Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES. Ce ne sont plus tant les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, la lecture, le rêve, l'humour. Les mots et les images que vous y mettez. Faites-vous plaisir,  par exemple en vous promenant sur 1 ou 2 mots  (ou 3, ou 4...... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 6
Search time counter: 0.0887s

naissance

Beaucoup de gens sont nés comme ça, d'un méchant hasard.

Auteur: Cagnati Inès

Info: Le Jour de congé

[ accident ]

Commenter

Commentaires: 0

superflu

Les gens ont trop à manger alors ils se sont mis à avoir faim d'argent.

Auteur: Cagnati Inès

Info: Mosé ou le Lézard qui pleurait

[ abondance ] [ fric ]

Commenter

Commentaires: 0

prolétariat

Quand on est né pauvre, ça vous marque le visage et les yeux comme certaines maladies, Tout le monde peut le voir, tout le monde vous regarde sans peur, en plein dans le visage.

Auteur: Cagnati Inès

Info: Mosé ou le Lézard qui pleurait

[ racines ] [ complexe ]

Commenter

Commentaires: 0

poésie

Dans une vie, pour vivre vraiment, il faut au moins avoir un arbre pour que la pluie n'entre pas dans les yeux, un banc ou un vieux mur pour s'asseoir au soleil et regarder, et puis, aussi, une poignée de terre pour se couvrir le visage une fois mort.

Auteur: Cagnati Inès

Info: Mosé ou le Lézard qui pleurait

[ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

imaginaire

Il y a des îles bleues, des pays à la vie démesurée, même si moi je ne les ai pas vraiment rencontrés et sans doute ils sont en nous aussi, ou seulement en nous, je ne sais pas. Mais je sais, oui, pour les avoir rencontrées, des régions où les cyclamens sauvages poussent au bord des ruisseaux dans les bois acacia, et on les cherche, et on se perd, et on les trouve.

Auteur: Cagnati Inès

Info: Génie la folle, Éditions Rombaldi 1977, dans la préface

[ vie intérieure ] [ refuge ] [ paradis ]

Commenter

Commentaires: 0

féminisme

Le mariage n'a longtemps été que l'autorisation légale du viol, au temps où les filles n'avaient pas voix au choix de l'époux. La fille violée, qui n'a pas su protéger sa vertu hors du mariage semble plus coupable que l'homme violeur qui, lui, dit-on, n'a fait que bien jouer son rôle de mâle. A l'inverse, on rit de l'homme trop doux qu'on suppose incapable de viol. Et cependant, que ne dit-on pas de la "vieille fille" à la vertu intacte, qu'aucun homme n'a daigné violer ! Où est donc le bon sens ?

Auteur: Cagnati Inès

Info: préface de Génie la folle, Éditions Rombaldi 1977

[ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0