Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0572s

alcool

Sans mors, sans éperon, sans bride, partons à cheval sur le vin pour un ciel féerique et divin ! Nous fuirons sans repos ni trêve, vers le paradis de mes rêves !

Auteur: Baudelaire Charles

Info:

[ exutoire ]

Commenter

Commentaires: 0

alcool

Boire du vin, c'est boire du génie.

Auteur: Baudelaire Charles

Info:

[ visionnaire ]

Commenter

Commentaires: 0

alcool

Le vin [...] fait surgir plus d'un portique fabuleux dans l'or de sa vapeur rouge, comme un soleil couchant dans un ciel nébuleux.

Auteur: Baudelaire Charles

Info:

[ poétique ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

En matière d'art, j'avoue que je ne hais pas l'outrance; la modération ne m'a jamais semblé le signe d'une nature artistique vigoureuse.

Auteur: Baudelaire Charles

Info:

[ extrémiste ] [ exagérer ]

Commenter

Commentaires: 0

avarice

Harpagon, qui veillait son père agonisant,
Se dit, rêveur, devant ces lèvres déjà blanches :
- Nous avons au grenier un nombre suffisant,
Ce me semble, de vieilles planches ?

Auteur: Baudelaire Charles

Info: Les Fleurs du Mal, L'Imprévu

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Quoi de plus absurde que le Progrès, puisque l'homme, comme cela est prouvé par le fait journalier, est toujours semblable et égal à l'homme, c'est-à-dire toujours à l'état sauvage. Qu'est-ce que les périls de la forêt et de la prairie auprès des chocs et des conflits quotidiens de la civilisation ? Que l'homme enlace sa dupe sur le Boulevard, ou perce sa proie dans des forêts inconnues, n'est-il pas l'homme éternel, c'est-à-dire l'animal de proie le plus parfait ?

Auteur: Baudelaire Charles

Info: Fusées, Oeuvres complètes I, la Pléiade, Gallimard 1975 <p.663>

[ prédateur ] [ inchangé ]

Commenter

Commentaires: 0

justice

La peine de Mort est le résultat d'une idée mystique, totalement incomprise aujourd'hui. La peine de Mort n'a pas pour but de sauver la société, matériellement du moins. Elle a pour but de sauver (spirituellement) la société et le coupable. Pour que le sacrifice soit parfait, il faut qu'il y ait assentiment et joie de la part de la victime. Donner du chloroforme a un condamné à mort serait une impiété, car ce serait lui enlever la conscience de sa grandeur comme victime et lui supprimer les chances de gagner le Paradis.

Auteur: Baudelaire Charles

Info: Mon coeur mis à nu, OEuvres complètes I, la Pléiade, nrf Gallimard 1975 <p.683>

[ définitive ] [ peine capitale ]

Commenter

Commentaires: 0

classiques et poncifs

Là tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Auteur: Baudelaire Charles

Info: Les Fleurs du Mal, L'invitation au voyage

Commenter

Commentaires: 0

curiosité

Balzac pensait sans doute qu'il n'est pas pour l'homme de plus grande honte ni de plus vive souffrance que l'abdication de sa volonté. Je l'ai vu une fois, dans une réunion où il était question des effets prodigieux du haschisch. Il écoutait et questionnait avec une attention et une vivacité amusantes. Les personnes qui l'ont connu devinent qu'il devait être intéressé. Mais l'idée de penser malgré lui-même le choquait vivement. On lui présenta du dawamesk ; il l'examina, le flaira et le rendit sans y toucher. La lutte entre sa curiosité presque enfantine et sa répugnance pour l'abdication se trahissait sur son visage expressif d'une manière frappante. L'amour de la dignité l'emporta. En effet, il est difficile de se figurer le théoricien de la volonté, ce jumeau spirituel de Louis Lambert, consentant à perdre une parcelle de cette précieuse substance.

Auteur: Baudelaire Charles

Info: Les Paradis artificiels, oeuvres complètes I, la Pléiade, Gallimard 1975 <p.438>

[ self-contrôle ]

Commenter

Commentaires: 0

espérance

C'est la mort qui console, hélas et qui fait vivre ;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir.

Auteur: Baudelaire Charles

Info: Les Fleurs du Mal, La Mort des pauvres

[ libération ] [ poésie ] [ vertige ] [ ivresse ] [ romantisme ] [ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0