Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 46
Temps de recherche: 0.0494s

lecture

Lire c'est toujours interpréter.

Auteur: Miller Henry

Info: Lire aux cabinets

[ subjectif ] [ traduction ] [ miroir ]

Commenter

Commentaires: 0

bizarre

... une oreille, cet étrange appendice du visage!

Auteur: Miller Henry

Info:

Commenter

Commentaires: 0

sexualité

L'amour n'est rien d'autre qu'un boogie-woogie hormonal.

Auteur: Miller Henry

Info:

[ pulsion ]

Commenter

Commentaires: 0

prévoir

Certains sentent la pluie à l'avance : d'autres se contentent d'être mouillés.

Auteur: Miller Henry

Info:

[ parapluie ]

Commenter

Commentaires: 0

voir

Si nous étions lucides, instantanément l'horreur de la vie quotidienne nous laisserait stupides.

Auteur: Miller Henry

Info:

Commenter

Commentaires: 0

affaiblir

La meilleure façon de tuer un artiste est sûrement de lui donner tout ce dont il a besoin.

Auteur: Miller Henry

Info: Peindre c'est aimer à nouveau

Commenter

Commentaires: 0

rassasié

La meilleure façon de tuer un artiste est sûrement de lui donner tout ce dont il a besoin.

Auteur: Miller Henry

Info:

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Oubliez que c'est une feuille de papier blanc... imaginez que c'est une oreille. Parlez-lui ! Avec vos doigts évidemment.

Auteur: Miller Henry

Info: Big Sur et les oranges de Jérôme Bosch

[ recette ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

obsession

Le sexe est une des neuf raisons qui plaident en faveur de la réincarnation. Les huit autres sont sans importance.

Auteur: Miller Henry

Info:

[ obsédé ] [ pensée-d'homme ]

Commenter

Commentaires: 0

vacherie

Hitler, il est très instable et terriblement sérieux. Il faut absolument que quelqu'un le fasse rire, ou nous sommes tous perdus.

Auteur: Miller Henry

Info: Lettre à Laurence Durrell, 25 septembre 1938

[ politique ] [ nazisme ]

Commenter

Commentaires: 0