Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 5
Search time counter: 0.0279s

personnage

L'oeil d'un vert marin éteint, le visage chevalin encadré de mèches pâles qui déjà se givraient, une longue silhouette oscillante, Henri de Hère deux fois la semaine traversait avec une mélancolie hautaine la salle de rédaction pour déposer dans la corbeille de notre chef sa chronique culturelle.

Auteur: Abeille Jacques

Info: Coffret érotique, p.7

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

Si la pierre consent peu à peu à se laisser cultiver, l'homme en s'appliquant à cette tâche sans exemple y développe la nouveauté de son humanité. Pour le dire brièvement, les statues font l'homme d'un animal nu et dispersé sur la terre, dont la seule qualité est de pouvoir rêver en contemplant les sursauts de la matière.

Auteur: Abeille Jacques

Info: Les barbares

[ beaux-arts ] [ minéral ]

Commenter

Commentaires: 0

bascule

En un instant je passai du sentiment d'avoir tout perdu à un chaleureux et vivifiant élan de foi dans le renouvellement incessant de la vie qui exige, contre toute vraisemblance, que ce qui en un moment fut consumé en un autre moment reverdisse dans sa fraîcheur native.
Le temps lui-même n'est peut-être pas autre chose que ce profond et fécond ressac de consomptions et de résurrections dont sont comptables nos fragiles tâtonnements.

Auteur: Abeille Jacques

Info: Les barbares

[ déclic ] [ instabilité ]

Commenter

Commentaires: 0

consumérisme

Une question sous-jacente habite Les Barbares et La Barbarie : est-ce qu'on peut rester humain sans Autre ? Cela renvoie à cette mondialisation contemporaine qui éradique progressivement toute conception culturelle non normée.
(...)
On vit dans un monde qui abrase l'existant à grande vitesse : il suffit de voir les folies de l'urbanisme depuis les années 1960, cet empilement de clapiers uniformes.
(...)
J'ai le sentiment que nous vivons aujourd'hui dans un monde d'une oppression terrifiante, qui a congédié l'imaginaire au profit d'un bombardement de sensations artificielles.

Auteur: Abeille Jacques

Info: entretien dans article 11

[ normalisation ] [ mondialisation ]

Commenter

Commentaires: 0

érotisme

Elle lève vers moi ses yeux tendres, d'un brun mordoré, mais dont on voit le blanc limpide, ce qui lui fait un regard humain, et dodeline de la croupe comme pour remuer la queue qu'elle ne possède pas, puis elle se met en marche en direction de l'allée, m'entrainant à sa suite au bout de notre laisse improvisée. Je regarde dandiner ses fesses tandis que vont et viennent ses cuisses, et dans le creux étroit de leur jonction, la pulpe bilobée de sa vulve ombragée d'un buisson couleur de bronze.
Quelles que soient mes inquiétudes, j'ai le sentiment d'être rentré par mégarde dans un rêve qui m'enchante et dont je suis les caprices avec un fatalisme heureux.

Auteur: Abeille Jacques

Info: Zénobie la mystérieuse

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0