Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits, recherche mots ou phrases tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 5
Search time counter: 0.0404s

définition

Une libre et sauvage création de principes répondant aux exigences de liberté et de sauvagerie de la jouissance – c’est-à-dire de la vie. Telle est la sexualité.

Auteur: De Sutter Laurent

Info: Dans "Contre l'érotisme", page 61

[ incontrôlable ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

fiction personnelle

Chaque vie est une œuvre d’art pornographique que la pudeur publique tente de transformer en une vaine incarnation de principes. Or, parce qu’elle est toute entière goût, la sexualité (et donc la vie) est aussi toute entière sans principe – sauf ceux qu’elle se choisit ; ou mieux, qu’elle invente.

Auteur: De Sutter Laurent

Info: Dans "Contre l'érotisme", page 60

[ arbitraire ] [ pulsion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désir

Autrement dit, l’amour (ou la santé) dans la pornographie, ne constitue qu’une possibilité de jouissance parmi une infinité d’autres lui étant étrangères. L’amour n’est qu’un goût. Il n’est ni la fin de la sexualité, ni sa forme la plus achevée : il n’est qu’un item anonyme et sans privilège dans une liste comptant une infinité d’autres items anonymes et sans privilège. On peut aimer l’amour – comme on peut s’en ficher.

Auteur: De Sutter Laurent

Info: Dans "Contre l'érotisme", page 52

[ excitant ] [ attraction sexuelle ] [ terminologie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

conséquences

En autorisant que l’on puisse pénétrer, la nuit, dans la chambrette d’un partenaire, [la révolution sexuelle] n’avait guère fait que généraliser une conjugalité des plus traditionnelles. Or, l’on sait que la conjugalité est la conjoncture la plus hostile au bonheur sexuel […]. […] Il n’est donc guère surprenant que l’après de la révolution sexuelle se caractérise lui aussi par la misère. Cette misère, toutefois, a changé de signe : de misère de rareté, elle est devenue misère d’abondance – ce que l’on peut appeler "théorème de Houellebecq".

Auteur: De Sutter Laurent

Info: Dans "Contre l'érotisme", page 36

[ évolution ] [ baise ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

efficacité

Que l’époque se reconnaissance dans l’équation : "vivre = orgasmer" permet de fournir une qualification à son idiosyncrasie. Il est en effet permis de nommer « hédoniste » toute époque prétendant assimiler la jouissance sexuelle à l’événement de l’orgasme. Qu’une telle assimilation ne se laisse pas lire dans l’histoire permet de conclure qu’il s’agit bien là d’un trait propre à l’époque. Ni l’érotologie arabe, ni la chinoise, ni la japonaise, ni l’indienne, ni la grecque, ni la romaine – pour se limiter aux plus connues – n’ont procédé à une assimilation du même ordre. L’orgasme, pour y être reconnu comme un événement important de la sexualité, y recevait le statut d’un simple terminus ad quem. Beaucoup plus important que celui-ci était la manière d’y parvenir ; et ce que son obtention entraînait comme conséquences pour celui qui l’obtenait.

Auteur: De Sutter Laurent

Info: Dans "Contre l'érotisme", page 16

[ modernité ] [ tantrisme ] [ baise ] [ préliminaires ] [ paroxysme sexuel ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson