Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Search results: 9
Search time counter: 0.0598s

médecine

Au stade actuel de nos connaissance environ 13 pour cent de tous les traitements médicaux ont de bonnes preuves d'efficacité et 21 pour cent sont vraisemblablement bénéfiques.

Auteur: Goldacre Ben

Info: Bad Science

[ big pharma ]

Commenter

Commentaires: 0

oppression

Une société qui tire le quart de ses revenus économiques de la maladie poursuivra, diffamera et, finalement, mettra hors d'état de nuire quiconque voudrait apprendre à ses concitoyens à vivre en bonne santé.

Auteur: Schwab Gunther

Info:

[ multinationales ] [ big pharma ]

Commenter

Commentaires: 0

profit

Facturer plus de 650 euros un antiviral (Solvadi) contre l'hépatite C alors qu'il ne coûte que 2,50 euros à produire ? C'est le souhait du labo américain Gilead. Elle est pas belle la vie ?

Auteur: Internet

Info:

[ santé ] [ big pharma ]

Commenter

Commentaires: 0

santé

Ils ont démontré que si tu stoppes la fumette ça te prolongera la vie. Ce qu'ils n'ont pas prouvé c'est qu'une vie prolongée soit une bonne chose. Je n'ai pas encore vu de statistiques là-dessus.

Auteur: Hicks Bill

Info:

[ vieillir ] [ humour ] [ assurances ] [ Big pharma ]

Commenter

Commentaires: 0

administration

Les assurances sont les bras armés de Big Brother, elles défendent férocement un monde où tous les risques seront limités au maximum via des régulations "tue la vie et le risque", mesures représentées par des individus encravatés, statisticiens ternes, bronzés aux vacances programmées, désireux d'"assurer" le plus possible....
Leur situation.

Auteur: Mg

Info: 17 aout 2012

[ big pharma ] [ protection ]

Commenter

Commentaires: 0

médecine

Les thérapies ciblées, par exemple en oncologie, sont extrêmement chères, à tel point que beaucoup de gens s’accordent à dire que les systèmes de santé ne pourront pas supporter leurs coûts si elles se généralisent. Elles drainent énormément d’argent – pour un certain type de patients, atteints par un certain type de cancer – au détriment de la prise en charge de problèmes de santé publique qui concernent beaucoup plus de monde.

Auteur: Fleck Leonard

Info:

[ injustice ] [ inégalités ] [ big pharma ]

Commenter

Commentaires: 0

antipsychotiques

Les taux de suicide n'ont pas chuté sous les assauts des antidépresseurs, stabilisateurs de l'humeur, médicaments anxiolytiques et antipsychotiques; la hausse des taux de suicide suggère le contraire. Dans certains cas, le risque de suicide monte en flèche une fois le traitement commencé (le patient peut se sentir pénalisé non seulement suite à une réaction justifiable, mais stigmatisé en permanence comme dysfonctionnant). Des études montrent que le dégoût de soi ne diminue fortement qu'au cours d'un traitement cognitivo-comportemental.

Auteur: Gambotto-Burke Antonella

Info: The Eclipse: A Memoir of Suicide

[ médicaments ] [ Big-Pharma ]

Commenter

Commentaires: 0

santé

De véritables "dispositifs" sont à l'oeuvre dans la fabrication de la maladie comme l'a fait voir Foucault dans son Histoire de la folie (1972). Un "dispositif", selon Foucault, "inclut les discours, les institutions, les dispositions architecturales, les règlements, les lois, les mesures administratives, les énoncés scientifiques, les propositions philosophiques, la moralité, la philanthropie" (Dreyfus et Rabinow, 1984 : 178). Les différents niveaux de construction de l'expérience du cancer qui seront abordés dans les prochains chapitres représentent, ni plus ni moins, un dispositif au sens de Foucault.

Auteur: Saillant Francine

Info: Cancer et culture: Produire le sens de la maladie

[ big pharma ] [ commerce ] [ normalité ]

Commenter

Commentaires: 0

soigner

Je n'en veux pas aux médecins, ce sont de pauvres hommes à l'égal de leurs malades et qui se rendent insensibles par devoir, mais j'aurais souhaité parfois que leur profession ne fût ouverte qu'à des saints en espérance et que la vue de nos souffrances ne les endurcît au point d'en arriver à les accroitre. Le plus étrange est qu'ils prêtaient à rire, au moment où l'on eût pleuré de bonne grâce : ils représentaient au chevet de la mourante non pas la vie, mais le néant du monde en proie à sa grimace, ils ne savaient pas même consoler celle qu'ils ne pouvaient guérir.

Auteur: Caraco Albert

Info: Post Mortem, L'Âge d'Homme, 1968, p. 26

[ impuissance ] [ big pharma ] [ santé ] [ docteur ]

Commenter

Commentaires: 0