Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 3
Temps de recherche: 0.0374s

colonialisme

[L'homme blanc] fait exploser les rochers et les laisse épars sur le sol. La roche dit "Arrête, tu me fais mal." Mais l'homme blanc n'y fait pas attention.
Quand les Indiens utilisent les pierres, ils les prennent petites et rondes pour y faire leur feu...
Comment l'esprit de la terre pourrait-il aimer l'homme blanc ? Partout où il la touche, il y laisse une plaie.

Auteur: Midal Fabrice

Info: L'essentiel de la sagesse amérindienne

[ écologie ] [ mineral ] [ profanation ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

transgression

Au coeur de la parole poétique grecque est l'écoute et la nomination du divin. C'est dans la fidélité à cette origine, que, dans la Quatrième Prose, Mandelstam écrit: "Toutes les oeuvres de la littérature mondiale, je les partage en deux groupes - celles qui sont permises, et celles qui sont écrites sans permission. Les premières, c'est du vomi, les autres, un peu d'air qu'on dérobe."

Auteur: Midal Fabrice

Info: Pourquoi la poésie ? : L'héritage d'Orphée

[ liberté ]

Commenter

Commentaires: 0

autodestruction

Au pire tourments des persécutions des communistes staliniens, alors que Mandelstam est arrêté, son épouse lui propose de se suicider ensemble. Il refuse catégoriquement : "La vie est un don que personne n'a le droit de refuser", lui dit-il. Mais le dernier argument qu'il tient et qui seul réussit à la convaincre : "Mais pourquoi t'es-tu mis dans la tête que tu devais être heureuse ?"
Notre mesure de ce que signifie être heureux est si courte, si souvent mesquine et sans ampleur ! Le poète sait une autre rive. Un autre espace.

Auteur: Midal Fabrice

Info: Pourquoi la poésie ? : L'héritage d'Orphée

[ refus ]

Commenter

Commentaires: 0