Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 66552
Search time counter: 0.0444s

peine capitale

Avortement. Je suis contre. Tuer un être humain avant qu'il soit devenu un bébé est inadmissible. C'est une preuve d'impatience.

Auteur: Topor Roland

Info:

[ misanthrope ] [ humour ] [ IVG ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Elle ferma les paupières. "Vous pensez que les aveugles voient quand ils rêvent ? "

Auteur: Sigurdardottir Yrsa

Info: Je sais qui tu es

[ non-voyant ]

Commenter

Commentaires: 0

dialogue

Je me tus méthodiquement : quand on se tait méthodiquement en les regardant droit dans les yeux, en leur donnant l'impression de boire leurs paroles, les gens parlent. Ils aiment qu'on les écoute, tous les enquêteurs le savent; tous les enquêteurs, les écrivains, tous les espions.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Soumission

[ rapports humains ] [ mécanisme ]

Commenter

Commentaires: 0

embarquer

Le vent se lève. Hâte-toi. La voile bat au long du mât. L'honneur est dans les toiles ; et l'impatience sur les eaux comme fièvre au sang. La brise mène au bleu du large ses couleuvres d'eau verte. Et le pilote lit sa route entre les grandes taches de nuit mauve, couleur de cerne et d'ecchymose.

Auteur: Saint-John Perse

Info: Amers

[ prendre la mer ] [ naviguer ]

Commenter

Commentaires: 0

douleurs

Les symptômes sont utiles voire nécessaires ; ils ont été forgés savamment pour préserver un quelque chose auquel le patient est attaché, accroché, collé, et qu’il ne veut pas lâcher. Tout se passe comme si la souffrance liée aux symptômes était son bien le plus précieux, comme si en la perdant il devait renoncer à son identité, comme si finalement sa souffrance, sa façon propre de souffrir, était sa forme d’existence singulière, sa seule richesse.

Auteur: Roustang François

Info: Comment faire rire un paranoïaque?

[ prodrome ] [ identité ]

Commenter

Commentaires: 0

focalisation

Il arrive parfois que le cercle d'horizon d'un homme devient de plus en plus petit, et, à mesure que ce rayon s'approche de zéro, il se concentre sur un point. Et ça devient son point de vue.

Auteur: Hilbert David

Info:

[ aveuglement ] [ égocentrisme ] [ solipsisme ]

Commenter

Commentaires: 0

consensus

Le délire, c'est la théorie d'un seul, tandis que la théorie, c'est le délire de plusieurs.

Auteur: Roustang François

Info:

[ chiasme ] [ singularité ]

Commenter

Commentaires: 0

maturité

Un signe clair qu'on est devenu adulte est que les nouvelles s'accueillent calmement, sur un mode feutré. Si elles sont mauvaises, c'est un peu comme une clé anglaise qui tombe dans un lac, non sans remous, certes, mais sans la brutalité d'une chute sur le carrelage. Quant aux joies, l'âge aussi les tempère, les édulcore comme un alcool fort transformé en grog domestique.

Auteur: Le Roi du Cinema Muet

Info: Le Roi du Cinema Muet. Le cherche midi - p.226

[ recul ]

Commenter

Commentaires: 0

refoulement

Mais la psychiatrie est née de la tourbe populacière des êtres qui ont voulu conserver le mal à la source de la maladie et qui ont ainsi extirpé de leur propre néant une espèce de garde suisse pour saquer à sa base l’élan de rébellion revendicatrice qui est à l’origine du génie.

Auteur: Artaud Antonin

Info: Van Gogh, le suicidé de la société

[ névrose ] [ sociologie ]

Commenter

Commentaires: 0

objets

Peindre la vie relève du sensitif : toute chose, créature ou personne disparue, voire imaginaire, possède une essence : peignez une rose une pièce de monnaie un canard ou une brique et vous aurez l'impression que si la pièce de monnaie avait une bouche, elle vous expliquerait ce que c'est que d'être une pièce, de même la rose vous expliquerait ce que sont les pétales, leur douceur, leur moiteur, leur pellicule de couleur plus légère et plus fine qu'une paupière, le canard vous parlerait de l'humidité et de la sécheresse de ses plumes, et la brique du baiser rêche de sa surface.

Auteur: Smith Ali

Info: Comment être double

[ sensualité ] [ peinture ]

Commenter

Commentaires: 0