Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits, recherche mots ou phrases tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 15
Search time counter: 0.0916s

voir

Circulez, il n'y a rien à voir', pourrait être la devise de l'homme moderne, en ce sens que la contemplation est devenue pour nous une activité purement esthétique. La contemplation ne débouche pas pour nous sur une action qui vaudrait mieux qu'une autre. Nous sommes indifférents par rapport à ce que nous regardons: "ce que nous regardons ne nous regarde pas."

Auteur: Brague Rémi

Info: sur France Culture, Répliques

[ superficialité ] [ Occident ]

Commenter

Commentaires: 0

téléphone portable

Je photographie l'endroit, pousse un juron devant l'absence de réseau, enrage de ne pouvoir lui envoyer tout de suite et réalise la bêtise de notre monde de l'immédiateté. Vivre en différé, attendre, perdre du temps, de l'espace : un luxe que je ne connais plus. Tout, tout de suite, à portée de main, d'ordinateur, de regard, de compréhension. Monde du non-désir, tout avoir et ne plus rien sentir.

Auteur: Deghelt Frédérique

Info: Les brumes de l'apparence

[ superficialité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

Gaule

(En France) C'est une culture acosmique, non sans terre mais au-dessus d'elle. Ses valeurs ont des racines, mais elles s'articulent d'elles-mêmes, leur point de départ, leur origine ne comptent pas. Seule la culture grecque a déjà illustré ce phénomène de détachement de la nature - non pas en s'en éloignant, mais en parvenant à un arrondi harmonieux de l'esprit. Les cultures acosmiques sont des cultures abstraites. Privées de contact avec les origines, elles le sont aussi avec l'esprit métaphysique et le questionnement sous-jacent de la vie.

Auteur: Cioran

Info:

[ superficialité ] [ hors-sol ]

Commenter

Commentaires: 0

réseaux sociaux

La quête des Like a pris une telle ampleur qu'on peut, selon les spécialistes, véritablement parler "d'épidémie narcissique". Beau, successfull, entouré d'amis de préférence eux-mêmes beaux et célèbres, vivant dans des endroits merveilleux, toujours en vacances au soleil, populaire: voilà le portrait d'un mordu de Facebook.
Dans notre société de Narcisses, les individus ne s'attachent plus, les relations ne durent plus. On pratique le zapping avec ses nombreux amis et partenaires. Tournés vers eux-mêmes, les Narcisses sont matérialistes, intéressés par l'argent, leur image et leur notoriété. Ils veulent être uniques et se distinguer pour se faire remarquer. Ils veulent être des stars, des VIP.

Auteur: Amadieu Jean-François

Info: La société du paraître

[ vitesse ] [ superficialité ]

Commenter

Commentaires: 0

consumérisme

Bien qu’elle [la publicité] vise à susciter, à provoquer, à être le désir, ses méthodes sont au fond assez proches de celles qui caractérisaient l’ancienne morale. Elle met en effet en place un Surmoi terrifiant et dur, beaucoup plus impitoyable qu’aucun impératif ayant jamais existé, qui se colle à la peau de l’individu et lui répète sans cesse : "Tu dois désirer. Tu dois être désirable. Tu dois participer à la compétition, à la lutte, à la vie du monde. Si tu t’arrêtes, tu n’existes plus. Si tu restes en arrière, tu es mort." Niant toute notion d’éternité, se définissant elle-même comme processus de renouvellement permanent, la publicité vise à vaporiser le sujet pour le transformer en fantôme obéissant du devenir.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Interventions : Tome 2, Traces

[ oppression ] [ superficialité ]

Commenter

Commentaires: 0