Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 66552
Search time counter: 0.0188s

indicible

L' air résonnait de Pensées et de Choses à Dire. Mais dans des moments comme ceux-là, on ne dit que les Petites Choses. Les Grandes, tapies à l'intérieur, restent inexprimées.

Auteur: Arundhati Roy

Info: Le Dieu des Petits Riens

[ implicite ]

Commenter

Commentaires: 0

bluff

LordKactuss: dans la rue t'a un mec genre racaille il vient me voir
LordKactuss: il me fait genre azi donne moi ton portab ou je te frappe
LordKactuss: j'imporvise, je me met en position d'art martial a la nawak
LordKactuss: et je lui sort mec, je suis ceinture noir en sudoku, me fais pas chier
LordKactuss: ben il s'est barré ce con x)

Auteur: Internet

Info:

[ agression ] [ humour ] [ survie ] [ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Quand il lisait ses yeux balayaient la page, son coeur dictait le sens mais sa voix était silencieuse et sa langue immobile. Chacun pouvait s'approcher et les invités n'étaient pas annoncés, et lors de nos visites, nous le trouvions ainsi plongé dans le silence, car il ne lisait jamais à haute voix.

Auteur: Saint Augustin

Info: impressionné par Ambroise, capable de lire sans le faire à haute voix, sorte d'exploit à l'époque

[ historique ] [ évolution ] [ perception ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Ce qui nous empêche de voir Dieu, c’est que notre esprit est compliqué, et que Dieu est simple.

Auteur: Chazal Malcolm de

Info:

[ complexe ] [ aveugle ]

Commenter

Commentaires: 0

charisme

Le pouvoir d’attraction a bien des incarnations. Chez elle, c’était une forme d’assurance. Sa façon d’avancer, comme un émissaire légitime ayant cent drakkars dans le dos.

Auteur: Mytting Lars

Info: Les seize arbres de la Somme

[ aplomb ]

Commenter

Commentaires: 0

expliquer

Quand quelqu'un dit : Je me tue à vous le dire ! Laissez-le mourir.

Auteur: Prévert Jacques

Info: Spectacle 1951, Oeuvrescomplètes I, la Pléiade, Gallimard 1992 <Intermède, p.377>

Commenter

Commentaires: 0

handicap

Au Brésil, ils ont une façon un peu plus optimiste de parler d'enfant trisomique. Ils disent qu'il s'agit d'un enfant spécial. Spécial au sens exceptionnel. D'ailleurs, quand Julia est née, plusieurs amis de Patricia lui ont dit qu'elle avait de la chance d'avoir un enfant spécial. Pour certains brésiliens, c'est le bébé qui choisit ses parents à la naissance. Dans notre cas, il aurait donc fallu considérer qu'on avait eu de la chance d'être choisis par cet enfant spécial: c'était une preuve de confiance, le signe que nous saurions nous occuper d'elle.

Auteur: Toulmé Fabien

Info: Ce n'est pas toi que j'attendais

[ positiver ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Qui peut dire où se cache la raison? Où se tapit la folie?
L'une est volage... L'autre endormie!
À peine libérée... Pfiou! ... La raison s'envole!
Mais plus de camisole et la voilà désemparée! ...
Quant à la folie elle a déserté son lit!

Auteur: Loisel Régis

Info: La Quête de l'oiseau du temps, tome 3 : Le Rige

[ vésanie ] [ santé mentale ]

Commenter

Commentaires: 0

efficacité

C'est non-sens de dire qu'il n'y a pas assez de temps pour être bien et pleinement informé... Le temps donné à la réflexion est le plus grand gain de temps qui existe.

Auteur: Cousins Norman

Info:

[ réfléchir ] [ recul ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0

psychose

J’entendais aussi des voix. C’était parfois un désordre grésillant ou hurlant dans ma tête, comme un baladeur à plein volume que je ne pouvais pas éloigner, quoi que je fasse. Il m’arrivait de me taper la tête contre le mur pour que les coups sourds atténuent un peu ce chaos. Ça aidait parfois, mais pas toujours. D’autres fois, j’essayais de m’arracher les cheveux ou de faire des trous dans ma tête avec mes ongles. ça ne m’était jamais d’aucun secours, mais c’était une espèce de réaction de panique visant à faire un trou dans ma tête pour en laisser échapper un peu de pression avant que tout n’explose. C’est ce que je ressentais. A d’autres occasions, c’était un murmure faible, immonde, ou une voix claire qui livrait des messages sans ambiguïtés. "Tu vas mourir ", disait-elle. Ou bien : "Ouvre-toi les poignets et dessine un cercle de sang autour de toi, ou toute ta famille mourra". Pas facile. Que feriez-vous si vous receviez un message pareil ?

Auteur: Lauveng Arnhild

Info: Demain j'étais folle : Un voyage en schizophrénie

[ témoignage ]

Commenter

Commentaires: 0