Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 5
Search time counter: 0.0695s

donner

Les seul vrais cadeaux sont ceux où l'on a du se priver pour les faire.

Auteur: Boudard Alphonse

Info: mourir d'enfance

[ renoncement ] [ altruisme ] [ sacrifice ]

Commenter

Commentaires: 0

rupture

Elle m'ouvrirait tout alors... sa lourde, ses bras, sa bouche, ses cuisses, son frigidaire, son carnet de chèques, sa dernière voiture. Il me suffisait de composer le bon numéro sur le cadran téléphonique pour que tout s'aplanisse, pour que je sois subitement choyé, dorloté, gavé, caressé, parfumé, pompé comme un pacha pétrolifère. Et j'étais là, à me torturer pour les Clancul devenus Hindous, pour le Rouquemoute ! J'allais encore prendre des risques, me mouiller en allant chez un fourgue repéré par toutes les polices ! Ce que je trimballais ! Mais voilà, je ne voulais plus la revoir, cette connasse, ma décision de tête de lard. On est tous plus ou moins ingrats, d'une façon ou d'une autre. Moi, c'est avec les femmes. Nicole m'avait pourtant assisté royalement plusieurs mois. Un jour, j'en avais eu class. Elle me les râpait à distance rien qu'avec ses bafouilles tendres. Ça peut paraître bizarre, je l'ai sciée brusque, alors qu'au prix de quelques lettres je pouvais m'améliorer l'ordinaire de la cabane, au point de passer pour un souteneur en possession de deux trois gagneuses sur la Madeleine.

Auteur: Boudard Alphonse

Info: La Métamorphoses des cloportes

[ gigolo ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

bordel

Temples de la sexualité à une époque où le mariage était sacré, ça permettait aux messieurs d'aller se déborder l'inconscient, de réaliser leurs petits ou gros fantasmes ... aux jeunes gens de s'éduquer ... aux militaires dans les villes de garnison de se changer de l'atmosphère fétide de la chambrée. Ils participaient de l'ordre social apparemment très solide avec l'église catholique et le privilège des bouilleurs de crus.

Auteur: Boudard Alphonse

Info: La fermeture, 13 avril 1946 : la fin des maisons closes

[ exutoire ]

Commenter

Commentaires: 0

immergé

L'Histoire, lorsqu'on a le nez dessus... dedans, je dirais même, on n'y voit rien, on ne s'occupe que des détails.

Auteur: Boudard Alphonse

Info:

[ bouillonnement ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Dans ses fonctions putassières Blandine va découvrir peut-être l'essentiel de ce qui différencie profondément l'homme de la femme question sexe. L'homme semble agir par crise, il se met alors dans un état second, plus rien ne peut le retenir jusqu'à ce qu'il aille jusqu'au bout de son éclatement, et ensuite, il se calme, il tire un trait. Il s'est "dédoublé"... ça explique peut-être le mystère autour des crimes sexuels. Ces hommes qui peuvent vivre en bons pères de famille, bureaucrates ou commerçants sans histoire, et qu'on découvre un jour vampire de Düsseldorf, boucher de Hanovre ou Jack l'éventreur.
La sexualité féminine plus passive bien sûr est beaucoup plus diffuse... rarement sujette à des crises.

Auteur: Boudard Alphonse

Info: Madame de Saint-Sulpice, Editions du Rocher, pp 141 et 142, à partir des mémoires d'une taulière de bordel pour écclésiastiques

[ serial killer ]

Commenter

Commentaires: 0