Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 10
Search time counter: 0.0319s

Internet

L'écran d'ordinateur lamine nos doutes sous le rouleau compresseur de ses cadeaux et de son confort. C'est un si bon serviteur qu'il serait déplacé de remarquer qu'il est aussi notre maître.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ dépendance ] [ addiction ]

Commenter

Commentaires: 0

informatique

Je commençais à sentir que l'ordinateur était plus qu'un simple outil qui exécute vos ordres. C'était une machine qui exerçait une influence subtile mais indéniable sur vous. Plus je l'utilisais, plus il modifiait ma façon de travailler.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Lire un livre, c'était mettre en oeuvre un processus de pensée non naturel, qui exigeait une attention soutenue et ininterrompue sur un objet unique et statique. [...] Les lecteurs devaient entrainer leur cerveau à ignorer tout le reste de ce qui se passait autour d'eux, à résister au besoin de faire sauter leur attention d'un indice sensoriel à un autre.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ continuité ] [ concentration ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Lire un livre, c'était mettre en oeuvre un processus de pensée non naturel, qui exigeait une attention soutenue et ininterrompue sur un objet unique et statique. [...] [Les lecteurs] devaient entraîner leur cerveau à ignorer tout le reste de ce qui se passait autour d'eux, à résister au besoin de faire sauter leur attention d'un indice sensoriel à un autre.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ concentration ] [ continuité ]

Commenter

Commentaires: 0

Internet

Quand nous nous connectons en ligne, nous entrons dans un environnement qui favorise la lecture en diagonale, la pensée hâtive et distraite, et l'apprentissage superficiel. On peut très bien réfléchir en profondeur en surfant sur le Net, de même qu'on peut très bien réfléchir de façon superficielle en lisant un livre, mais ce n'est pas le type de réflexion que cette technologie favorise et récompense.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ lecture ] [ évolution ] [ dispersion ]

Commenter

Commentaires: 0

progrès

La technologie n'est pas ce qui nous rend "post-humains" ou "transhumains", comme l'ont récemment suggéré certains auteurs et érudits. C'est ce qui nous rend humains. La technologie est dans notre nature. Grâce à nos outils, nous donnons forme à nos rêves. Nous les mettons au monde. L'aspect pratique de la technologie peut la distinguer de l'art, mais tous deux émanent d'une aspiration analogue et distinctement humaine.

Auteur: Carr Nicholas

Info:

[ beaux-arts ] [ ouverture ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

On a même montré des différences de l'activité du cerveau selon la langue alphabétique de personnes qui lisent. Par exemple, ceux qui lisent l'anglais exploitent davantage les aires du cerveau associées au déchiffrage des formes visuelles que ceux qui lisent l'italien. Cette différence provient, croit-on, du fait qu'en anglais, il y a une grande différence entre la façon dont les mots s'écrivent et celle dont ils se prononcent, alors qu'en italien, ils ont tendance à s'écrire exactement comme ils se prononcent.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ langues ] [ spécificité ]

Commenter

Commentaires: 0

Internet

Nombreuses sont les sources possibles de surcharge cognitive, mais deux des plus importantes, d'après Sweller, sont "la résolution de problèmes extérieurs" et le "partage de l'attention". Ces deux causes se trouvent aussi être deux des principales caractéristiques du Net en tant que média d'information. Peut-être est-ce que, comme le laisse entendre Gary Small, l'utilisation du Net fait travailler le cerveau comme les mots croisés. Mais quand cet entraînement intensif devient notre principal mode de pensée, il peut entraver la lecture et la pensée profondes. Essayez de lire un livre en faisant une grille de mots croisés ; c'est cela, l'environnement intellectuel d'Internet.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ lecture ] [ évolution ] [ dispersion ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

Internet

Il n'y a rien de mal à naviguer et à survoler, même à forte cadence. Depuis toujours, nous survolons plus les journaux que nous ne les lisons, et nous parcourons les livres et les magazines pour en saisir l'essentiel et décider s'ils méritent d'être lus plus avant. Il est tout aussi important d'être capable de lire en diagonale que de lire en profondeur. Mais ce qui est différent, et qui dérange, c'est que le survol est en train de devenir notre principal mode de lecture. C'était naguère un moyen pour arriver à une fin, une façon d'identifier les informations à lire en profondeur ; maintenant, cela devient une fin en soi -, c'est notre méthode préférée pour recueillir et comprendre les informations de toutes sortes.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ lecture ] [ évolution ] [ dispersion ] [ superficiel ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

progrès

Chaque technologie intellectuelle incarne une éthique intellectuelle, un ensemble de présupposés sur la façon dont fonctionne, ou devrait fonctionner, l'esprit humain. La carte et l'horloge avaient en commun la même éthique. Toutes deux innovaient en mettant l'accent sur les mesures et l'abstraction, sur le fait de percevoir et de définir des formes et des processus au-delà de ceux auxquels les sens avaient accès. L'éthique intellectuelle d'une technologie est rarement perçue par ses inventeurs. Ils sont en général si absorbés à résoudre un problème particulier ou à démêler un dilemme d'ingénierie épineux qu'ils ne voient pas les implications plus larges de leurs travaux. Les utilisateurs de cette technologie, eux aussi, n'ont souvent pas conscience de son éthique. Ils s'intéressent aux avantages pratiques qu'ils tirent à utiliser cet outil. Nos ancêtres n'ont pas créé ou utilisé les cartes pour renforcer leur capacité de pensée conceptuelle ou pour mettre au jour les structures cachées du monde. Pas plus qu'ils n'ont fabriqué des horloges mécaniques pour stimuler l'adoption d'un mode de pensée plus scientifique. C'étaient là des effets secondaires de ces technologies. Mais quels effets secondaires ! En fin de compte, c'est l'éthique d'une invention intellectuelle qui a sur nous l'impact le plus profond. L'éthique intellectuelle est le message qu'un média ou autre outil transmet à l'esprit et à la culture de ceux qui l'utilisent.

Auteur: Carr Nicholas

Info: Internet rend-il bête ? : Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté

[ causes-effets ] [ temps ] [ géographie ] [ localisation ] [ mesure ]

Commenter

Commentaires: 0