Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.   ... Lire la suite >>
Search results: 12
Search time counter: 0.0838s

réseaux sociaux

La quête des Like a pris une telle ampleur qu'on peut, selon les spécialistes, véritablement parler "d'épidémie narcissique". Beau, successfull, entouré d'amis de préférence eux-mêmes beaux et célèbres, vivant dans des endroits merveilleux, toujours en vacances au soleil, populaire: voilà le portrait d'un mordu de Facebook.
Dans notre société de Narcisses, les individus ne s'attachent plus, les relations ne durent plus. On pratique le zapping avec ses nombreux amis et partenaires. Tournés vers eux-mêmes, les Narcisses sont matérialistes, intéressés par l'argent, leur image et leur notoriété. Ils veulent être uniques et se distinguer pour se faire remarquer. Ils veulent être des stars, des VIP.

Auteur: Amadieu Jean-François

Info: La société du paraître

[ vitesse ] [ superficialité ]

Commenter

Commentaires: 0

consumérisme

Bien qu’elle [la publicité] vise à susciter, à provoquer, à être le désir, ses méthodes sont au fond assez proches de celles qui caractérisaient l’ancienne morale. Elle met en effet en place un Surmoi terrifiant et dur, beaucoup plus impitoyable qu’aucun impératif ayant jamais existé, qui se colle à la peau de l’individu et lui répète sans cesse : "Tu dois désirer. Tu dois être désirable. Tu dois participer à la compétition, à la lutte, à la vie du monde. Si tu t’arrêtes, tu n’existes plus. Si tu restes en arrière, tu es mort." Niant toute notion d’éternité, se définissant elle-même comme processus de renouvellement permanent, la publicité vise à vaporiser le sujet pour le transformer en fantôme obéissant du devenir.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Interventions : Tome 2, Traces

[ oppression ] [ superficialité ]

Commenter

Commentaires: 0