Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 45
Temps de recherche: 0.0554s

croyances

L'idée la plus absurde qu'Homo sapiens ait jamais conçue est que le Seigneur Dieu de la Création, Chef de tous les Univers, souhaite l'adoration sacrée de ses créatures, puisse être influencé par leurs prières, et en soit fâché si ce n'est pas le cas. Et pourtant cette fantaisie absurde, qui n'a pas la moindre preuve pour la soutenir, assume toutes les dépenses de la plus ancienne, la plus grande et la moins productive des industries de toute l'histoire.

Auteur: Heinlein Robert A.

Info: Time Enough for Love

[ anti-religions ] [ bêtise humaine ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

occident

Si l'on compare les États-Unis à l'Europe, je pense que ce qui s'est passé en Europe, c'est que l'Église a suscité une profonde méfiance de la part des gens, car elle s'est rangée du côté des monarques. Elle a institué l'Inquisition et est devenue partie intégrante de l'appareil d'État répressif. Cela ne s'est jamais produit ici. Nous n'avons pas cette histoire.

Auteur: Rawls John

Info: "Collected Papers", p.621, Harvard University Press, Avec Samuel Richard Freeman (1999).

[ religions ] [ pouvoir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

ironie

Quand l’homme ne sait pas ou ne sait plus, il se tourne vers Dieu… Qui n’en sait pas plus que lui, qui ne répond jamais, mais c’est toujours rassurant de savoir qu’il existe un être supérieur, sourd, muet et complètement désintéressé de ses ouailles, dans les mains duquel on peut mettre son destin.

Auteur: Berrouka Karim

Info: Le club des punks contre l'apocalypse zombie

[ religions ] [ croyances ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

théologie

Au premier abord, il n'y a pas de Guide, si ce n'est ce que Galilée appelait "il lume naturale", la Lumière de la Nature. Quelle est-elle sinon l'analogie entre notre propre esprit et l'esprit de la nature ?

Certains se moquent de l'idée d'un esprit dans la nature. Qu'il y ait ou non une conscience dans ou derrière la nature n'est pas notre propos ; pourtant il faut bien reconnaître que d'une certaine manière la nature généralise.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: A Brief Preliminary and Hasty Syllabus of a book to be entitled Calculations of Chances. MS [R] 211. 1896

[ sciences ] [ religions ] [ fractalisation ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

scolastique

La théologie, j'en suis persuadé, tire son impulsion initiale d'un vacillement spirituel ; car il y a tout autant voire plus de choses mystérieuses et comme faites pour éveiller la curiosité scientifique dans les rapports avec Dieu, ce qui est un problème assez analogue à celui de la théologie.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info:

[ science des religions ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

islam

On peut aisément arguer et comprendre que le voile musulman, surtout intégral, fut instauré afin de protéger les femmes, et accessoirement leur assurer une forme de tranquillité. On pourrait faire la mauvaise langue et annoncer que l'homme musulman a plus de difficultés à se contrôler avec l'autre sexe... alors que ce n'est que la conséquence de quelque chose de beaucoup plus profond. La volonté d'emprise sur l'esprit, de formatage (c'est comme ça et pas autrement, si tu n'est pas d'accord tu es un renégat, un mécréant). Plus avant encore et plus grave je pense : on déresponsabilise le mâle en lui inculquant que la femme est une mère - la sienne bien sûr pour commencer, et une femme-épouse, reproductrice au premier chef. Le tout bien évidemment sans possibilité de remise en question : contrôle total du dogme.
Beau travail ma foi, surtout lorsqu'on constate que les femmes musulmanes bien endoctrinées (verrouillées ai-je envie de dire) sont les plus efficaces en terme de prosélytisme. Tout simplement parce que ce sexe a été, est, et sera, au centre du jeu de la vie humaine. Ce qui fait penser, par parenthèse, au système judaïque, où la confession passe par la mère. Certains systèmes dogmatiques religieux ont développé de redoutables artifices pour la conservation de leur pouvoir. C'est à se demander si toute les réflexions de ces coteries ne portent pas principalement sur ce point.
Résultat : les musulmans se reproduisent beaucoup et vite, ce qui peut être vu comme inquiétant, que ce soit pour la surpopulation, ou pour l'avenir de la civilisation occidentale.
Le langage est la drogue des hommes, ils s'y raccrochent, plus encore lorsqu'il correspond à des habitudes communautaires ancrées. Réconfort. La crédulité de l'humain est si invraisemblable, sa curiosité et son imagination si grandes, que ce pouvoir des mots est devenu l'arme principale des dirigeants dans le grand jeu du monde des idées. C'est par lui que tout se passe et se passera désormais. La profusion des images qui l'accompagne - le politiquement correct - n'étant là que pour programmer un peu plus le quidam par le biais de l'émotion. L'image vous absorbe, l'émotion vous submerge... SIdération, itération du message - donc programmation inconsciente-, aveuglement et manque de recul de votre discernement, vous voilà acquis.

