Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 8
Search time counter: 0.0331s

réagir

Le pessimisme de la connaissance n'empêche pas l'optimisme de la volonté.

Auteur: Gramsci Antonio

Info:

[ déprime ] [ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

dépassement

Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir.

Auteur: Gramsci Antonio

Info:

[ lucidité ]

Commenter

Commentaires: 0

sport

Le football est un modèle de société individuelle. Il demande de l'initiative, de la compétition et des conflits, mais il est régulé par une loi non-écrite de fair-play.

Auteur: Gramsci Antonio

Info:

[ tolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

Le malheur a habituellement deux effets : souvent il éteint toute affection envers les malheureux, et non moins souvent, il éteint chez les malheureux toute affection envers les autres.

Auteur: Gramsci Antonio

Info: Lettres de prison

[ déprime ] [ chiasme ]

Commenter

Commentaires: 0

révolution

La crise est le moment où l'ancien ordre du monde s'estompe et où le nouveau doit s'imposer en dépit de toutes les résistances et de toutes les contradictions. Cette phase de transition est justement marquée par de nombreuses erreurs et de nombreux tourments.

Auteur: Gramsci Antonio

Info: Cahiers de prison, Passé et présent

[ palier ] [ changement ] [ métamorphose ]

Commenter

Commentaires: 0

société

La crise consiste justement dans le fait que l'ancien meurt et que le nouveau ne peut pas naître : pendant cet interrègne on observe les phénomènes morbides les plus variés. Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres.

Auteur: Gramsci Antonio

Info: in la traduction française des Cahiers de prison parue aux Éditions Gallimard sous la responsabilité de Robert Paris : Cahier 3, §34, p. 283

[ métamorphose ] [ économie ] [ paroxysme ]

Commenter

Commentaires: 0

Saint-Sylvestre

(...) Je déteste le nouvel-an. Je veux que chaque matin soit pour moi une année nouvelle. Chaque jour je veux faire les comptes avec moi-même, et me renouveler chaque jour. Aucun jour prévu pour le repos. Les pauses je les choisis moi-même, quand je me sens ivre de vie intense et que je veux faire un plongeon dans l'animalité pour en retirer une vigueur nouvelle. Pas de ronds-de-cuir spirituels. Chaque heure de ma vie je la voudrais neuve, fût-ce en la rattachant à celles déjà parcourues. Pas de jour de jubilation aux rimes obligées collectives, à partager avec des étrangers qui ne m'intéressent pas.

Auteur: Gramsci Antonio

Info: 1er janvier 1916 sur l'Avanti

[ dénigrement ] [ tradition ] [ fête ] [ ennui ]

Commenter

Commentaires: 0

racisme

Si danger il y a, il est plutôt dans la musique et la danse importées en Europe par les nègres. Cette musique a vraiment conquis toute une frange de la population européenne cultivée, elle a même créé un véritable fanatisme. Comment s’imaginer que la répétition continuelle des gestes physiques que les nègres font en dansant autour de leur fétiches, ou qu’avoir toujours à l’oreille le rythme syncopé des jazz-bands, reste sans conséquences idéologiques? a) Il s’agit d’un phénomène énormément diffus, qui touche des millions et des millions de personnes, spécialement les jeunes; b) il s’agit d’impressions très énergiques et violentes, qui laissent donc des traces profondes et durables; c) il s’agit de phénomènes musicaux, donc de manifestations qui s’expriment dans le langage le plus universel qui existe aujourd’hui, dans un langage qui communique plus rapidement que n’importe quel autre les images et impressions d’une civilisation non seulement étrangère à la nôtre, mais […] primitive et élémentaire, donc facilement assimilable et généralisable par la musique et par la danse à tout le monde psychique.»

Auteur: Gramsci Antonio

Info: Lettre à sa belle soeur Tania Schucht, 27 février 1928

[ politique ]

Commenter

Commentaires: 0