Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 28
Search time counter: 0.0367s

enquête

Chaque fois qu'il pénétrait dans un nouvel appartement, il avait l'impression d'avoir devant les yeux la couverture d'un livre dont il venait de faire l'acquisition. L'appartement lui-même, les meubles, les tableaux, les odeurs, tout cela constituait le titre. Maintenant, il allait se mettre à lire.

Auteur: Mankell Henning

Info: Meurtriers sans visage, p.337, Policiers Bourgois, 1994

[ police ] [ observation ]

Commenter

Commentaires: 0

Afrique

La pauvreté de ce continent, c'est la pauvreté et la vulnérabilité des Noirs. Leur mode de vie qui remonte aux temps immémoriaux a été détruit puis remplacé par des structures imposées par des bâtisseurs d'empires fous qui s'habillaient en queue-de-pie le soir au fin fond de leurs forêts équatoriales.

Auteur: Mankell Henning

Info: L'oeil du léopard

[ colonialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

singularité

Il n'y a pas de gens normaux. C'est une fausse image du monde, une idée que les politiques veulent nous faire avaler. L'idée que nous ferions partie d'une masse infinie de gens ordinaires, qui n'ont ni la possibilité ni la volonté d'affirmer leur différence. Le citoyen lambda, l'homme de la rue, tout ça c'est du flan.

Auteur: Mankell Henning

Info: Les chaussures italiennes

[ original ] [ être humain ]

Commenter

Commentaires: 0

paysage

Le lac n’était pas grand. L’eau était complètement noire. Sur la rive opposée à celle où nous nous tenions, il y avait quelques grands rochers, pour le reste, ce n’était que la forêt compacte. Il n’y avait pas à proprement parler de rivage, aucune transition entre l’eau et les arbres. C’était comme si l’eau et la forêt s’empoignaient mutuellement sans que l’une eût le pouvoir de renverser l’autre.

Auteur: Mankell Henning

Info: Les chaussures italiennes

[ décor ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

humanisme

On ne peut pas combattre le racisme par le racisme. Les Blancs doivent apprendre le renoncement. Ils doivent remettre la terre aux Noirs, qui sont interdits de propriété depuis des siècles. Ils doivent transférer la plus grande partie de leurs richesses à ceux qui n’ont rien. Ils doivent apprendre à considérer les Noirs comme des hommes. Les Noirs, eux, ont l’habitude de se soumettre, et la soumission est peut-être la blessure humaine la plus difficile à guérir.

Auteur: Mankell Henning

Info: La lionne blanche

[ rédemption ]

Commenter

Commentaires: 0

introspection

[...] je réserve dans l'année un certain nombre de semaines, appelons-les blanches, appelons-les noires, où je n'accorde aucun intérêt, quel qu'il soit, au monde qui m'entoure. Quand j'émerge de cette abstinence médiatique, il s'avère toujours que je n'ai rien raté d'important. Nous vivons sous une pluie crépitant de désinformation et de rumeurs, avec un nombre très réduit de nouvelles décisives. Au cours de ces semaines d'abstinence, je me consacre à la recherche d'une autre sorte d'informations : celles que j'ai en moi.

Auteur: Mankell Henning

Info: Avant le gel, trad. Anna Gibson, p.340, Seuil/Policiers, 2005

Commenter

Commentaires: 0

Afrique

Il n'y a pas très longtemps, à Maputo, la capitale du Mozambique, j'ai discuté avec un groupe de garçons qui surveillaient ma voiture. Des enfants des rues, qui mentent en permanence. Et qui peut les en blâmer ? Ils ne font pas confiance aux adultes. Je leur ai demandé ce dont ils rêvaient le plus. Leur réponse m'a beaucoup surpris. Ce n'était pas d'une mère, ou d'un foyer. Mais d'une carte d'identité : un nom, une photographie, qui attestent qu'ils ne sont pas interchangeables. Avoir une identité. Cela a modifié ma perception de ce qu'est la culture.

Auteur: Mankell Henning

Info: 19 déc. 2014, Libération

[ exister ]

Commenter

Commentaires: 0

illumination

Alors que je me tiens là, dans le froid, à regarder les affiches, je vis l'un des instants décisifs de mon existence. Je m'en souviens avec une acuité presque surnaturelle. Soudain, je suis assailli par une idée totalement neuve. Une idée inouïe. C'est comme une décharge électrique qui me traverse. Les mots se forment tout seuls dans ma tête : "Je suis moi et personne d'autre".
C'est à ce moment précis que j'acquiers mon identité. [...]
L'identité suppose un état de conscience. Je suis moi et personne d'autre. Je ne peux échanger ma place avec personne. La vie devient une question sérieuse.

Auteur: Mankell Henning

Info: Sable mouvant : fragments de ma vie, P. 23, Editions du Seuil

[ monologue-intérieur ] [ ego ]

Commenter

Commentaires: 0