Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 98
Search time counter: 0.0748s

prostitution

Quand vous dégustez des tagliatelles au restaurant alors que vous auriez pu vous en faire à la maison, il ne viendrait à l'idée de quiconque de dire que vous faites quelque chose d'immoral. Par contre quand vous payez pour du sexe, tous les moralistes vous sautent sur le paletot !

Auteur: Dard Frédéric

Info:

[ commerce ] [ banal ] [ justification ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Je descends au poste de garde et je demande après Bérurier. On me répond qu'il va revenir. En effet, il sort des gogues, la braguette ouverte comme les portes d'un stade un dimanche après-midi, les bretelles battant ses talons, un journal à la main. L'image de la vie animale dans toute sa déprimante cruauté.

Auteur: Dard Frédéric

Info: Deuil express

[ vulgarité ]

Commenter

Commentaires: 0

gaz

Le Président pète, comme tous les présidents lorsqu'il fait matin et qu'ils sont seuls.
Flûte ! Juan-Carlos était encore là, dans l'embrasure de la fenêtre, à se débattre avec les multiples cordons des rideaux.
Ennuyé pour son standing, le Président remue sa tasse sur le plateau dans l'espoir de trouver un bruit plus ou moins similaire, mais la rime est pauvre.

Auteur: Dard Frédéric

Info: Y a-t-il un Français dans la salle?

Commenter

Commentaires: 0

automobile

Le rétroviseur ! C'est un personnage, j'ai toujours regardé dans ce miroir comme par un hublot où l'on aperçoit des bribes de vie d'une planète inconnue. Ce défilé rapide et ininterrompu d'image me ravit et me bouleverse. Des scènes éclosent et se développent sur un rythme syncopé, un univers que vous venez de traverser sans y prendre garde surgit dans le rétroviseur, complètement transformé.

Auteur: Dard Frédéric

Info: Batailles sur la route

[ voiture ]

Commenter

Commentaires: 0

jeu de mots

On est vite allé s'entuber le premier rhum-limonade de la journée. Ce qui a permis à Tavave de sortir son astuce favorite :
- En voilà un que j'appellerais Adam...
Comme je suis le bon zig qui comprend la vie et qui ne recule devant aucun sacrifice lorsqu'il s'agit du développement de l'esprit français, j'ai demandé :
- Pourquoi, Tonton ?
- Parce que c'est le premier rhum...

Auteur: Dard Frédéric

Info: Deuil express

[ alcool ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Je lui donne une tape affectueuse dans la région pariétale, je laisse glisser lentement ma paluche chaleureuse en direction de l'occipital et je continue sur le rocher. Après un rapide changement de vitesse je descends les vertèbres cervicales, marque une pause sur la tête de l'humérus, gagne les vertèbres dorsales, fonce pleins gaz jusqu'au cubitus, m'égare autour de l'os iliaque et je décide de demander mon chemin à un agent.

Auteur: Dard Frédéric

Info: San-Antonio, Du sirop pour les guêpes

[ érotique ] [ sexe ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

- Je tape le roman d'un jeune écrivain dont j'ai fait la connaissance dernièrement et qui n'a pas les moyens de se payer une secrétaire...
Je finis de lire la page en chantier.
- Je ne voudrais pas descendre votre idole en flammes, ma gosse, mais c'est pas Victor Hugo, votre génie !
Claudette murmure sans s'interrompre de taper :
- Il avait une grosse bite, Victor Hugo ?
- Franchement, je n'en sais rien ma belle.
Elle désigne la feuille noircissante d'un hochement de menton :
- Parce que lui, si. Alors pour moi, son talent, c'est franchement la question subsidiaire.

Auteur: Dard Frédéric

Info: On liquide et on s'en va

[ amoureuse ] [ libidineuse ]

Commenter

Commentaires: 0

abrutissement

A cette heure, les gens sont chez eux dans ce coin de Bretagne, à regarder leur bonne télévision ruisselante de lots, de fric et de voyages autour du monde à gagner. De nos jours, c'est ça l'aventure, l'ultime : la téloche. Tu peux y décrocher du flouze, une chambre à coucher, une bagnole, des bijoux certifiés avec des rubis et des émeraudes pur fruit d'une valeur de deux mille balles ! Elle t'envoie en cure aux Antilles, à Dache ! On te fournit des fiancées d'un soir ! Des oeuvres d'art galvanisées !
Elle te prend en charge. Si t'es joueur, tu peux ramasser le pactole. Suffit que tu répondes bien à des questions perfides telles que "combien fait dix fois douze" ou "quelle est la capitale du Dannemark" et tu gagnes le canard, décroche la timbale. C'est la fée Marjolaine, la télé ; l'enchanteur Merlin ou Bouygues ; elle relègue lotto et tiercé, petit à petit. On vit d'elle, par elle, pour elle. L'ogresse nous a pris possession. Elle nous fait rêver avec ses ricaneries et bander avec ses films X. Nous enniaise, nous embobeline, bandelette, pétrifie.
Mais un jour viendra où l'homme sortira de l'asservissement. Il brisera les tubes cathodiques à coups de hache ! Il grimpera scier l'antenne de la tour Eiffel ! Les animateurs se laisseront pousser la barbe, pour ne pas être reconnus ; on les contraindra à porter une étoile rouge avec "T.V." écrit dessus en gothique ! Le sursaut se produira, j'annonce haut et fort. Juste les très vieillards et les grabataires auront encore droit à visionner un peu. On retrouvera la campagne, la pluie, les fleurs, la baise, bref, la liberté !

Auteur: Dard Frédéric

Info: Au bal des rombières

[ TV ]

Commenter

Commentaires: 0