Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 21
Temps de recherche: 0.0318s

vision

Le regard est beaucoup plus grand que la pensée, il touche sans délai le fond de l'espace.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Les Géants

[ insondable ] [ évasion ]

Commenter

Commentaires: 0

parole

Mais un jour, le langage sortira de ses camps, il brisera portes, fenêtres et murs.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Les Géants

[ délivrance ] [ espérance ]

Commenter

Commentaires: 0

langage

Les mots venaient de tous les côtés pour entrer en lui, pour se loger dans son corps.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Les Géants

[ récepteur ] [ pouvoir ] [ puissance ]

Commenter

Commentaires: 0

conscience

On avait voulu que dans le visage d'homme il y ait ces deux soleils brûlants, qui projetaient leur lumière sur le monde.
(...)
Des yeux, des phares : et la lumière qu'ils portaient était la lumière de la pensée.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Les Géants

[ regard ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Je voudrais bien écrire comme on parle. Je voudrais bien écrire comme on chante, ou comme on hurle, ou simplement comme on allume une cigarette avec une allumette, et on fume doucement, en pensant à des choses sans importance. Mais cela ne se fait pas. Alors, j’écris comme on écrit, assis sur la chaise de paille, la tête un peu penchée vers la gauche, l’avant-bras droit portant au bout une main pareille à une tarentule qui dévide son chemin de brindilles et de bave entortillées.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Le livre des fuites

[ limitation ] [ témoignage ]

Commenter

Commentaires: 0

printemps

Le vent s'est levé, un mélange de douceur et d'âpreté, M. Cho connaît bien cet instant de l'année, celui qu'il préfère, "le vent de l'envie des fleurs" - le souvenir de la neige mêlé au parfum des timides fleurs de prunellier qui s'ouvrent dans la vallée.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Bitna, sous le ciel de Séoul

[ saison ] [ brise ]

Commenter

Commentaires: 0

dévoiler

Ce soir-là, elle rentra chez elle pour retrouver son mari et sa fille, mais elle se garda bien de leur parler de tout cela. C'était comme un secret, en parler, croyait-elle, risquait de le perdre, à la manière d'un rêve fragile qui s'efface aussitôt qu'on commence à le mettre en mots.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Bitna, sous le ciel de Séoul

[ détruire ] [ secret personnel ]

Commenter

Commentaires: 0

impartialité

À l'île Maurice, mon cousin prêtre, le père Souchon, célèbre des mariages entre musulmans et chrétiennes. Il porte une chasuble moitié blanche avec un morceau de croix, et moitié verte avec un croissant. Il dit : " Vous élèverez les enfants comme vous voudrez."

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Extrait d'un billet paru dans le 1 n°41 du mercredi 28 janvier 2015

[ religion ] [ mélange ] [ antiracisme ] [ oecuménisme ] [ interreligieux ]

Commenter

Commentaires: 0

Sahara

Chaque soir, leurs lèvres saignantes cherchaient la fraîcheur des puits, la boue saumâtre des rivières alcalines. Puis, la nuit froide les enserrait, brisait leurs membres et leur souffle, mettait un poids sur leur nuque. Il n'y avait pas de fin à la liberté, elle était vaste comme l'étendue de la terre, belle et cruelle comme la lumière, douce comme les yeux de l'eau. Chaque jour, à la première aube, les hommes libres retournaient vers leur demeure, vers le sud, là où personne d'autre ne savait vivre. Chaque jour, avec les mêmes gestes, ils effaçaient les traces de leurs feux, ils enterraient leurs excréments. Tournés vers le désert, ils faisaient leur prière sans paroles. Ils s'en allaient, comme dans un rêve, ils disparaissaient.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Désert

[ aridité ] [ frugalité ]

Commenter

Commentaires: 0

sahara

Il n'y a pas de plus grande émotion que d'entrer dans le désert.

Auteur: Le Clézio Jean-Marie

Info: Gens des nuages

[ voyage ]

Commenter

Commentaires: 0