Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.038s

combat

Tant qu'on lutte, on garde espoir.

Auteur: Hilsenrath Edgar

Info: Nuit

[ espérance ]

Commenter

Commentaires: 0

contraste

Même chez nous, le bonheur existe. Le bonheur de celui qui grelotte et trouve une couverture. Le bonheur de celui qui a faim et trouve un peu de pain. Et le bonheur de celui qui est seul et trouve un peu d'amour.

Auteur: Hilsenrath Edgar

Info: Nuit

[ délivrance ]

Commenter

Commentaires: 0

dictateur

Le visage d'Enver Pacha est doux comme celui d'une jeune femme, sa moustache est si fine qu'on pourrait la croire postiche. Les mains qui retiennent les rênes du cheval sont douces aussi, les longs doigts font penser à ceux d'un pianiste. Un homme sympathique, doté de mains sensibles et d'un visage sensible. Voilà le bourreau des Arméniens.

Auteur: Hilsenrath Edgar

Info: Le Conte de la pensée dernière

[ apparence ] [ délicatesse ]

Commenter

Commentaires: 0

motivation

Je dis : "Vous pourriez manger un petit quelque chose. Peut-être un sandwich jambon-gruyère ?"
"Je ne mange pas de jambon", dit Monsieur Selig.
"Vous êtes pratiquant ?"
"Non. Pas du tout. Mais je ne mange plus de jambon depuis que les nazis m'en ont fourré de force dans la bouche."
"Quand ça ?"
"1940. À Varsovie. En Pologne sous l'Occupation."
"Avant vous mangiez du jambon ?"
"Bien sûr. Nous n'étions pas pratiquants."

Auteur: Hilsenrath Edgar

Info: Fuck America

[ sionisme ]

Commenter

Commentaires: 0

ego

"LE PREMIER JAKOB BRONSKY N'EST QU'UNE PENSÉE", dis-je. "Une pensée que j'avais chassée autrefois, car elle m'effrayait. Si aujourd'hui le premier Jakob Bronsky pouvait encore me parler, il me raconterait l'histoire suivante:
"Moi, le premier Jakob Bronsky, je ne suis qu'une pensée. J'ai vécu dans six millions de corps, jusqu'au jour où leurs noms furent effacés. Une fois, je me suis glissé dans la peau d'un garçon de quatorze ans. J'y suis resté un moment. Son Moi devenait mon Moi, son histoire... mon histoire.

Auteur: Hilsenrath Edgar

Info: Fuck America

[ karma ]

Commenter

Commentaires: 0