Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 6
Temps de recherche: 0.0308s

sens

Le faire précède le comprendre.

Auteur: Edelman Gerald Maurice

Info: Comment la matière devient conscience

[ théorie-pratique ]

Commenter

Commentaires: 0

signe

La méditation sur le symbole conduit à la connaissance de soi, à l'initiation.

Auteur: Edelman Gerald Maurice

Info: Biologie de la conscience, Odile Jacob, 1992

[ introspection ]

Commenter

Commentaires: 0

signe

ll faut méditer sur le Symbole qui fait naître des pensées et nous mène par une compréhension intérieure à la paix.

Auteur: Edelman Gerald Maurice

Info: Biologie de la conscience, Odile Jacob, 1992

[ emblème ]

Commenter

Commentaires: 0

symbole

Ce que les êtres humains conscients ont peut-être de plus extraordinaire, c'est leur art - leur capacité de transmettre des sentiments et des émotions, de manière symbolique et formelle, à travers des objets externes tels des poèmes, des tableaux ou des symphonies.

Auteur: Edelman Gerald Maurice

Info: Biologie de la conscience, Odile Jacob, 1992

[ . ]

Commenter

Commentaires: 0

informatique

L'analogie entre l'esprit et un ordinateur ne marche pas pour beaucoup de raisons. Le cerveau est construit par des principes qui assurent diversité et dégénérescence. À la différence d'un ordinateur, il n'a là aucune mémoire réplicative. Ce ne sont que de l'historique et de la valeur dirigés. Il s'y forme des catégories par des critères internes et des contraintes agissant à beaucoup de niveaux, pas via un programme syntactiquement construit. Le monde avec lequel le cerveau interagit ne se compose pas de catégories classiques et sans équivoque.

Auteur: Edelman Gerald Maurice

Info:

[ introspection ] [ comparaison ] [ homme-machine ] [ pensée ]

Commenter

Commentaires: 0

hasard

Au cours de l'évolution, les organismes s'adaptent plus ou moins aux évènements qui surviennent dans l'environnement. Cette adaptation a lieu même lorsque les modifications de l'environnement sont imprévisibles. Le processus d'adaptation réside dans la sélection d'organismes présentant les variantes qui s'avèrent les plus aptes en moyenne, et ce qui les rend tels ne provient d'aucune information explicite a priori (ou "instruction") sur la nature des nouveautés survenant dans l'environnement. Les modifications sélectives de l'environnement sont, en général, indépendante de la variabilité existant au sein de la population d'organismes, bien que la sélection résultant de ces modifications puisse contribuer à la variabilité. En somme, aucun transfert explicite d'information entre l'environnement et les organismes n'est là pour amener la population à se modifier de façon à accroitre son niveau d'adaptation. L'évolution opère par sélection, et non par instructions. Il n'y a pas de cause finale, pas de téléologie guidant le processus global ; les réponses surviennent a posteriori dans chaque cas.
L'idée est étonnante. Elle me rappelle cette dame, dans un livre de E.M. Forster, qui disait : Comment pourrais-je savoir ce que je pense avant d'avoir vu ce que je dis ?"

Auteur: Edelman Gerald Maurice

Info: Biologie de la conscience

[ pratique-théorie ] [ inné-acquis ]

Commenter

Commentaires: 0