Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 406
Temps de recherche: 0.1994s

archétype

L’anima n’est autre qu’une représentation de la nature personnelle du système fragmentaire hypothétique.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans le "Commentaire sur le mystère de la fleur d'or", page 59

[ impersonnelle ] [ définie ] [ manifestation ] [ inconscient ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

ascendants

Un animal n'est pas un frétillement alimentaire, il est la force qui souffle un cri dans nos ossements, pour les faire rire.

Auteur: Lovay Jean-Marc

Info: In "La négresse et le chef des avalanches", éd. Minizoé, p. 24

[ vitalité ] [ surgissement ] [ définition ] [ ancêtres ]

Commenter

Ajouté à la BD par Benslama

assimilation

La réflexion est un acte spirituel qui va à l’encontre du processus naturel ; un acte au moyen duquel nous nous arrêtons pour évoquer quelque chose, former une image, puis entrer en relation pour ensuite en finir avec ce que nous avons vu. Il faut, par conséquent, la comprendre comme un acte permettant de devenir conscient.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "The Collected Works" 11, page 158

[ définie ] [ intégration ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

effort

L'amour est une sollicitude active pour la vie et la croissance de ce que nous aimons. Là où manque ce souci actif, il n'y a pas d'amour. Cette dimension de l'amour a été admirablement décrite dans le livre de Jonas. Dieu dit à Jonas de se rendre à Ninive et d'avertir ses habitants qu'ils seront châtiés s'ils ne renoncent pas à leur conduite perverse. Mais Jonas, craignant que le peuple de Ninive ne se repente et que Dieu ne lui pardonne, se dérobe à sa mission. C'est un homme qui possède au plus haut point le sens de l'ordre et de la loi, mais sans amour. Cependant, dans sa tentative de fuite, il se retrouve dans le ventre d'une baleine, symbole de l'état d'isolement et d'emprisonnement auquel l'a conduit son manque d'amour et de solidarité. Dieu le sauve, et Jonas se rend à Ninive. Il prêche aux habitants comme Dieu le lui avait prescrit, et voilà qu'arrive cela même qu'il craignait. Les hommes de Ninive se repentent de leurs péchés, rectifient leur conduite, et Dieu leur pardonne et décide de ne pas détruire la ville. Jonas en conçoit un profond dépit et une vive irritation, il voulait que "justice" fût faite, non miséricorde. Finalement, il puise quelque réconfort à l'ombre d'un arbre que Dieu avait fait croître pour lui afin de le protéger du soleil. Mais quand Dieu fait en sorte que l'arbre se dessèche, Jonas déprimé se plaint avec colère. Dieu lui répond : "Tu te prends de pitié au sujet d'un ricin pour lequel tu n'as pas travaillé, que tu n'as pas fait croître, qu'une nuit a vu naître et qu'une nuit a vu périr. Et moi, je, n'épargnerais pas Ninive, cette ville florissante, dans laquelle il y a plus de cent vingt mille personnes qui ne savent distinguer leur main droite de leur main gauche, et aussi beaucoup de bétail ?". La réponse de Dieu à Jonas est à comprendre symboliquement. Dieu explique à Jonas que l'essence de l'amour est de "se donner de la peine" pour quelque chose et de "faire croître" quelque chose, que l'amour et le travail sont inséparables. On aime ce pour quoi l'on peine et l'on peine pour ce qu'on aime.

Auteur: Fromm Erich

Info: L'art d'aimer

[ définition ] [ christianisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vulnérabilité

L’amour est une tentative de pénétrer dans un autre être, mais qui ne peut se réaliser qu’à condition que l’abandon soit réciproque. Cet abandon de soi-même est toujours difficile ; rares sont ceux qui parviennent à coïncider dans l’abandon et, plus rare encore, ceux-là qui savent dépasser cet état possessif et jouir de l’amour en ce qu’il est réellement : une découverte ininterrompue, une immersion dans les eaux de la réalité et une recréation constante. Nous concevons l’amour comme une conquête et comme une lutte.

Auteur: Paz Octavio

Info: Dans "Le labyrinthe de la solitude" page 53

[ adversité ] [ défini ] [ passion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

vivre

Au fond, je crois que l’existence n’est qu’un apprentissage de la perte. À peine né, toute une galaxie disparaît. La coquille utérine, sa moiteur, la musique des bruits assourdis par l’épaisseur du ventre nous sont soudain ôtées sans ménagement. Quelques temps après, la chaude mamelle, la caresse et l’attention sans mesure font des va-et-vient douloureux puis se volatilisent à leur tour. Alors on cherche des remplaçants à la mère de l’enfance. Camarade, frère, sœur, ami, amoureux… Mais eux aussi finissent toujours par s’éloigner ou par disparaître. Jusqu’au salut ultime, la vie n’est en réalité rien d’autre qu’une succession d’éclipses.

Auteur: De Baere Sophie

Info: Les corps conjugaux

[ définition ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

inventivité

L'essence de la créativité est de savoir comment utiliser ce que vous savez déjà afin d'aller au-delà de ce que vous pensez déjà.

Auteur: Bruner Jerome

Info:

[ définie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

ego

Je ne suis pas l'opinion que j'ai de moi-même, je ne suis rien que je puisse décrire. Je ne suis que partie d'un grand système qui ne peut pas non plus se décrire lui-même ; par conséquent, je me détends et reste dans cette ponctuelle source de conscience, de plaisir, de mobilité, dans les espaces intérieurs. Mes tâches ne consistent pas à me décrire ni à avoir une opinion sur le système dans lequel je vis, qu'il soit biologique, social ou dyadique. En clair, je renonce à cette "responsabilité".

Je suis bien plus que ce que je peux concevoir ou juger être. Toute opinion négative ou positive que j'ai de moi n'est que façade, titre, programme limité et inutile écrit sur quelque papier bible flottant dans l'immensité des espaces intérieurs.

Auteur: Lilly John

Info: The Center of the Cyclone: Looking into Inner Space

[ définition ] [ prison ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

piétinement

Mille choses avancent, neuf cent quatre-vingt dix-huit reculent ; c’est là le progrès.

Auteur: Amiel Henri-Frédéric

Info: Dans "Journal intime"

[ défini ] [ amélioration évolutive ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

splendeur

La beauté n’est pas un simple ornement. La beauté c’est un signe par lequel la création nous signifie que la vie a du sens.

Auteur: Cheng François

Info: La Grande Librairie, janv. 2020

[ définie ] [ harmonie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel