Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 29
Temps de recherche: 0.048s

injonction

Apprenez la topographie véritable ; les archétypes monstrueux et merveilleux ne sont pas en vous, pas à l'intérieur de votre conscience. Vous êtes à l'intérieur d'eux, piégés et hurlant pour en sortir.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info:

[ science-fiction ] [ prison ] [ culture ]

Commenter

Commentaires: 0

répéter

Faisons bien attention de ne pas trop apprendre de notre erreur. […] Plus de projets ont fait naufrage sur le récif de Trop Apprendre de ses Erreurs que sur n’importe quel autre.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Dans "Autobiographie d'une machine Ktistèque", page 101

[ innocence ] [ morale ] [ ironique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

solipsisme

Quant au paradoxe de l'essence première dans la quiddité* : Le plus grand est contenu dans le plus petit, j'en ai ma propre interprétation. Le seul écueil à éviter est de ne pas confondre le contingent et l'accidentel. Comprenez-vous ?

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Chants de l'espace, éd. OPTA, 1974, p. 153. *ce qui fait qu’un être est ce qu’il est

[ chair-esprit ] [ ouverture ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

C'était le marchand de bestiaux le plus malin de la vallée de Cimarron, un grand gaillard rouquin plein de taches de son, mais il ne faisait pas paysan. Il avait ces drôles d'yeux qui n'étaient pas d'ici. On aurait dit qu'il regardait avec le visage d'un autre homme, comme à travers un masque.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: l'homme qui n'avait jamais existé

[ étrange ] [ yeux ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

sobriété

Nous nous surnommons les Moissonneurs et nous parlons de récolter un monde meilleur. Ce que je veux, c'est une vie plus vivante et plus profonde, une vie qui vaille de vivre et une mort qui vaille de mourir. J'enverrais balader sans regret l'écume blanche du confort et du bien-être si nous devions y gagner un tant soit peu en profondeur.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Les quatrièmes demeures

[ spiritualité ] [ ascétisme ]

Commenter

Commentaires: 0

pouvoir

Il y a des questions que nous, qui sommes de l'élite, ne pouvons pas laisser poser, et on ne les posera pas. Les jeunes n'ont pas encore les mots qu'il faut pour ces questions. Ils n'ont que les mots de ce code entendu que nous leur apprenons. Et lorsqu'ils auront atteint l'âge de formuler correctement, ils auront oublié les questions.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Les quatrièmes demeures

[ bêtise ] [ éducation ] [ manipulation ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Le problème insoluble pour n’importe quel narrateur est d’exprimer la perfection de la sphère au moyen d’une ligne droite, ou encore l’irrégularité de la sphère au moyen d’une ligne tordue. Car tout sujet ou événement est en forme de globe, ou au moins en forme de poire, et possède une certaine solidité et substance. Et toute narration possède une séquence, qui est la ligne.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Dans "Autobiographie d'une machine Ktistèque", page 237

[ dimensionnalité ] [ difficulté ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

rapports humains

Nous mettrons tout en harmonie, précis et gens, herbe et ruminants. Ce sera un succès si nous l’appelons "succès". Ce sera l’empathie si nous l’appelons "empathie". C’est comme ce peintre qui avait peint un enchevêtrement confus où il y avait de tout. "Je ne comprends pas", lui dit quelqu’un. "Qu’est-ce que ça représente ?" Et le peintre peignit un mot : Compréhension. Alors l’homme comprit ce que cela représentait. Il avait compris la Compréhension. Et tout le monde peut aimer l’Amour.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Autobiographie d'une machine ktistèque

[ démêlement ] [ tolérance ] [ performatif ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

exaltatation

"Etes-vous mariés ?" leur demande Grégory avec amour.
"Faut bien", répond l’homme. "Qui d’autre nous accepterait ?"
"Ne ressentez-vous pas ce matin un grand débordement d’amour ?" - Valérie décrivit des cercles autour d’eux avec l’intonation croissante d’un tourbillon – "envers l’un l’autre, envers tout et tout le monde ?"
"En y réfléchissant bien, non, pas particulièrement, soeurette", fit la femme.
"Mais vous bouillonnez de quelque chose de neuf", insista Valérie. "Je suis sûre que vous vous sentez bouillonnants tous les deux."
"Nan, Boubouille, j’bouillonne pas", dit l’homme.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Dans "Autobiographie d'une machine Ktistèque", page 185

[ dialogue ] [ incommuniquable ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

illumination

Christopher ne se souvenait plus quel jour on était. Il ne savait pas non plus quelle heure. C'était un moment gris, mais il n'y avait rien de mat dans ce gris. C'était comme une cendre de perle chatoyante, une couleur moirée reflétée par l'eau et l'air diaprés. Il vivait un moment cramoisi, tranchant, comme un écureuil gris atteint par balles, saignant à l'intérieur et sur sa peau. Oui, il y avait cet agréable toucher de la mort sur les choses. Vies jaillissantes et bouillonnement de cadavres entremêlées.

Auteur: Lafferty Raphaël Aloysius

Info: Ringing Changes

[ littérature ] [ perdu ]

Commenter

Commentaires: 0