Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 76
Temps de recherche: 0.0609s

femme-par-homme

Elle avait la rare vertu de transmettre le bonheur, de le faire éclore à chaque instant, comme ça, gratuitement, sans aucune raison, parce qu’il était en elle, dans ses gestes, dans son rire, dans son amour des gens, des animaux, des couchers de soleil sous les tropiques, des occupations et préoccupations des hommes qui étaient toujours inexplicables et enfantines pour elle.

Auteur: Mutis Alvaro

Info: Ilona vient avec la pluie

[ rayonnante ] [ radieuse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

théosophie mystique

Pour la théosophie ismaélienne, la divinité suprême ne peut ni être connue, ni même être nommée comme "Dieu" ; Al-Lâh est un Nom qui en fait est donné à l’Originé primordial, à l’Archange Très-Proche et sacrosaint, au Prôtoktistos ou Archange-Logos. Ce nom en exprime alors la tristesse, la nostalgie aspirant éternellement à connaître le Principe qui lui donne éternellement origine : nostalgie du Dieu révélé, c’est-à-dire révélé pour l’homme, aspirant à se retrouver soi-même par-delà son être révélé.

Auteur: Corbin Henry

Info: Dans "L'imagination créatrice dans le soufisme d'Ibn'Arabî", pages 132-133

[ dieu pathétique ] [ theos agnostos ] [ Allah ] [ source ] [ ontologie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

éternité

Je m’en irai, je me dissoudrai dans l’amour des étoiles et des mondes et je retrouverai mes mortes parentés avant de revivre avec elles dans le pays impérissable.
Je m’en reviendrai avec ma musette pleine de larmes, de livres et de rêves à mon tour, je dévorerai l’Inconnu dans une ineffable et éternelle étreinte. Je m’en viendrai avec la souvenance des paysages et des peuples. Chanteront les mers, danseront les galaxies, tressailliront les fleuves.
Donner, se donner, nous sommes tous dans la main du grand Amant et les premiers balbutiements de notre adoration sont les premiers moments de notre dignité.
A Dieu je m’abandonne. Les oiseaux de juin descendent dans le verger.

Auteur: Grall Xavier

Info: Dans "L'inconnu me dévore"

[ adieux ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

question

Et comme sans toi rien n’existerait de ce qui est, est-ce que tout ce qui est te contient ? Et comme moi aussi je suis, pourquoi demander que tu viennes en moi qui ne serais pas si tu n’étais pas en moi ?

Auteur: Saint Augustin Aurelius Augustinus

Info: Les Aveux

[ coeur croyant ] [ Eternel ] [ Dieu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

délivré vivant

[…] le yogin qui a réussi à se soustraire au Cosmos et à se retirer de l’incessant et douloureux circuit cosmique, par le fait même qu’il a aboli sa condition humaine, obtient l’immortalité, qui est liberté, autonomie, béatitude et éternité ; il s’est libéré de la mort par la mort de son humanité même.
Sa situation est paradoxale à plusieurs égards, car il vit encore une vie qui est cosmique, sans que rien ne l’attache au monde. Son existence se continue en vertu de son équation karmique antérieure à la délivrance et se continue jusqu’à ce que le dernier germe karmique en soit consumé. Mais cette explication des darçanas Sâmkhya et Yoga n’épuise pas le sens profond de la paradoxie du délivré. En fait, ce délivré a réalisé plus que la liberté absolue ; il a réalisé également la coexistence de l’être et du non-être, de la partie et du tout, de l’éphémère et de l’éternel. Cette paradoxie est même ouvertement déclarée par certains Yogas bouddhistes et tantriques, par exemple lorsqu’ils parlent de la coïncidence du Nirvâna et du samsâra, état absolu dans lequel ne subsiste aucune distinction entre l’être et le non-être.

Auteur: Eliade Mircea

Info: Dans "Techniques du yoga" pages 280-281

[ jivanmukta ] [ homme dieu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

Eternel

Les psychanalystes ont été particulièrement aveugles quant à la question de la religion. Si l’on cherche à s’étendre, si l’on comprend qu’on est au bord de la croissance, il est absurde de penser que derrière ce point il n’y a rien contre quoi s’appuyer.

Auteur: Bion Wilfred Ruprecht

Info: Interview à G. Banet Jr., 1976

[ inconnu ] [ transcendant ] [ Dieu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

univers causaliste

On peut résumer l'idée intuitive du déterminisme en disant que le monde est comme un film cinématographique : l'image ou l'immobile qui vient d'être projetée est le présent. Les parties du film qui ont déjà été projetées appartiennent au passé. Et celles qui ne l'ont pas encore été montrées constituent l'avenir.
Dans le film, l'avenir coexiste avec le passé ; et l'avenir est fixe, exactement dans le même sens que le passé. Bien que le spectateur ne connaisse pas l'avenir, tout événement futur, sans exception, pourrait en principe être connu avec certitude, exactement comme le passé, puisqu'il existe dans le même sens que le passé. En fait, l'avenir sera connu du producteur du film - du Créateur du monde.

Auteur: Popper Karl

Info: The Open Universe. Chapter I (p. 5) Rowman & Littlefi eld. Totowa, New Jersey, USA.

[ Dieu ] [ prédestination ] [ système fermé ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

fonctionnaires

- Tu vas voir, c’est très curieux. Les uns (ce sont les rédacteurs) rédigent des lettres qui ne signifient rien ; et les autres (ce sont les expéditionnaires) les recopient. Là-dessus arrivent les commis d’ordre, lesquels timbrent de bleu les pièces du dossier, enregistrent les expéditions, et envoient le tout à des gens qui n’en lisent pas le premier mot. Voilà. Le personnel des bureaux coûte plusieurs centaines de millions à l’Etat.

Auteur: Courteline Georges Moinaux

Info: Messieurs les ronds-de-cuir

[ dispendieux ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

inconscience collective

Notre degré "élevé" de civilisation nous autorise au pire et nous absout de toute révérence envers la Création. Cette absence de spiritualité nous exonère du plus élémentaire hommage au vivant qui nous entoure. A terme, elle va nous dessécher et nous tuer. Aucun culte en Occident ne célèbre les oeuvres et les prouesses de la Nature. Pourtant, elles enchantent continûment nos jours, mais la gratitude a quitté nos esprits mesquins et nos coeurs rétrécis.

Auteur: Texier Richard

Info: L'hypothèse du ver luisant

[ homme dieu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

chapelles

Je ne crois en rien, nous sommes seuls et nous ne serons pas secourus, mais j'aime les églises alanguies dans le creux des après-midi. Je ne parle pas des cathédrales orgueilleuses ni des basiliques perchées, ni de la Madeleine ni de Saint-Germain-des-Prés, ni de Saint-Etienne-du-Mont ni de Saint-Sulpice, je parle des églises sans qualité, des églises de semaine, assoupies, à peine frottées de catéchèse par des dames de bonne volonté que chapeaute de loin un prêtre encore jeune, expéditif et souriant. Même dans les villes, même à Paris, à l'heure du goûter, la trépidance ordinaire reflue dans le ventre des modestes églises de quartier ; la température y est à peu près constante, la lumière aussi, le temps s'y oublie, on y berce à bas bruit des douleurs irrémédiables, personne ne demande rien à personne, le confessionnel est vide, les araignées s'affairent, ça sent la poussière froide.

Auteur: Lafon Marie-Hélène

Info: Nos vies

[ maison de Dieu ] [ sanctuaire ] [ recueillement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel