Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 32
Temps de recherche: 0.0419s

exister

Qui me conteste m'atteste.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Amoralités familières, p.51, Grasset, 1964

[ conflit ] [ opposition ]

Commenter

Commentaires: 0

miroir

Être aimé, c'est être beau.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Amours amour, p.192, Grasset, 1967

[ rapports humains ] [ plaisir ]

Commenter

Commentaires: 0

optimisme

Un pessimiste n'est jamais déçu.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Amoralités familières

[ sans illusion ] [ réaliste ]

Commenter

Commentaires: 0

déclaration d'amour

Je t'aime, tu t'aimes, on sème.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Amours, amour

[ jeu de mots ] [ triade ] [ reproduction ]

Commenter

Commentaires: 0

normalisation

La justice, c'est l'injustice équitablement partagée.

Auteur: Chapelan Maurice

Info:

[ standardisation ] [ socialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

verge

Le ramollissement du sexe durcit le coeur.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Amoralités familières

[ impuissance ]

Commenter

Commentaires: 0

illusion

La religion est la fausse monnaie du désespoir.

Auteur: Chapelan Maurice

Info:

Commenter

Commentaires: 0

écriture

C'est en creusant son particulier qu'on rencontre l'universel.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Lire et Écrire, p.119, Grasset, 1960

[ introspection ]

Commenter

Commentaires: 0

maturité

Séduction des hommes mûrs : savent enfin, peuvent encore.

Auteur: Chapelan Maurice

Info: Amours amour, p.221, Grasset, 1967

[ hommes-par-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

vieillesse

Savoir vieillir est facile: on n'a plus l'embarras du choix.

Auteur: Chapelan Maurice

Info:

[ limitation ] [ humilité ] [ simplicité ]

Commenter

Commentaires: 0