Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 2
Temps de recherche: 0.036s

bouddhisme

A une autre occasion, elle a confié que les principes bouddhiques de contrôle de soi et de paix intérieure avaient été déterminants pour l'aider à supporter le temps passé enfermée. Elle "acceptait" les circonstances dans lesquelles elle vivait et essayait seulement d'influer sur les aspects de la vie qui étaient encore sous contrôle. "J'ai tout simplement cessé de me plaindre que ma famille me manque, expliqua-t-elle en 1996. Je n'avais aucune influence sur la situation alors j'ai appris à contrôler mes pensées".
La maîtrise. Le self-contrôle. Suu Kyi les évoque souvent comme un but de développement personnel. On ne peut pas tout influencer autour de soi. La seule chose qu'on soit certain de contrôler, ce sont ses propres pensées et actions. En soi-même, en un certain sens, on peut toujours être libre. Même dans des conditions strictes, il existe toujours une marge de manoeuvre.

Auteur: Bengtsson Jesper

Info: Aung San Suu Kyi : Un pays, une femme, un destin

[ indépendance ]

Commenter

Commentaires: 0

mariage

Quelques personnes avec lesquelles je me suis entretenu lors de la préparation de ce livre l'ont décrite comme snob et arrogante ; ils ont vu un côté de Suu Kyi qu'elle estime pouvoir montrer quand elle rencontre des gens qu'elle n'aime pas. Mais la plupart déclarent tout l'inverse. Malgré ses origines familiales, son éducation et son statut d'icône nationale, elle traite les gens comme ses égaux.
Durant la campagne électorale, on lui demanda souvent pourquoi elle avait choisi de se marier à un étranger. Moe Myat Thu se souvient d'un meeting dans un petit village du centre de la Birmanie, où la question lui fut posée par un homme qui se trouvait assez loin dans le public. "Il n'y a rien de si étonnant à ça, expliqua Aung San Suu Ki avec un sourire. J'habitais tout simplement en Angleterre quand j'étais en âge de me marier. Si j'avais habité dans ce village, je serais peut-être ton épouse à l'heure qu'il est".
Les généraux ne savaient tout simplement pas comment gérer une personne dotée d'une sociabilité si désarmante.

Auteur: Bengtsson Jesper

Info: Aung San Suu Kyi : Un pays, une femme, un destin

[ circonstances ]

Commenter

Commentaires: 0