Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 4
Search time counter: 0.0271s

mort

Dans la vie, si l’on veut comprendre, comprendre vraiment ce que sont les choses de ce monde, il faut mourir une fois au moins. Et alors, étant donné que c’est la loi, mieux vaut mourir jeune, quand on a encore beaucoup de temps devant soi pour se relever et ressusciter…

Auteur: Bassani Giorgio

Info: Le jardin des Finzi-Contini

[ renaissance ] [ sagesse ]

Commenter

Commentaires: 0

futur

Il est certain que, comme présageant sa mort prochaine et celle de ses parents, Micol répétait continuellement également à Malnate que son avenir démocratique et social la laissait totalement indifférente, qu'elle abhorrait l'avenir en soi, lui préférant de beaucoup "le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui" et plus encore le passé, le cher, le doux, le charitable passé.

Auteur: Bassani Giorgio

Info: Le jardin des Finzi-Contini

[ inintéressant ] [ refuge ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Certes, je n'étais nullement désespéré ce premier soir de décembre où je retraversai à bicyclette le Barchetto del Duca. Micol était partie : et pourtant je pédalais dans l'allée d'entrée, dans l'obscurité et le brouillard, comme si, quelques instants plus tard, je m'étais attendu à la revoir, elle et seulement elle. Je regardais devant moi, cherchant avec le phare de mon vélo les lieux d'un passé qui me semblait lointain, oui, mais encore récupérable, pas encore perdu.

Auteur: Bassani Giorgio

Info: Le jardin des Finzi-Contini

[ absente ] [ rêvée ] [ romantisme ]

Commenter

Commentaires: 0

mémoire

Il est certain que, comme présageant sa mort prochaine et celle de ses parents, Micol répétait continuellement également à Malnate que son avenir démocratique et social la laissait totalement indifférente, qu'elle abhorrait l'avenir en soi, lui préférant de beaucoup "le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui" et plus encore le passé, le cher, le doux, le charitable passé.
Et comme c'étaient seulement, je le sais, des paroles - les habituelles paroles, trompeuses et désespérées, que seul un vrai baiser aurait pu l'empêcher de proférer - que de ces paroles-là justement, et non d'autres, soit scellé ici le peu que le coeur a su retenir.

Auteur: Bassani Giorgio

Info: Le jardin des Finzi-Contini

[ refuge ] [ futur inintéressant ]

Commenter

Commentaires: 0