Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.0302s

éphémère

On ne retient pas la vie, on peut juste s'en souvenir. La vie est comme les secondes, elle se fiche de nos efforts, elle coule dans son perpétuel effacement. Du sable entre les doigts, une goutte d'eau sur une pierre chaude.

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Les gens dans l'enveloppe

[ existence ] [ instants ]

Commenter

Commentaires: 0

déclaration d'amour

Jamais je ne lui dis que je l'aime. Dire je t'aime, c'est se souvenir d'un temps où je ne t'aimais pas, c'est envisager celui où je ne t'aimerai plus. Dire je t'aime serait donner une fin à l'amour.
Je lui donne l'infini silence de mon amour.

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Les gens dans l'enveloppe

[ indicible ]

Commenter

Commentaires: 0

deuil

Chacun chez soi, mon grand. Toi au cimetière, moi ici. Il faut que tu existes hors de moi. Ce n'est pas un abandon, c'est une émancipation. Ne soyons pas capricieux, à exiger l'impossible. Un jour, les enfants vivants quittent leurs parents. Coupons, coupons gaiement le cordon.

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Les vies extraordinaires d'Eugène

[ positiver ] [ séparation ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Les heures de rêverie, que deviennent-elles quand on s'en échappe ? Elles imprègnent les murs et les plafonds, s'y gravent à l'encre secrète, elles sont pareilles aux souvenirs : glissées sous les choses. Chaque maison, chaque sentier, chaque arbre est couvert de ces couches invisibles, on peut bien poncer les enduits et arracher les écorces, elles ne disparaissent jamais vraiment.

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Mistral perdu ou les événements

[ révasser ]

Commenter

Commentaires: 0

réminiscence

Par quels sentiers ruissellent les souvenirs ? Vient à Michelle la mémoire d'une autre main - détourne les yeux de sa chair de poule d'enfant, ne pas confondre les peaux. C'était de l'autre côté, sur la rive ouest, là où le soleil se couche. Ils s'y installaient l'été avec les copains, mobylettes près des arbres, plongeons depuis le plus haut rocher, maillots de bain sous les pulls, pommes de terre dans l'aluminium, nuits blanches autour d'un haut feu, Californie au bord du lac.

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Les gens dans l'enveloppe

[ analogies ] [ rapprochement ] [ association d'idées ]

Commenter

Commentaires: 0

résignation

A la mort qui vient, elle offre mains ouvertes sa solitude grise et ses odeurs froides. Elle offre aussi ses bocaux à la cave, les haricots verts que personne ne prend plus, elle donne les pommes alignées sur le papier journal, son couteau noir et ses bouteilles de bouillon, elle cède sans un regard les tricots commencés pas terminés et ses photos mélangées, n'emportera que celles qui trempent dans le lait. Elle lui offre tout, ses importants et ses regrets, le même jour hagard toujours recommencé.

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Les gens dans l'enveloppe

[ abandon ]

Commenter

Commentaires: 0

vieillir

Il a soixante-neuf ans, cet âge où les hommes deviennent vulnérables, leurs forces s'en vont, ils ont peur de tomber de l'échelle, de ne plus pouvoir se défendre si on les attaque, de perdre la vue, les dents, la vie. Il a l'âge émouvant où l'on se fait une raison. Et puisque je le lui demande, il ne voit pas pourquoi ne pas me raconter sa vie. A côté de nous, à moins que ce ne soit grimpé sur ses épaules, s'est installé le petit garçon qu'il était. Nous reprenons.

" Autour de la table s'assoient les années ; sur leurs genoux, bien droit se tiennent les souvenirs."

Auteur: Monnin Isabelle

Info: Les gens dans l'enveloppe

[ résignation ] [ hommes-par-femmes ]

Commenter

Commentaires: 0