Auteur: Mg

Info: 21 sept. 2019

[ nickab ] [ doctrine ] [ religions ] [ pouvoir écrit ] [ propagande ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sociologie

Lorsque le féminisme ne s'oppose pas explicitement au racisme et que l'antiracisme n'intègre pas l'opposition au patriarcat, les politiques raciales et de genre finissent souvent par s'opposer l'une à l'autre et les deux intérêts sont perdants.

Auteur: Crenshaw Kimberle Williams

Info:

[ parité ] [ races ] [ religions ] [ égalité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

langage

Les bardes celtiques chantaient que la lumière et la vie avaient jailli avec le verbe quand Dieu avait exhalé Son Nom. Chez les Hindous et les bouddhistes, c'est le son primordial OM qui structure le chaos originel de l'univers. De l'autre côté du pacifique, le Popol Vuh, livre sacré des Mayas, raconte l'immensité en suspens dans le silence du ciel vide. Tout était immobilité et calme jusqu'à ce que la parole des dieux donne la vie. Les mythologies se rejoignent: le monde sort d'une bouche, le phonème structure les formes.

Auteur: Hanrot Perrine

Info: Crier, parler, chanter; mystères et pouvoirs de la voix

[ historique ] [ religions ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

rationalisme théologique

Toute l'histoire de la science moderne fut celle d'une lutte entre les idées issues de l'observation et de la pratique et les idées préconçues issues de la formation religieuse. Ce n'est pas... que la science a dû combattre un ennemi extérieur, l'Église ; c'est que l'Église elle-même - ses dogmes, toute sa façon de concevoir l'univers - était dans les scientifiques eux-mêmes..... Après Newton, Dieu gouverna le monde visible au moyen des Lois Immuables de la Nature, mises en action par un unique élan créateur, mais Il continuait de gouverna le monde moral au moyen d' injonctions et de sanctions morales absolues, implantées dans chaque âme individuelle, renforcées et illuminées par l'Apocalypse et l'Église......

Auteur: Bernal John Desmond

Info: In W.H. Waddington. Science and Ethics. A Marxist Critique (pp. 115–116) George Allen & Unwin Ltd. London, England. 1942

[ religions œillères ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sciences

La conscience des étoiles et de leur lumière imprègne le Coran, qui reflète l'éclat des corps célestes dans de nombreux versets. L'épanouissement des mathématiques et de l'astronomie fut une conséquence naturelle de cette prise de conscience. Comprendre le cosmos et les mouvements des étoiles signifie comprendre les merveilles créées par Allah. Il n'y aurait pas de persécution de Galilée dans l'Islam, parce que l'Islam, contrairement au christianisme, ne force pas les gens à croire à un paradis "fixe".

Auteur: Mernissi Fatima

Info: Translated by Mary Jo Lakeland. Islam and Democracy: Fear of the Modern World, Chapter 9 (p. 133) Perseus Publishing. New York, New York, USA. Islam et démocratie : La peur du monde moderne, Chapitre 9 (p. 133) Perseus Publishing. New York, New York, États-Unis. 1992

[ historique ] [ religions ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel