Passez par ce lien, aide pour vous mettre dans les meilleures dispositions en baissant votre stress d'un cran. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vo... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0733s

douter

Le scepticisme est l'élégance de l'anxiété.

Auteur: Cioran Emil

Info: Syllogismes de l'amertume

Commenter

Commentaires: 0

diable

Qui ne pactise pas avec Satan n'a aucune raison de vivre, car Satan exprime symboliquement la vie mieux que Dieu lui-même.

Auteur: Cioran Emil

Info:

[ nécessaire ]

Commenter

Commentaires: 0

dialogue

La conversation n'est féconde qu'entre esprits attachés à consolider leurs perplexités.

Auteur: Cioran Emil

Info: Ecartèlement, 1979, Oeuvres, Quarto Gallimard 1995 p.1494>

Commenter

Commentaires: 0

espérance

Tout n'est pas perdu, tant qu'on est mécontent de soi.

Auteur: Cioran Emil

Info: Carnets, nrf Gallimard 1997 <p.107>

Commenter

Commentaires: 0

fraternité

Aimer son prochain est chose inconcevable. Est-ce qu'on demande à un virus d'aimer un autre virus ?

Auteur: Cioran Emil

Info: Aveux et anathèmes, 1987, Oeuvres, Quarto Gallimard 1995

Commenter

Commentaires: 0

humour

Tout pessimiste est un humoriste.

Auteur: Cioran Emil

Info: Carnets 1957-1972, nrf Gallimard 1997 <5 novembre 1969 p.759>

Commenter

Commentaires: 0

imaginer

Toute idée est une exagération. Penser, c'est exagérer.

Auteur: Cioran Emil

Info: Carnets 1957-1972, nrf Gallimard 1997 <1 octobre 1963, p.181>

Commenter

Commentaires: 0

indépendance

Un homme qui se respecte n'a pas de patrie. Une patrie, c'est de la glu.

Auteur: Cioran Emil

Info: Écartèlement, 1979, Oeuvres, Quarto Gallimard 1995 <p.1456>

Commenter

Commentaires: 0

liberté

Je sens que je suis libre mais je sais que je ne le suis pas.

Auteur: Cioran Emil

Info: <p.1327>

Commenter

Commentaires: 0

mégalo

C'est le fait d'un vaniteux que de grossir ses malheurs.

Auteur: Cioran Emil

Info: Carnets 1957-1972/Gallimard 1997 <29 septembre 1966 p.411>

Commenter

Commentaires: 0