Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 56
Search time counter: 0.0591s

envie

Invidia vient de videre. L'invidia la plus exemplaire (...) est celle (...) relevée dans Augustin (...), à savoir celle du petit enfant regardant son frère pendu au sein de sa mère.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre XI : Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse

[ psychanalyse ] [ mauvais oeil ] [ jalousie ] [ source ]

Commenter

Commentaires: 0

cognition

Quelque chose trie, tamise, de telle sorte que la réalité n’est aperçue par l’homme, du moins à l’état naturel, spontané, que sous une forme profondément choisie. L’homme a affaire à des morceaux choisis de réalité.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre VII : L'éthique de la psychanalyse

[ comprendre ] [ reconnaitre ] [ mémoire ] [ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

bon sens

Je crois que l’opposition du principe de plaisir et du principe de réalité, celle du processus primaire et du processus secondaire, sont moins de l’ordre de la psychologie que de l’ordre de l’expérience proprement éthique.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre VII : L'éthique de la psychanalyse

[ sagesse ]

Commenter

Commentaires: 0

langage

Ce qui caractérise, au niveau de la distinction signifiant/signifié, le rapport du signifié à ce qui est là comme tiers indispensable, à savoir le référent, c’est proprement que le signifié le rate. Le collimateur ne fonctionne pas.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre XX : Encore

[ limitation ] [ traduction ]

Commenter

Commentaires: 0

parole

La guérison, c’est une demande qui part de la voix du souffrant, d’un qui souffre de son corps ou de sa pensée. L’étonnant est qu’il y ait réponse, et que de tout temps la médecine ait fait mouche par des mots.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Télévision

[ thérapie ] [ langage ] [ médicament ]

Commenter

Commentaires: 0

envie

Il n’y a de sens que du désir. Voilà ce qu’on peut dire après avoir lu Wittgenstein. Il n’y a de vérité que de ce que cache ledit désir de son manque, pour faire mine de rien de ce qu’il trouve.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre XVII : L'envers de la psychanalyse

[ appétit ] [ comédie ] [ dissimulation ]

Commenter

Commentaires: 0

illumination

Ce qu’il y a de bien […] dans ce que je raconte, c’est que c’est toujours la même chose. Non pas que je me répète, ce n’est pas là la question. C’est que ce que j’ai dit antérieurement prend son sens après.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Séminaire XX - Encore

[ signification ] [ expérience ] [ répétition ] [ compréhension ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

exister

Cet intervalle, l'être et ne pas l'être, la langue permet de l'apercevoir dans une formule où glisse le verbe être -il n'est pas sans l'avoir. C'est autour de cette assomption subjective entre l'être et l'avoir que joue la réalité de la castration.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre VIII : Le transfert

[ posséder ]

Commenter

Commentaires: 0

psychanalyse

La résistance du sujet quand elle s’oppose à la suggestion, n’est que désir de maintenir son désir. Comme telle, il faudrait la mettre au rang du transfert positif, puisque c’est le désir qui maintient la direction de l’analyse, hors des effets de la demande.

Auteur: Lacan Jacques

Info: La direction de la cure et les principes de son pouvoir

[ indice ]

Commenter

Commentaires: 0

conservation

C'est ce qui caractérise l'espèce humaine, justement, d'environner le cadavre de quelque chose qui constitue une sépulture, de maintenir le fait que "ceci a duré". Le tumulus ou n'importe quel autre signe de sépulture mérite très exactement le nom de symbole, de quelque chose d'humanisant.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Des noms-du-père

[ postérité ] [ fétichisme ]

Commenter

Commentaires: 0