Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
(SITE EN RENOVATION JUSQU'A FIN 2017, fonctionne, mais avec des bugs !! ) Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES. Ce ne sont plus tant les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, la lecture, le rêve, l'humour. Les mots et les images que vous y mettez. Faites-vous plaisir... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 13
Search time counter: 0.0703s

risquer

Le ridicule n'existe pas : ceux qui osèrent le braver en face conquirent le monde.

Auteur: Mirbeau Octave

Info:

Commenter

Commentaires: 0

navrant

Ce n'est pas de mourir qui est triste... c'est de vivre quand on n'est pas heureux...

Auteur: Mirbeau Octave

Info: Le jardin des supplices, p.220

[ affligeante ] [ existence ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

On aime une femme, on se laisse aller… et c’est toujours, toujours, de la saleté !

Auteur: Mirbeau Octave

Info: La Mort de Balzac

[ amour ] [ affaiblissement ] [ négligence ]

Commenter

Commentaires: 0

bienveillance

Ne hais personne, pas même le méchant. Plains-le car il ne connaîtra jamais la seule jouissance qui console de vivre : faire le bien....

Auteur: Mirbeau Octave

Info: Lettres de ma chaumière

[ compréhension ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Quand je suis triste, rien ne me déride comme de penser à l'art officiel, à ses pompes, à ses oeuvres. C'est un des sujets les plus merveilleusement comiques qu'il y ait dans le monde. Et il est inépuisable.

Auteur: Mirbeau Octave

Info:

[ grotesque ] [ subventionné ]

Commenter

Commentaires: 0

peinture

La vérité, c'est qu'il n'est pas d'art plus sain... il n'est pas d'art plus réellement, plus réalistement peintre que l'art de Van Gogh... Van Gogh n'a qu'un amour : la nature ; qu'un guide : la nature... Il a même l'instinctive horreur de tous ces vagues intellectualismes où se complaisent les impuissants.

Auteur: Mirbeau Octave

Info:

[ sincérité ]

Commenter

Commentaires: 0

humiliation

- Vous pouvez manger cette poire, elle est pourrie... Finissez ce poulet à la cuisine, il sent mauvais...
Chaque mot vous méprise, chaque geste vous ravale plus bas qu'une bête... Et il ne faut rien dire ; il faut sourire et remercier, sous peine de passer pour une ingrate ou un mauvais coeur...

Auteur: Mirbeau Octave

Info: Le journal d'une femme de chambre

[ serviteur ] [ domestique ] [ valet ]

Commenter

Commentaires: 0

exagération

Nous passions une saison à Noirmoutier. Nous y avions fait connaissance d'une dame très laide, si laide que je renonce à vous décrire l'énormité, l'hyperbolisme, l'hugotisme de cette laideur, si laide que je n'ai jamais eu la curiosité - désireux qu'elle restât un mythe - de demander qui elle était, d'où elle venait, de quelles amours tératologiques et contradictoires elle avait bien pu naître.

Auteur: Mirbeau Octave

Info: Dingo

[ littérature ] [ moche ]

Commenter

Commentaires: 0

émerveillement

Devant les oeuvres de César Franck, moi qui n'ai point sa foi et ne croit pas en son Dieu, j'éprouve ce trouble puissant, cette admiration redoutable que me donne le spectacle des cathédrales de Bruges, de ces montées, en acte de foi, de la pierre rouge dans l'infini du firmament. Mon doute bronche et fléchit au seuil de ces temples, comme à la porte céleste de ces oeuvres, et je me dis que l'Idée par qui tant de prodiges furent créés à travers les siècles, doit avoir, tout de même, dans la vie, des racines impérissables et bien profondes.

Auteur: Mirbeau Octave

Info:

Commenter

Commentaires: 0

poésie

Un jour il me dit... et j'ai gardé ces paroles comme une relique :
- Ce qu'il y a de sublime, vois-tu, dans les vers, c'est qu'il n'est point besoin d'être un savant pour les comprendre et pour les aimer... au contraire... Les savants ne les comprennent pas et, la plupart du temps, ils les méprisent, parce qu'ils ont trop d'orgueil... Pour aimer les vers, il suffit d'avoir une âme... une petite âme toute nue, comme une fleur... Les poètes parlent aux âmes, des simples, des tristes, des malades... Et c'est en cela qu'ils sont éternels... Sais-tu bien que, lorsqu'on a de la sensibilité, on est toujours un peu poète ?...

Auteur: Mirbeau Octave

Info: Le journal d'une femme de chambre

[ simplicité ]

Commenter

Commentaires: 0