Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 69241
Search time counter: 0.1133s

intraduisible

Girbutz, hébreu
Se gratter les couilles (littéralement). Trainer, ne rien faire.
Exemple. Je me girbutz.
Traduction : testigratter.

Auteur: Internet

Info:

[ langage ] [ précision ] [ vocabulaire ] [ glander ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Nos mères savaient vieillir... elles acceptaient bravement et ingénument les cheveux blancs et les rides ; elles remplaçaient la beauté par l'esprit, la jeunesse par la grâce, la galanterie par la bonne humeur, l'amour par l'amitié.

Auteur: Dumas Alexandre

Info: fils, Un père prodigue, le 30 novembre 1859

[ maman ]

Commenter

Commentaires: 0

poésie

Ce jour-là, quand je t'ai vue,
j'étais comme quand on regarde le soleil;
j'avais un grand feu dans la tête,
je ne savais plus ce que je faisais,
j'allais tout de travers comme un qui à trop bu,
et mes mains tremblaient.

Je suis allé tout seul par le sentier des bois,
je croyais te voir marcher devant moi,
et je te parlais,
mais tu ne me répondais pas.

J'avais peur de te voir, j'avais peur de t’entendre,
j'avais peur du bruit de tes pieds dans l'herbe,
j'avais peur de ton rire dans les branches;
et je me disais:" Tu es fou,
ah! si on te voyait, comme on se moquerait de toi!"
Ca ne servait à rien du tout.

Et, quand je suis rentré, c'était minuit passé,
mais je n'ai pas pu m'endormir.
Et le lendemain, en soignant mes bêtes,
je répétais ton nom, je disais:" Marianne..."
Les bêtes tournaient la tête pour entendre;
je me fâchais, je leur criais:" Ça vous regarde ?
allons, tranquilles, eh! Comtesse, eh l la Rousse."
et je les prenais par les cornes.

Ça a duré ainsi trois jours
et puis je n'ai plus eu la force.
Il a fallu que je la revoie.
Elle est venue, elle a passé,
elle n'a pas pris garde à moi.

Auteur: Ramuz Charles Ferdinand

Info: Le Petit Village

[ pensée-d'homme ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

détails

S'introduire dans la vie par les quelques trous qu'elle laisse sans surveillance.

Auteur: Klein Pauline

Info: Alice Kahn

[ fantaisie ] [ voir ] [ interstice ]

Commenter

Commentaires: 0

quête

La volonté trouve, la liberté choisit. Trouver et choisir, c'est penser.

Auteur: Hugo Victor

Info:

[ réfléchir ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

saleté

Beldin, dit-elle fraîchement, il y a combien de temps que vous ne vous êtes pas lavé?
- J'ai pris une averse il y a quelques mois, répondit le nain en haussant les épaules.
- Eh bien, il n'a pas dû pleuvoir beaucoup. Vous puez comme toute une porcherie.
- Tu es bien ma nièce préférée, s'esclaffa Beldin. J'avais peur que tu aies perdu ton mordant, avec les années.

Auteur: Eddings David

Info: La Belgariade, tome 3 : Le Gambit du magicien

[ puanteur ] [ odeur ] [ désinvolture ]

Commenter

Commentaires: 0

école

La violence qui régnait au collège, dans la cour de récré comme dans les couloirs, les incidents à répétition en classe, les bagarres incessantes, le niveau effarant des élèves après tant d'années de scolarité, les trois cent mots de vocabulaire dont ils disposaient, en comptant large, le néant culturel, l'agressivité à fleur de peau, la détresse sous-jacente, l'océan de misère dans lequel ils surnageaient, oui, c'était dur, très dur. Ce n'était pas réellement un travail de prof.

Auteur: Jonquet Thierry

Info: Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte

[ décadence ] [ banlieue ]

Commenter

Commentaires: 0

folie

La meilleure définition que je connaisse de la névrose et de la psychose est la suivante : le psychotique sait que deux et deux font cinq et pense qu'il faut être fou pour ne pas le voir. Alors que le névrosé sait très bien que deux et deux font quatre, et ça lui paraît intolérable.

Auteur: Cyrulnik Boris

Info: Mémoire de singe et paroles d'homme

[ description ] [ prison ]

Commenter

Commentaires: 0

quête

Existe-t-il au monde une connaissance dont la certitude soit telle qu'aucun homme raisonnable ne puisse la mettre en doute ? Cette question qui, à première vue, pourrait paraître simple, est en réalité l'une des plus difficiles. Lorsque nous nous serons rendus comptes des obstacles qui s'opposent à une réponse spontanée et optimiste, nous serons sur la bonne voie en ce qui concerne l'étude de la philosophie ; en effet, la philosophie est simplement une tentative pour répondre à des questions de ce genre, non pas à la légère ou dogmatiquement, comme on le fait pour les choses de la vie ordinaire, et même pour les questions scientifiques, mais en exerçant notre sens critique, après avoir examiné tous les éléments qui rendent de telles questions troublantes et après nous être rendu compte de toute l'incertitude, de toute la confusion que dissimulent nos idées courantes.

Auteur: Russell Bertrand

Info: Problèmes de philosophie

[ conclure ]

Commenter

Commentaires: 0

épistémologie

Une discipline ne se définit jamais par son objet, mais par sa méthodologie.

Auteur: Klinkenberg Jean-Marie

Info: Précis de sémiotique générale

[ organisation ]

Commenter

Commentaires: 0