Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 80
Temps de recherche: 0.107s

vacherie

Elle s'y serait peut-être résolue en mon absence, même si elle savait bien qu'une carrière dans le porno n'avait jamais débouché sur une carrière d'actrice dans le cinéma normal, mais je crois qu'à niveau de rémunération à peu près égal, elle aurait encore préféré ça à lire du Blanchot sur France Culture.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Sérotonine, P. 111

[ cynisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Bandini

antisocial

Résolument anti-commercial, il méprise l'argent, considère la démocratie comme une sottise et le progrès comme une illusion. Le mot "liberté", cher aux américains, ne lui arrache que des ricanements attristés. Il conservera toute sa vie une attitude typiquement aristocratique de mépris de l'humanité en général, joint à une extrême gentillesse pour les individus en particulier.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: H.P. Lovecraft, Contre le monde contre la vie, p 19

[ sociable ] [ détaché ] [ écrivain ]

Commenter

Commentaires: 0

grandir

Adolescent, encore jeune homme je parlais de moi, je pensais à moi, j'étais comme empli de ma propre personne ; ce n'est plus le cas. Je me suis absenté de mes pensées, et la seule perspective d'avoir à raconter une anecdote personnelle me plonge dans un ennui voisin de la catalepsie. Lorsque j'y suis absolument obligé, je mens.

Auteur: Houellebecq Michel

Info:

[ dissolution de l'ego ] [ dissimulation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

femmes-hommes

Si l'espèce humaine est un petit peu apte à évoluer, c'est bien à la plasticité intellectuelle des femmes qu'elle le doit. L'homme, lui, est rigoureusement inéducable. Fût-il un philosophe du langage, un mathématicien ou un compositeur de musique sérielle, il opérera toujours, inexorablement, ses choix reproductifs sur des critères purement physiques, et des critères inchangés depuis des millénaires.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Soumission

[ supérieures ] [ hommes-par-hommes ] [ demeurés ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

civilisation

[...] le primitif a un sens de la fête très développé. Une bonne flambée de plantes hallucinogènes, trois tambourins et le tour est joué : un rien l'amuse. A l'opposé, l'Occidental moyen n'aboutit à une extase insuffisante qu'à l'issue de raves interminables dont il ressort sourd et drogué : il n'a pas du tout le sens de la fête.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Interventions, tome 2 : Traces

[ abrutissement ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

...le rire en lui-même, cette subite et violente distorsion des traits déforme la face humaine, qui la dépouille en un instant de toute dignité. Si l'homme rit, s'il est le seul parmi le règne animal, à exhiber cette atroce déformation faciale, c'est également qu'il est le seul, dépassant l'égoïsme de la nature animale, à avoir atteint le stade infernal et suprême de la cruauté.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: La Possibilité d'une île

[ cruel ] [ être humain ]

Commenter

Commentaires: 0

vacherie

Si Jacques Prévert est un mauvais poète c'est avant tout parce que sa vision du monde est plate, superficielle et fausse. Elle était déjà fausse de son temps ; aujourd'hui sa nullité apparaît avec éclat, à tel point que l'oeuvre entière semble le développement d'un gigantesque cliché. Sur le plan philosophique et politique, Jacques Prévert est avant tout un libertaire ; c'est à dire fondamentalement un imbécile.

Auteur: Houellebecq Michel

Info:

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

administration

La difficulté, c’est qu’il ne suffit pas exactement de vivre selon la règle. En effet vous parvenez (parfois de justesse, d’extrême justesse, mais dans l’ensemble vous y parvenez) à vivre selon la règle. Vos feuilles d’imposition sont à jour. Vos factures, payées à la bonne date. Vous ne vous déplacez jamais sans carte d’identité (et la petite pochette spéciale pour la carte bleue !...).
Pourtant, vous n’avez pas d’ami.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Extension du domaine de la lutte

[ oppression ] [ isolement ] [ solitude ]

Commenter

Commentaires: 0

surmédiatisation

Je n'aime pas ce monde. Décidément, je ne l'aime pas. La société dans laquelle je vis me dégoûte ; la publicité m'écoeure ; l'informatique me fait vomir. Tout mon travail d'informaticien consiste à multiplier les références, les recoupements, les critères de décision rationnelle. Ça n'a aucun sens. Pour parler franchement, c'est même plutôt négatif ; un encombrement inutile pour les neurones. Ce monde a besoin de tout, sauf d'informations supplémentaires.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: Extension du domaine de la lutte

[ satiété ] [ perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

vacherie

De toute façon Picasso c'est laid, il peint un monde hideusement déformé parce que son âme est hideuse, et c'est tout ce qu'on peut trouver à dire de Picasso... il n'a aucune lumière, aucune innovation dans l'organisation des couleurs ou des formes, enfin il n'y a chez Picasso rien qui mérite d'être signalé, juste une stupidité extrême et un barbouillage priapique qui peut séduire certaines sexagénaires au compte en banque élevé.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: La Carte et le territoire

[ art pictural ]

Commenter

Commentaires: 0