Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 12
Temps de recherche: 0.0383s

science-fiction

Dans la ville de Kerguelen, dont le soleil est l’étoile Forrosul, cet homme, Rocannon, avait parlé à Semlé, Dame de Hallan, et lui avait donné le bijou Œil de la mer près de cinquante ans auparavant. Semlé, qui avait vécu seize ans en une seule nuit, était morte depuis longtemps ; sa fille Haldre était une vieille femme et son petit-fils Mogien un homme mûr : pourtant, Rocannon n’était pas vieux. Toutes ces années, il les avait passées à naviguer entre les étoiles. Etrange ? On racontait des choses encore plus étranges.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Le Cycle de Hain, tome 1 : Le monde de Rocannon

[ temps ] [ relatif ]

Commenter

Commentaires: 0

abandon

Portée par les courants, poussée par les vagues, entraînée irrésistiblement par toute la force de l’océan, la méduse dérive dans les fonds marins. (...) Suspendue, balancée, palpitante, la plus vulnérable et la plus insubstantielle des créatures, elle a pour la défendre la violence et la puissance de tout l’océan, auquel elle a confié son être, son devenir et sa volonté.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: L'Autre côté du rêve

[ gelée de mer ] [ animal ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

L'Archimage Nemmerle, Gardien de Roke, était un vieillard ; on disait de lui qu'il était le plus âgé de Terremer. Il souhaita aimablement la bienvenue à Ged, d'une voix tremblante comme le chant de l'oiseau. Sa robe, sa barbe et ses cheveux étaient blancs, et l'on aurait dit que le lent passage des années avait épuré de son corps tout ce qu'il avait pu contenir de lourd et de sombre, le laissant blanc et lisse comme du bois flotté qui aurait dérivé pendant un siècle.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Le sorcier de Terremer, Tome 1

[ vieux ] [ fragile ]

Commenter

Commentaires: 0

anticapitalisme

Nous vivons sous l'égide du capitalisme, qui semble inéluctable.
Ainsi en était-il du droit divin des monarques d'autrefois.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Lors de son discours de récipiendaire lors du 2014 National Book Awards

[ espoir ] [ subversion ]

Commenter

Commentaires: 0

voyage

Si les histoires sont les seuls bateaux qui nous permettent de naviguer sur le fleuve du temps, aucune embarcation n'est entièrement sûre dans les grands rapides et les hauts-fonds.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: L'Effet Churten, Le Pêcheur de la mer Intérieure

[ lecture ] [ ouverture ]

Commenter

Commentaires: 0

homme-animal

Les animaux ne font ni le bien ni le mal. Ils font ce qu'ils doivent faire. Nous pouvons appeler ce qu'ils font nocif ou utile, mais le bien et le mal nous appartiennent, qui choisissons ce que nous faisons. [...] Les animaux ont besoin d'être et de faire. Nous sommes sous un joug et eux sont libres. Donc, être avec un animal, c'est connaître un peu de liberté.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: L'Autre Vent 2001

[ différents ]

Commenter

Commentaires: 0

inspiration

Un livre, pour moi, ne commence pas par une idée, ou une intrigue, un événement, une société, un message. Un livre naît en moi sous la forme d'une personne, une personne que je vois, que j'aperçois d'assez loin, le plus souvent dans un paysage. Je vois le lieu, je vois la personne. Je n'ai pas à inventer ou à imaginer : il ou elle est là. Et tout mon travail consiste à l'y rejoindre.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Le langage de la nuit - Essais sur la science-fiction et la fantasy, Madame Brown et la science-fiction

[ écriture ] [ création ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

Que reproches-tu aux hommes ? demanda avec précaution Tenar ?
Avec autant de précaution, Mousse répondit en baissant la voix : - Je ne sais pas, ma toute belle. J'y ai réfléchi. Souvent j'y ai réfléchi. Voilà tout ce que je puis dire : l'homme est dans sa peau, comme une noix dans sa coquille. Tu vois.
Elle leva ses longs doigts crochus comme pour montrer une noix.
- Elle est dure et solide, sa coquille, et elle est pleine de lui. Pleine de sa précieuse chair mâle, de virilité. Et c'est tout. Voilà. A l'intérieur, il n'y a place pour rien d'autre à part lui. [...]
Une femme c'est un truc complètement différent. Qui sait où une femme commence et se termine? Ecoute, maîtresse, j'ai des racines, j'ai des racines plus profondes que cette île. Plus profondes que la mer, plus anciennes que l'apparition de ces terres."

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Tehanu

[ égoïstes ] [ femmes-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-femmes

La ménopause est probablement le sujet le moins glamour imaginable, et c'est intéressant car il est l'un des rares sujets qui accroche des restes de tabou. Une remarque sérieuse sur la ménopause rencontre habituellement un silence gêné; une référence sarcastique à son sujet et vous voilà avec des ricanements. Silence et ricanement sont des indications assez sûres du tabou.

Auteur: Le Guin Ursula

Info:

[ embarras ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

- (...) mais te rends-tu compte, tante, je n'ai pas vu un seul vrai homme avant d'être une femme adulte. Rien que des filles et des femmes. Et pourtant j'ignorais tout de la nature féminine puisque je ne connaissais que des femmes. C'est comme les hommes qui vivent entre eux: les marins, les soldats ou les mages de Roke... entendent-ils quelque chose à la nature masculine? Comment pourraient-ils, s'ils n'ont jamais parlé à une femme?

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Tehanu

[ identité ] [ comparaison ] [ question ]

Commenter

Commentaires: 0