Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 54
Temps de recherche: 0.0729s

progrès

Nous sommes pressés parce que nous n'avons pas le temps, et, paradoxalement, nous n'avons pas le temps parce que nous voyageons en voiture. Si nous allions à pied, nous aurions plus de temps et ne serions pas pressés.

Auteur: Moravia Alberto

Info:

[ stress ] [ technologie ] [ accélération ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

anti-spiritualisme

Ce n’est pas le souci du progrès matériel qui détourne l’homme des hautes pensées et de la méditation des choses divines, c’est l’épuisement du labeur inhumain qui ne laisse pas, à la plupart des hommes, la force de penser ni celle même de sentir la vie, c’est-à-dire Dieu. […] Entre la provocation de la faim et la surexcitation de la haine, l’humanité ne peut pas penser à l’infini. L’humanité est comme un grand arbre, tout bruissant de mouches irritées sous un ciel d’orage, et dans ce bourdonnement de haine, la voix profonde et divine de l’univers n’est plus entendue.

Auteur: Jaurès Jean

Info: In Le matin des magiciens : Introduction au réalisme fantastique de Jacques Bergier

[ flux tendus ] [ stress ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

infobésité

Minés par la lâche hantise du "politically correct", éberlués par un flot de pseudo-informations qui leur donnent l'illusion d'une modification permanente des catégories de l'existence (on ne peut plus penser ce qui était pensé il y a dix, cent ou mille ans), les Occidentaux contemporains ne parviennent plus à être des lecteurs ; ils ne parviennent plus à satisfaire cette humble demande d'un livre posé devant eux : être simplement des êtres humains, pensant et ressentant par eux-mêmes.
A plus forte raison, ils ne peuvent jouer ce rôle face à un autre être. Il le faudrait, pourtant : car cette dissolution de l'être est une dissolution tragique ; et chacun continue, mû par une nostalgie douloureuse, à demander à l'autre ce qu'il ne peut plus être ; à chercher, comme un fantôme aveuglé, ce poids d'être qu'il ne trouve plus en lui-même. Cette résistance, cette permanence ; cette profondeur. Bien entendu chacun échoue, et la solitude est atroce.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Interventions, tome 2 : Traces

[ stress consumériste ] [ lecture ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

routine

Tu mets le biberon au micro-ondes
Tu lances la machine à café
Tu jettes 5 œufs sur la poêle
Et avec l’autre main tu te brosses les dents /
Il prend encore sa douche
Tu frappes brutalement dans la cabine
Et tu craches /
Tu réveilles la petite, elle se met à pleurer
Le grand ne veut pas bouger de son lit
Alors tu lui appliques la fessée /
Il sort de la douche et s’étale de la crème à raser
Tu prends sa place après avoir introduit le biberon dans la bouche du bébé
Et la journée commence /
Ta journée commence toujours sous la douche
C’est ton seul espace privé
Tu fermes les yeux et tu rêves d’une île
Seule sur une île sirotant un cocktail Lady blue
Sans ordinateur sans connexion sans mômes /

Auteur: Badea Alexandra

Info: Dans "Pulvérisés", page 19

[ matin ] [ vie quotidienne ] [ stress ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

prolétaires

L’autre jour à la pause j’entends une ouvrière dire à un de ses collègues
"Tu te rends compte aujourd’hui c’est tellement speed que j’ai même pas le temps de chanter".
Je crois que c’est une des phrases les plus belles les plus vraies et les plus dures qui aient jamais été dites sur la condition ouvrière.
Ces moments où c’est tellement indicible que l’on n’a même pas le temps de chanter
Juste voir la chaîne qui avance sans fin l’angoisse qui monte l’inéluctable de la machine et devoir continuer coûte que coûte la production alors que
Même pas le temps de chanter.
Et diable qu’il y a de jours sans.

Auteur: Ponthus Joseph

Info: À la ligne : Feuillets d'usine

[ sous pression ] [ stressés ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

manger

Toute forme d’angoisse ou de stress enclenche donc un réflexe alimentaire qui nous fait ingurgiter davantage de nourritures à base de féculents. On comprend pourquoi les pop-corn sont les rois du cinéma ! Les hydrates de carbone, mais aussi le sucre et le gras, modèrent les effets du stress sur l’organisme.

Auteur: Bohler Sébastien

Info: 150 petites expériences de psychologie des médias : Pour mieux comprendre comment on vous manipule

[ déstresser ] [ nourrir ] [ détendre ] [ grignoter ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

poésie

Je sortais toujours avec un livre dans la poche. Les grandes avenues parisiennes me permettaient de lire sans bousculer quiconque. Et accessoirement de ne regarder personne, ce qui m'évitait de percevoir des gens faussement pressés, caractéristique essentielle de la grande ville. Il faut être pressé pour être important. Etre pressé, c'est être attendu. Prendre son temps, c'est n'être pas attendu. N'intéresser personne. Alors, on fait mine de courir, de bousculer, de téléphoner frénétiquement. Dickinson ne faisait rien. Elle n'habitait pas Paris.

Auteur: Uras Michaël

Info: Aux petits mots les grands remèdes, p. 178

[ tranquillité ] [ stress urbain ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

maman

Un quart de secondes, elle pensa à ses études sur le bouddhisme : acceptation du destin, sans question ni affect.. .Le bouddhisme n'est pas une philosophie adaptée aux mères.

Auteur: Robyn Harding

Info: L'anniversaire

[ stress ] [ zen ] [ impossible ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

aveuglement

Les instants d’or pur du torrent de la vie filent sous nos yeux et nous n’y voyons que du sable ; les anges viennent nous rendre visite et nous les reconnaissons seulement quand ils sont repartis.

Auteur: Black Jonathan Mark Booth

Info: L'histoire sacrée du monde

[ stress ]

Commenter

Commentaires: 0

attitude

Il n'y a rien à réussir, il n'y a qu'à agir de notre mieux. Puis lâcher tout cela, pour respirer, sourire, et vivre.

Auteur: André Christophe

Info: Trois minutes à méditer

[ tension ] [ relaxation ] [ détente ] [ stress ]

Commenter

Commentaires: 0