cousait de nombreuses heures d'affilées et conservait dans une pièce des coupons et des étoffes. Des femmes venaient prendre les mesures pour des jupes et des châles ; mais parfois aussi des hommes, pour des pantalons et des chemises destinés aux jours de fêtes. Les hommes ne franchissaient pas le seuil de la pièce aux étoffes ; Bonaria les accueillait dans la salle à manger, où ils demeuraient debout sans bouger. À genoux, armée de son mètre en cuir, elle se mouvait aussi rapidement qu'une araignée, tissant autour de ses proies une mystérieuse toile de mesures.

Auteur: Murgia Michela

Info: Accabadora

[ courtepointière ] [ métrer ]

Commenter

Commentaires: 0

cosmos

L'Univers n'est pas ce que les Hommes croient; l'âme est infinie, et l'espace un gigantesque cristal reflétant, dans tous les temps possibles, la Lumière Primordiale, que l'Occident s'obstine à vouloir appeler Dieu.
Je monte sur une avancée de la pierre pour voir de plus près mes grandes étoffes peintes, dont la présence insolite dans cette caverne oubliée des Hommes me fait pénétrer dans une éternité de rêves. Je pose délicatement la main sur tel personnage, en un geste de reconnaissance et d'amour, mes lèvres sur tel visage, mon front contre un ciel criblé d'astres, puis mes yeux contre l'or.

Auteur: Augiéras François

Info: Domme ou l'Essai d'occupation

[ solipsisme ]

Commenter

Commentaires: 0