Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 16
Temps de recherche: 0.0316s

ambition spirituelle

Si, au lieu d’entrer au Carmel, Thérèse d’Avila avait vécu dans le monde, nul doute qu’elle n’eût conquis, et avec quelle fougue, plusieurs "partis" intéressants. C’est le contraire qui est arrivé et aussi bien le Carmel est le parti qu’elle a embrassé. Je vois d’ici nos psychologues accourir pour parler d’une régression du "moi", ou d’un déplacement, d’une "sublimation" du moi difficilement obtenue. C’est discréditer d’avance le concours de la volonté et la visée de la sainteté.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ vocation ] [ exigence ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

réceptivité

Connaître, c’est traverser. Aimer, c’est se laisser traverser.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Dans "Brisants"

[ différences ] [ défini ] [ amour ] [ connaissance ] [ curiosité prédatrice ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

dernières paroles

Toutes les issues me sont fermées. J’ai donc décidé de me suicider.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Lettre à Didier. Le 5 mai 1993, après des années de lutte pour survivre, il se jette dans la Seine, après avoir adressé cette ultime missive.

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

privation

J’ai manqué l’amour.
Je reçus peut-être davantage.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ initiatique ]

Commenter

Commentaires: 0

séparation

En moi, tu l’as constaté, nulle concavité, nul abri pour toi. Tu n’as trouvé nul refuge. Tandis que je me suis perdu en toi en un éclair trop bref, toi, tu as été chassée à cause de mes plans et de mes compas d’Archimède. Tu n’as pu me visiter. Et tu attends, dans une patience douloureuse, ton heure qui ne sera jamais qu’une interminable privation.
Nous nous sommes refusés nos mystères réciproques.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ rupture ] [ couple ] [ dépendance ]

Commenter

Commentaires: 0

physionomies

Une voix intérieure me disait que chaque visage était une étoile à part, portait un monde à soi seul, peuplé de mers et de montagnes, de rivières et de fleurs, d’êtres vivants prêts à parler, et que ce monde particulier en perpétuelle métamorphose échangeait mystérieusement avec chaque autre, sans confusion ni violence, son absolue singularité encore frémissante et curieuse comme l’aurore de l’univers.
[…]
Ma vision n’avait donc duré qu’une seconde –elle qui était grosse de découvertes infinies, inépuisables.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ singularités ] [ autrui ] [ miroir ] [ éblouissement ]

Commenter

Commentaires: 0

ange gardien

Que veulent dire des formules comme "rentrer en soi-même", "connais-toi toi-même", se recueillir ou, tout simplement, développer la vie intérieure ? Tout cela est absurde et sans portée si, au fond de soi, on ne rencontre pas un autre, l’hôte silencieux qui fait taire le "moi " et qu’on trouve aussi au-dehors, la présence incirconscriptible qui brûle tout et révèle tout. […] A nous d’écouter la source secrète, à l’écart du "moi". Sans autre appui que la présence de l’Etranger inespéré.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ introspection ]

Commenter

Commentaires: 0

admiration

L’on dit "un port de reine" et les femmes l’envient. J’envie, moi, la servante dans la cuisine, le visage baissé, pétrissant la pâte.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ simplicité ] [ femmes-par-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

existence

On me croit immobile dans le fleuve. C’est que je nage à contre-courant et que ma force est égale à celle du courant. Pourtant, arrêté, je nage, je m’épuise, bientôt je serai vaincu. Alors on me verra descendre le courant, couché de toute ma longueur telle une Ophélie sans robe et sans fleurs.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ combat ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

Il y a parfois, à un certain moment, dans le regard de la femme un air de supplication, que l’homme prend pour un surcroît de désir charnel.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ malentendu ] [ détresse ]

Commenter

Commentaires: 0