Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 68
Temps de recherche: 0.0637s

défauts

Chacun a en lui-même dix punitions : ignorance, tristesse, inconstance, cupidité, injustice, luxure, envie, perfidie, colère, méchanceté.

Auteur: Pic de la Mirandole Pico della Mirandola

Info:

[ faiblesses ] [ vices ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

fils de

La vraie noblesse de l'homme vient de la vertu, et non de la naissance. - Je vaux mieux que toi, mon père était consul, je suis tribun, et toi tu n'es rien. - Mon cher, si nous étions deux chevaux, et que tu me dises : "Mon père était le plus vif de tous les chevaux de son temps, et moi j'ai beaucoup de foin, beaucoup d'orge, et un magnifique harnais," je te dirais : "Je le veux bien, mais courons..." N'y a-t-il pas dans l'homme quelque chose qui lui est propre, comme la course au cheval, et par le moyen de quoi on peut connaître sa qualité et juger de son prix ? Et n'est-ce pas la pudeur, la fidélité, la justice ? Montre-moi donc l'avantage que tu as en cela sur moi. Fais-moi voir que tu vaux mieux que moi, en tant qu'homme. Si tu me dis : "Je puis nuire, je puis ruer" je te répondrai que tu te glorifies là d'une qualité qui est propre à l'âne et au cheval, et non à l'homme.

Auteur: Épictète

Info:

[ de haute extraction ] [ faiblesse ] [ bêtise ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

cercle vicieux

Les États, en s’étant portés au secours du secteur bancaire et en ayant écarté comme solution envisageable le gel de la situation par la nationalisation, avaient déversé dans le puits sans fond des crédits qui ne seraient jamais honorés des sommes à ce point considérables que l’insolvabilité était désormais également la leur. Alors, en désespoir de cause, ils se tournèrent vers le citoyen ordinaire, en tant que contribuable, et en tant que futur retraité. On annonça l’austérité, qu’on appelait aussi "rigueur"», comme si les mesures qui seraient prises résultaient d’un impératif moral : on lui prendrait davantage sous la forme de l’impôt et des cotisations sociales. Comme l’impôt avait cessé d’être progressif, l’argent que l’on ponctionnerait, l’État l’exigerait essentiellement de ménages qui en général dépensent la totalité de celui dont ils disposent. Ce qui voulait dire que le pouvoir d’achat et donc la consommation seraient affectés. Ceux qui avaient de l’argent à ne pas savoir qu’en faire, l’État s’abstiendrait de les importuner par l’imposition : il leur emprunterait leurs fonds et les gratifierait en échange d’intérêts à des taux qui, comme nous l’avons vu, seraient en hausse, leur permettant d’avoir au bout du compte, encore plus d’argent à ne plus savoir qu’en faire.

Auteur: Jorion Paul

Info: Le capitalisme à l’agonie

[ pouvoir financier ] [ faiblesse politique ] [ crise des subprimes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

abnégation

Il y a des gens qui ne se nourrissent que de carottes crues, ou qui se tuent au sport, tout investis dans une posture de saint. Et cela peut même concerner des sphères de la vie où des gens tout à fait comme il faut ne doivent pas s’aventurer, concerner des situations des plus risquées, avec une telle ferveur et un tel esprit que de renoncement, que vous êtes là à vous arracher les cheveux en les écoutant vous raconter leurs histoires, et vous vous demandez comment diable ils peuvent vivre cette vie-là. Ils vous disent : « Oh, vous savez, c’est un immense sacrifice pour moi. » A l’extérieur, ce sont des cochons, mais qu’est-ce qu’ils se sont sacrifiés ! C’est la mentalité d’un saint du Moyen Age qui plane encore sur notre époque, et bien entendu cela nous apparaît comme en complet décalage.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "Analyse des visions", conférence du 12 novembre 1930

[ jugement ] [ analyste-analysant ] [ humain ] [ faiblesse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

langage

La vie, c'est terrible quand on a pas assez de mots, il faut que les autres vous écoutent deux fois plus pour vous comprendre.

Auteur: Mahir Guven

Info: Grand frère, p. 63

[ déficit ] [ faiblesse ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Smita sent son coeur se serrer. Elle a aimé cet homme, s'est habituée à sa présence rassurante auprès d'elle. Elle lui en veut de son manque de courage, de ce fatalisme amer dont il a recouvert leur vie. Elle aurait tant voulu partir avec lui. Elle a cessé de l'aimer à l'instant où il a refusé de se battre.

Auteur: Colombani Laetitia

Info: La tresse

[ faibles ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

S'abandonner à la souffrance ne sert à rien et ce qui sert encore moins, c'est de la laisser voir aux autres, les plaies doivent être tenues cachées sinon des nuées de mouches arrivent pour en sucer le sang.

Auteur: Loy Rosetta

Info: Routes De Poussière

[ faiblesse ] [ dissimulation ] [ dignité ]

Commenter

Commentaires: 0

atermoyements

L'intelligence n'est pas un trait favorisant la survie

Auteur: Sterling Bruce

Info: Cristal Express

[ tergiverser ] [ faiblesse ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Pour gagner l'amour d'un homme, il suffit d'un instant. Car chez l'homme, le cœur marchait toujours avec l'entrejambe.

Auteur: Yazbek Samar

Info: Un parfum de cannelle

[ obsédés ] [ inférieurs ] [ faibles ]

Commenter

Commentaires: 0

théorie-pratique

Soit l'intellect conscient est impuissant, soit il n'est pas assez fort, ou alors il n'est pas le facteur positivement connecté aux phénomène altruistes en général ou à leur forme sublime en particulier. ,

Auteur: Sorokin Pitirim

Info: La reconstruction de l'humanité, Beacon Press, p. 330

[ déséquilibre ] [ faiblesse ] [ paresse ]

Commenter

Commentaires: 0