Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES. Ce ne sont plus tant les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, la lecture, le rêve, l'humour. Les mots et les images que vous y mettez. Faites-vous plaisir,  par exemple en vous promenant sur 1 ou 2 mots  (ou 3, ou 4...... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 330
Search time counter: 0.0962s

vacherie

Sainte-Bave

Auteur: Hugo Victor

Info: sur Sainte-Beuve

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

amour

Aimer c'est agir.

Auteur: Hugo Victor

Info:

[ action ]

Commenter

Commentaires: 0

mémoire

Pardonnez tout, n'oubliez rien.

Auteur: Hugo Victor

Info: Philosophie prose, Océan, Oeuvres complètes, Robert Laffont, Bouquins 1989 <1840 p.81>

Commenter

Commentaires: 0

pleurer

Les mots manquent aux émotions.

Auteur: Hugo Victor

Info: Le dernier jour d'un condamné, p. 94, Librio no 70

Commenter

Commentaires: 0

pensée

L'axiome est l'atome du raisonnement.

Auteur: Hugo Victor

Info: Philosophie prose, p.41, in Océan, Éd. Robert Laffont coll. Bouquins

[ réfléchir ]

Commenter

Commentaires: 0

exister

Etre contesté, c'est être constaté.

Auteur: Hugo Victor

Info: Tas de pierres

[ désapprouvé ]

Commenter

Commentaires: 0

historique

D'ordinaire les empires conquérants meurent d'indigestion.

Auteur: Hugo Victor

Info: Choses vues, Histoire, Oeuvres complètes, Robert Laffont, Bouquins 1987<5 décembre 1847><p.936>

[ colonialisme ] [ impérialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Les hommes chassent, les femmes pêchent.

Auteur: Hugo Victor

Info:

[ dragueurs ]

Commenter

Commentaires: 0

odeur

Voyez-vous un parfum éveille la pensée.

Auteur: Hugo Victor

Info:

[ mémoire ]

Commenter

Commentaires: 0

transparence

La liberté commence où l'ignorance finit.

Auteur: Hugo Victor

Info: Océan prose, Océan, Oeuvres complètes, Robert Laffont, Bouquins 1989 1863-64 p.23>

[ lucidité ]

Commenter

Commentaires: 0